à la Une

Nouvelles violences dans le centre du Mali, au moins 13 civils tués en une semaine

2018/11/12 – Au moins 13 civils ont été tués dans le centre du Mali depuis le 5 décembre, a appris lundi l’AFP auprès d’un élu et d’un responsable administratif de cette région particulièrement instable où sévissent des islamistes et où s’affrontent des groupes d’autodéfense de différentes communautés. Continuer à lire … « Nouvelles violences dans le centre du Mali, au moins 13 civils tués en une semaine »

à la Une

Mali – Les travailleurs de l’Assemblée nationale en grève les 12, 13 et 14 décembre

2018/11/12 – Dans un préavis de grève en date du 27 novembre 2018 déposé sur la table du président de l’Assemblée nationale, le comité syndical de l’hémicycle dirigé par Ibrahim Mahamane Touré exige l’adoption de la proposition de loi N° 18/37-5L portant statut du personnel parlementaire. Pour la satisfaction de leurs doléances, le comité syndical prévoit une grève de 72 heures du 12 au 14 décembre 2018. A cet effet, dans une correspondance en date du 07 décembre 2018, la section syndicale des institutions de la République (SSIR), a décidé d’apporter son soutien aux travailleurs de l’Assemblée nationale. Continuer à lire … « Mali – Les travailleurs de l’Assemblée nationale en grève les 12, 13 et 14 décembre »

à la Une

Call to expand Belarus-Sudan interregional cooperation

2018/11/12 – Belarus-Sudan interregional cooperation needs to be taken to a higher level, Chairman of the House of Representatives of the National Assembly of Belarus Vladimir Andreichenko said as he met with Sudan President Omar Hassan Ahmad al-Bashir on 11 December, BelTA has learned. Continuer à lire … « Call to expand Belarus-Sudan interregional cooperation »

à la Une

Saudi Arabia pledges $113m to support Sahel countries #G5Sahel

2018/11/12 – Saudi Arabia’s Minister of State for African Affairs Ahmed bin Abdul Aziz Kattan announced Friday a donation of $113.7 million to support Sahel countries. Kattan revealed the donation during the opening ceremony of the Coordination Conference of G5 Sahel Partners and Funders for Financing of Priority Investment Programme (PIP) for (2019-2021) in the Mauritanian capital Nouakchott.
The G5 Sahel comprises Mali, Mauritania, Niger, Burkina Faso and Chad. He said King Salman had ordered the money to support these five countries, adding that half this amount would be allocated to support priority investments in the Sahel.

Arab News / Sahel-Elite Photo: Ahmed Kattan said King Salman had ordered the money to support these five countries. (AFP)

à la Une

IMF Executive Board Approves the US$19.5 Million Disbursement to Niger to Strengthen Macroeconomic Stability

2018/11/12 – On December 10, 2018, the Executive Board of the International Monetary Fund (IMF) completed the third review of Niger’s economic and financial program supported under the Extended Credit Facility (ECF) framework. The completion of the review enables the disbursement of SDR14.1 million (about US$19.5 million), bringing total disbursements under the arrangement to SDR56.4 million (about US$78.1 million). Continuer à lire … « IMF Executive Board Approves the US$19.5 Million Disbursement to Niger to Strengthen Macroeconomic Stability »

à la Une

Niger – Abu Dhabi Crown Prince, President of Niger attend signing of bilateral agreements

2018/11/12 – The UAE and Niger on Monday signed a number of agreements and Memoranda of Understanding, MoUs, in Abu Dhabi with the aim of developing bilateral partnerships and co-operation.His Highness Sheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, Crown Prince of Abu Dhabi and Deputy Supreme Commander of the UAE Armed Forces, and President Mahamadou Issoufou of the Republic of Niger, were present during the signing and exchanging of the documents of the agreements and MoUs at the Presidential Palace. Continuer à lire … « Niger – Abu Dhabi Crown Prince, President of Niger attend signing of bilateral agreements »

à la Une

Niger – Foreign and defence ministers of Libya’s neighbours to meet in Niamey on security issues

2018/11/12 – Foreign and defence ministers of Libya’s neighbouring countries will hold a meeting in the Nigerian capital Niamey next Friday, to discuss the security of common borders.

According to sources, the meeting will consider the joint agreement on securing borders, signed last May, between Sudan, Libya, Niger, and Chad, as well as combating organized and transnational crime in the Sahel.

The Sudanese capital, Khartoum has hosted last week, a ministerial meeting of Libyan neighbours, attended by UN envoy to Libya Ghassan Salame, and with the participation of the Arab League, the European Union, and the African Union, as well as France and Italy.

Libya Observer / Sahel-Elite Photo: Ghassan Salame, the UN secretary general’s special representative for Libya (AFP)

à la Une

Niger – La croissance économique du Niger s’accélère en dépit des risques sécuritaires, selon le représentant résident du FMI

2018/08/12 – Le représentant résident du fonds monétaire international (FMI) au Niger M. Mehmet Cangul a présenté, le jeudi 29 novembre 2018 dans la salle de conférence de la direction générale du trésor et de la comptabilité publique, les résultats d’un rapport intitulé ‘’l’Afrique et le Niger : les tendances économiques’’ en présence du ministre des finances M Massoudou Hassoumi, du Ministre délégué au budget Ahmat Jidoud et de plusieurs invités. Continuer à lire … « Niger – La croissance économique du Niger s’accélère en dépit des risques sécuritaires, selon le représentant résident du FMI »

à la Une

Niger – Le Président Issoufou Mahamadou a réaffirmé sa détermination à passer le témoin en 2021

2018/08/12 – Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a réaffirmé jeudi 6 décembre à Nouakchott  sa volonté de passer le témoin en 2021  à Nouakchott devant la communauté nigérienne vivant en Mauritanie qu’il a rencontré.
Le Président de la République a saisi cette occasion pour informer ses concitoyens de la vie sociale, économique et culturelle du Niger et des résultats de la conférence du G5 Sahel, tenue le même jour dans la capitale mauritanienne. Continuer à lire … « Niger – Le Président Issoufou Mahamadou a réaffirmé sa détermination à passer le témoin en 2021 »

à la Une

Niger – La situation sécuritaire à Diffa sous contrôle (Ministre)

2018/08/12 – Le ministre de la défense nationale M. Kalla Moutari a répondu ce samedi 08 devant la plénière de l’assemblée nationale à une interpellation faite sur la situation sécuritaire dans la région de Diffa. Continuer à lire … « Niger – La situation sécuritaire à Diffa sous contrôle (Ministre) »

à la Une

Turkey’s vice president receives Niger mining minister

2018/08/12 – Turkey’s vice president on Wednesday received Niger’s mining minister in the capital Ankara, according to presidential sources.

The closed-door meeting between Fuat Oktay and Hassane Baraze Moussa was held at the presidential complex, said the sources, who asked not to be named due to restrictions on speaking to the media.

The two discussed bilateral relations between Turkey and Niger in every area.

Oktay and Moussa agreed to improve bilateral cooperation in the mining sector and to share Turkey’s knowledge and experience of mining with the West African nation.

They also exchanged views on seeking opportunities for cooperation over operating agricultural lands in Niger, the sources added.

Anadoulou

Sahel-Elite Photo: By Mumin Altas

à la Une

Nigeria – Petroleum industry records 95% of nuclear licenses – NNRA

2018/08/12 – The Nigerian Nuclear Regulatory Authority (NNRA) on Monday said that 95% of the nuclear licenses it has issued are for the petroleum industry. 

Its Director-General, Prof. Lawrence Dim, who made this known to reporters said that although other industries such as the beverage, breweries and paper mills also use nuclear materials, the oil and gas industry deploys nuclear materials heavily for well-logging and radioactivity.  Continuer à lire … « Nigeria – Petroleum industry records 95% of nuclear licenses – NNRA »

à la Une

Algérie – 26 orpailleurs interceptés à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar (MDN)

2018/08/12 – Des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP) ont intercepté vendredi 26 orpailleurs à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar et saisi du matériel utilisé dans l’extraction illégale de l’or, indique samedi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

« Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des détachements de l’Armée nationale populaire ont intercepté, le 07 décembre 2018 à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar (6ème Région militaire), 26 orpailleurs et saisi 10 groupes électrogènes, 15 marteaux piqueurs, 4 détecteurs de métaux, ainsi qu’un véhicule tout-terrain », précise la même source.

Par ailleurs, des détachements combinés de l’ANP « ont saisi à Béchar (3ème RM), Oum El-Bouaghi et Bejaïa (5ème RM), 4,5 kilogrammes de kif traité, tandis que 8.586 unités de différentes boissons ont été saisies à Ouargla (4ème RM) ».

Dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine, des détachements combinés de l’ANP « ont arrêté à Tamanrasset (6ème RM), Ouargla et Laghouat (4ème RM), 46 immigrants clandestins de différentes nationalités », tandis que des Garde-côtes et des éléments de la Gendarmerie nationale « ont déjoué, à Chlef (1ère RM), Oran  et Mostaganem (2ème RM), des tentatives d’émigration clandestine de 72 personnes à bord d’embarcations de construction artisanale », ajoute le communiqué.

APS

Sahel-Elite Image utilisée juste à titre d’illustration (APS)

à la Une

Tchad : un prêt de la France pour payer la solde des fonctionnaires de décembre

2018/08/12 – Deux conventions de financement pour un montant total de 50 millions d’euros ont été signées ce jeudi 6 décembre 2018 au ministère des Finances et du Budget, à N’Djamena. Elles portent sur l’aide budgétaire de la France au titre de l’année 2018. Continuer à lire … « Tchad : un prêt de la France pour payer la solde des fonctionnaires de décembre »

à la Une

Tchad – Le ministre de la Défense auprès des militaires déployés à l’Est

2018/08/12 – Le ministre délégué à la Présidence chargé de la défense nationale, Yaya Daoud Brahim a effectué cette semaine une mission à l’Est du Tchad dans les zones de défense n°9 et n°10. Il était accompagné du général de division Ahmat Youssouf Mahamat Itno, 1er adjoint au chef d’Etat major général des armées. Continuer à lire … « Tchad – Le ministre de la Défense auprès des militaires déployés à l’Est »

à la Une

Tchad – Le ministère de la Défense veut recruter 2521 agents

2018/08/12 – Le gouvernement va autoriser à compter du 1er janvier 2019 un recrutement à titre exceptionnel de 2966 agents. Au total, 2521 agents devraient être recrutés au ministère en charge de la Défense nationale, soit 85% de l’effectif.

445 agents (officiers et sous-officiers) vont être recrutés au ministère en charge de la sécurité publique pour le compte de la Garde Nationale et Nomade du Tchad, à compter du 1er janvier 2019. Continuer à lire … « Tchad – Le ministère de la Défense veut recruter 2521 agents »

à la Une

Tchad: l’ancien chef rebelle Baba Laddé condamné à 8 ans de prison

2018/08/12 – L’ancien chef rebelle tchadien Abdel Kader Baba Laddé, a été condamné, jeudi, à huit ans d’emprisonnement ferme par la cour criminelle siégeant dans la capitale, a appris Xinhua de sources judiciaires. Arrêté en République centrafricaine en décembre 2014, M. Baba Laddé était poursuivi pour assassinat, détention illégale d’armes, association des malfaiteurs, rébellion, incendie volontaire de villages, viols et mise en danger de la vie de ses compatriotes. Continuer à lire … « Tchad: l’ancien chef rebelle Baba Laddé condamné à 8 ans de prison »

à la Une

How China may be trying to get top US satellite technology via Africa

Workers at a Boeing Co. plant in Los Angeles are nearing completion of a new satellite, which uses restricted technology relied on by the U.S. military. It was ordered by a local startup that seeks to improve web access in Africa.

In reality, the satellite is being funded by Chinese state money, according to corporate records, court documents and people close to the Project.

About $200 million flowed to the satellite project from a state-owned Chinese financial firm in a complex deal that used offshore companies to channel China’s money to Boeing. It included a discussion with a longtime friend of China’s president, said the startup’s founders.

Such technology would help fill in a missing piece of the puzzle for China as it seeks to secure its status as a superpower alongside the U.S. It would bolster China’s burgeoning space program, as well as initiatives to dominate cutting-edge industries and expand its influence in the developing world.

A web of U.S. laws effectively prohibits exporting satellite technology to China, and its satellites lag far behind those made in America. Current and former U.S. officials, and people close to the startup, called Global IP, fear the satellite could ultimately be used by China’s government or military once in space, or its technology reverse-engineered.

The deal, playing out over three years, is a reminder that even though the U.S. and China have agreed to a temporary ceasefire in their battle over trade, the two powers are still locked in a deeper struggle that won’t be easy to quell.

The American founders of the startup, Emil Youssefzadeh and Umar Javed, said they told from the outset over two years ago that Chinese government money was financing their satellite order. Later, they warned Boeing the Chinese financiers were actively interfering in the project.

“I am baffled that Boeing would proceed with the project knowing about Chinese government involvement,” said retired Adm. Dennis Blair, a former U.S. director of national intelligence, after reviewing the transaction. “They deal with projects like this all the time. They know the intent and letter of U.S. law in this area.” Adm. Blair chairs an advisory committee for Lockheed Martin Space Systems, a Boeing competitor.

Boeing said in a written statement it “undertakes rigorous measures to comply with U.S. export regulations and protect national interests.”

The company, the second-largest federal contractor after Lockheed Martin Corp. , said it obtained an export license from the Commerce Department for the Global IP satellite “and will continue to work closely with Commerce officials to ensure appropriate protection of satellite technology.”

Boeing declined to say what it told Commerce officials about the deal or its financing when seeking the license, or to answer most other specific questions from The Wall Street Journal. The Commerce Department said it couldn’t comment on an individual application.

Details of the satellite deal began to emerge after tensions boiled over last year between founders of the startup and the state-owned Chinese company that provided financing, Orient Asset Management Co.

China Orient is owned by China’s Ministry of Finance, and its top executives are senior Communist Party members. In an essay published this year by the official Xinhua News Agency, China Orient’s chairman stressed the firm’s role as a financier for providers of China’s military technology.

Global IP’s founders eventually resigned and sued a subsidiary of China Orient, alleging the subsidiary took control of the project in violation of U.S. law.

Lawyers for the defendant have denied the allegations in federal court in California.

“The inflammatory allegations in the complaints brought by Emil Youssefzadeh and Umar Javed have no merit,” lawyers for the China Orient subsidiary said in a written statement to the Journal.

Bahram Pourmand, Global IP’s chief executive, said the company isn’t controlled by China. He said strict firewalls will prevent any sensitive U.S. technology from leaking.

Global IP and its backers should have flagged the satellite transaction to the Committee on Foreign Investment in the U.S., or CFIUS, a panel that can recommend the president block transactions on national-security grounds, said legal experts and former and current U.S. officials who reviewed the founders’ allegations at the Journal’s request.

After the Journal began looking into the project this past summer, U.S. officials referred the transaction to CFIUS, according to people familiar with the matter. A spokesman for the Treasury Department, which leads the interagency CFIUS panel, declined to comment.

U.S. officials say Chinese state companies’ attempts to gain critical technologies, sometimes using illicit tactics, are among Washington’s toughest challenges.

“It’s a multi-pronged, multi-faceted kind of attack,” said Eric Hirschhorn, undersecretary at the Commerce Department overseeing export controls in the Obama administration. “They’ve got their hand in every pocket they can find, their nose in every crack, their eye in every keyhole.”

The idea for a satellite to provide better internet service in Africa began around 2008 with Mr. Youssefzadeh, a satellite engineer who previously launched a ground-equipment company that listed on Nasdaq , and Mr. Javed, a longtime executive at the company.

They figured they would need to raise well over $100 million of equity to sign up a manufacturer and more than $400 million in total to get a satellite into orbit. U.S. investors worried about the risk, and fundraising was slow.

In July 2015, an email landed in Mr. Javed’s inbox that seemed almost too good to be true: Executives of China Orient said they had heard of the project and were considering financing it. Could he meet them in Beijing?

Days later, a black sedan whisked Mr. Javed to a walled compound near the Forbidden City. Past the armed guards, Chinese executives waited, among them the president of China Orient and a white-haired man named Geng Zhiyuan.

Mr. Geng’s father was a leader of China’s military starting in 1979 and employed as his personal secretary a young official named Xi Jinping. Mr. Xi and Geng Zhiyuan became friends and remained close as Mr. Xi climbed China’s ranks to its presidency, according to Michael Wade, a former business partner of Geng Zhiyuan. Mr. Geng didn’t respond to a request for comment.

Over cups of tea, Mr. Geng and the others marveled about U.S. satellites, according to Mr. Javed. They flicked through cellphone photos of Boeing’s Los Angeles plant and admired a book signed by a senior satellite sales executive.

Mr. Javed then was asked to step outside so the Chinese could consult privately. They emerged smiling—and pledged to bankroll Global IP.

“All is good,” Mr. Javed recalls being told.

The founders of Global IP needed an equity investment, not just a loan, to impress a satellite manufacturer. U.S. laws concerning satellite technology made it impossible for China Orient to take a sizable stake.

Global IP agreed to receive China Orient’s money through an intermediary, the founders said. A Shanghai-born businessman named Charles Yiu Hoi Ying set up a company in the British Virgin Islands called Bronzelink Holdings Ltd. Mr. Yiu could invest China’s money in the satellite project, Global IP was advised by its lawyers, because he held a passport from Hong Kong, which is semiautonomous and deemed separate from mainland China under U.S. export controls.

A China Orient subsidiary called Dong Yin Development (Holdings) Ltd. agreed to lend funds to Bronzelink, working through a Dong Yin unit in the British Virgin Islands.

Bronzelink poured $175 million into Global IP, acquiring a 75% interest, and gave it a $25 million credit line.

Bronzelink’s independence from the Chinese government was crucial for the deal to be legal, the founders said they were advised by their counsel. In succeeding months, their doubts about that independence grew.

Hidden Link

How Chinese state money flowed to a Boeing satellite filled with sensitive technology.

China Orient, through its subsidiary, had the right to approve at least four members of Global IP’s board, according to loan documents and the founders. Hong Kong corporate records reviewed by the Journal also place Bronzelink’s office at the same address as Dong Yin, the China Orient subsidiary, at the time of the deal.

With equity funding secured, the founders set about securing a satellite manufacturer, with their new backers preferring Boeing, they said. The company is a leader in “high throughput” communications satellites that provide better internet coverage to remote areas, a technology the U.S. military uses to support troops and drones. For Global IP, this technology would allow them to precisely assign bandwidth based on customer demand.

During discussions with Boeing in the summer of 2016, Messrs. Youssefzadeh and Javed said, they described the Chinese funding arrangement to executives including Mark Spiwak, president of Boeing’s satellite business. Mr. Spiwak, now retired, declined to comment.

Days before the August 2016 deadline for signing a manufacturing contract with Boeing, several new board members of Global IP arrived unexpectedly in Los Angeles. Led by a Chinese lawyer who represented China Orient, the state-owned asset manager, the directors demanded to be allowed to study the contract, according to the Global IP founders.

Messrs. Youssefzadeh and Javed said they already had board authorization to make the deal. They didn’t understand why individual directors were showing up on short notice wanting more information.

For days, the visiting directors holed up in Global IP’s conference room and in an airport Hilton studying the deal. Messrs. Youssefzadeh and Javed said the visitors made repeated requests to be shown Boeing’s designs.

Buried in the contract were hundreds of pages of exhibits detailing how Boeing’s technology worked, most of them marked restricted under export control laws. The two founders said they resisted these requests and others made later by the directors for Bronzelink, which by this time was Global IP’s majority owner.

A lawyer representing Bronzelink said, “There is no evidence to suggest that anyone at Bronzelink, never mind its lender or the [People’s Republic of China], has ever made any attempt to obtain any export-controlled technology. Any suggestion otherwise is not true.”

The lawyer, who also represents Global IP, said accusations by Messrs. Youssefzadeh and Javed were “riddled with inaccuracies,” without elaborating. He said he didn’t think the deal warranted a national-security review by CFIUS, but his clients “will not hesitate to comply fully with any questions from the government.”

By June 2017, the relationship was crumbling. Mr. Youssefzadeh, concerned that Global IP couldn’t prove its independence from the Chinese government, ordered Global IP’s general counsel to investigate whether its structure still left it eligible to own a U.S-made satellite.

The attorney cited “control through intimidation” and other tactics by the China-approved directors to conclude that Global IP couldn’t prove it was independent of Beijing.

Global IP board members refused to convene to discuss the general counsel’s conclusion, according to Messrs. Youssefzadeh and Javed.

Convinced there was no way forward, the two founders resigned, as did the general counsel.

Mr. Youssefzadeh wrote to Boeing executives expressing concern over what he now believed was the Chinese government’s control of Global IP.

Boeing agreed to proceed with satellite construction after U.S. lawyers for Mr. Yiu’s Bronzelink, the 75% owner of Global IP, conducted a compliance review of the deal.

In their lawsuit, Messrs. Youssefzadeh and Javed allege that state-owned Chinese entities fraudulently took over the satellite project and put the founders at risk of violating U.S. laws. They are seeking damages.

Dong Yin’s lawyers said in a court filing the case should be thrown out because the court in California didn’t have jurisdiction over the Hong Kong-based company. That Dong Yin is state-owned “heightens the affront to China’s sovereignty,” its lawyers said.

Boeing isn’t a party to the suit and had no comment on it.

Inside Boeing’s Los Angeles plant, the satellite is taking shape, with testing set to begin soon. Global IP’s Mr. Pourmand said it could be launched as soon as spring.

Elon Musk’s Space Exploration Technologies Corp. has been contracted to handle the satellite’s launch, which would also require an export license. SpaceX said it is committed to complying with U.S. laws, and declined to elaborate.

If Global IP proceeds to launch the satellite, a concern of some officials and others close to the project is whether China will try to repurpose it after it is in orbit. “Once it’s up there, whoever is the owner can choose whichever customers and whichever uses he wants,” said one person familiar with the project.

A remaining hurdle is money. Global IP needs to raise more than $200 million to pay Boeing for the rest of the project. The founders say they are watching to see whether more cash will come from China.

The Wall Street Journal

Sahel-Elite Image: Boeing Satellite

 

à la Une

Saudi Arabia announces 100 million euros aid to Sahel nations

2018/07/12 – Saudi Arabia pledged 100 million euros ($113.7 million) to support priority investment programs in Africa’s Sahel region, the state-run Saudi Press Agency said on Thursday evening.Saudi State minister for African Affairs Ahmed Qattan made the announcement at a donors meeting for the five-member Sahel group, held in the Mauritanian capital Nouakchott, it said.

The other countries making up the Sahel group are Burkina Faso, Chad, Mali and Niger.

Reuters / Sahel-Elite

à la Une

Niger/G5 Sahel : selon le président Issoufou, sur les 414 millions d’euros promis, la Force conjointe n’a reçus que 18 millions (Discours à Nouakchott)

Excellences Messieurs les Chefs d’État et de Gouvernement,

Mesdames et Messieurs les membres de gouvernements et responsables d’institutions,

Chers partenaires et amis du Sahel,

Distingués invités,

Mesdames, Messieurs

Mes premiers mots sont pour mon frère et ami, le Président Mohamed Ould Abdel Aziz, pour le Gouvernement et le peuple frère de Mauritanie, auxquels j’exprime la gratitude de l’ensemble des quatre autres pays du G5 Sahel pour leur hospitalité.

En accueillant la présente Conférence de coordination des partenaires et bailleurs de fonds pour le financement du Programme d’Investissements Prioritaires du G5 Sahel sur cette terre sahélienne de Nouakchott, ils confirment éloquemment leur engagement en vue de faire face efficacement aux défis communs de sécurité et de développement que connaît notre espace. Continuer à lire … « Niger/G5 Sahel : selon le président Issoufou, sur les 414 millions d’euros promis, la Force conjointe n’a reçus que 18 millions (Discours à Nouakchott) »

à la Une

Niger – La rencontre interparlementaire de France et des pays du G5 Sahel de Paris au centre d’un entretien accordé à l’ambassadeur de France

2018/07/12 – Le président de l’Assemblée Nationale du Niger a reçu à son cabinet en début d’après -midi de ce jeudi 06 décembre l’Ambassadeur de France au Niger M. Marcel Escure. Continuer à lire … « Niger – La rencontre interparlementaire de France et des pays du G5 Sahel de Paris au centre d’un entretien accordé à l’ambassadeur de France »

à la Une

Mali: Dangerous Upsurge in Abuse by Ethnic Militias

2018/07/12 – Ethnic militias have killed over 200 civilians and burned dozens of villages in communal violence in central Mali during 2018, Human Rights Watch said in a report released today. Most victims have been ethnic Peuhl villagers targeted by Dogon and Bambara “self-defense groups” for their alleged support of Islamist armed groups linked to Al-Qaeda. Continuer à lire … « Mali: Dangerous Upsurge in Abuse by Ethnic Militias »

à la Une

Tunisia accepts delivery of last of eight Black Hawks #USArmy

2018/04/12 – U.S. Army Security Assistance Command (USASAC) completed a foreign military sales (FMS) case to deliver eight UH-60M Black Hawk helicopters to partner country Tunisia this summer.

The Black Hawks will provide Tunisia with cargo/personnel transport, medical evacuation and combat operations capabilities. The case value is more than $338 million. Army Contracting Command at Redstone Arsenal, Alabama, awarded the contract. Continuer à lire … « Tunisia accepts delivery of last of eight Black Hawks #USArmy »

à la Une

Mali – Bamako abritera du 12 au 14 décembre la réunion de haut niveau sur l’opérationnalisation des actions prioritaires Défense et Sécurité (Accord de paix)

Sur instruction du Chef d’Etat-major Général des Armées, le Général de Division M’Bemba Moussa KEITA, Honneur de vous confirmer la tenue de la ‘’Réunion de haut niveau sur l’opérationnalisation des actions prioritaires Défense et Sécurité de l’Accord pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger, du 12 au 14 Décembre 2018 à l’Hôtel de l’Amitié de Bamako.

Sous la présidence du Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Professeur Tiémoko SANGARE, la cérémonie d’ouverture sera marquée par l’allocution d’ouverture des travaux de la RHN-DS par le Ministre de la Cohésion sociale, de la Paix et de la Réconciliation nationale, Monsieur Lassine BOUARE, ainsi que les interventions de l’Ambassadeur de la République Algérienne Démocratique et Populaire, Chef de file de la médiation, et du Représentant spécial du Secrétaire Général de l’ONU, et Chef de la MINUSMA.

Y prendront part, également, le Ministre de la Sécurité et la Protection Civile, le Ministre de l’Economie et des Finances et la Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale à 09h45.

Huit (8) thématiques y seront traitées par Quatre (4) Groupes de travail restreints :

a)-Programme DDR/Intégration accéléré(06-30 Novembre 2018).

b)-Processus de réintégration des combattants anciennement membres des FAMa.

c)-Programme Désarmement, de la Démobilisation et de la Réinsertion-DDR (à l’horizon Septembre 2019).

d)-Bataillon des »Unités spéciales » B-US (Article 30 de l’Accord).

e)-Processus RSS : la Stratégie Nationale RSS et ses plans d’actions opérationnels.

f)-les »Forces armées et de Sécurités reconstitués »-(Articles 21 et 22 du Chapitre 9 de l’Accord).

g)-la »Police Territoriale’. -(Articles 27 et 28 du Chapitre 10 de l’Accord).

h)-le »Mécanisme de Suivi-Evaluation » du Chronogramme actualisé des actions prioritaires en matière de Défense et de Sécurité.

Participeront aux plénières (à huis-clos) et aux travaux des Groupes de travail restreints (à huis-clos): Le Président de la CNDDR, le Président de la Commission nationale d’Intégration, le Commissaire à la RSS, les Chefs des Groupes Armés Signataires (GAS) et d’autres Mouvements, les Cadres militaires et politiques aux plus hauts niveaux hiérarchique et décisionnel représentant les mécanismes techniques chargés de la mise en œuvre de l’Accord (HRPR-APR, DDR, Intégration, RSS), ainsi que les Cadres des Départements ministériels concernés (MDAC, MCSPRN, MSPC, MATD, MEF, MAECI).

Le projet de programme détaillé et d’Ordre du jour provisoire annoté de la RHN-DS seront communiqués incessamment.
Haute considération.

Ambassadeur Al Maamoun KEITA

Conseiller Diplomatique

Etat-major Général des Armées (EMGA)-MDAC

Source: CCOM – DIRPA

à la Une

Egypt / Mali – Egypt’s military production minister discusses military cooperation with Malian army chief of staff

2018/04/12 – Military Production Minister Mohamed El-Assar held talks with Mali’s army chief of staff Brigadier General M’Bemba Moussa Keïta on Tuesday, on the margins of Egypt’s first defence expo, EDEX 2018.

El-Assar asserted that EDEX – which opened on Monday and will close on Wednesday – is meant to review vistas of cooperation with friendly states, especially in Africa. Continuer à lire … « Egypt / Mali – Egypt’s military production minister discusses military cooperation with Malian army chief of staff »

à la Une

Niger – Fin de la visite du Chef d’Etat-major des Armées dans les casernes de la région de Diffa

2018/04/12 – La mission de travail entreprise par le Chef d’Etat-major des Armées le Général Mohamed Ahmed a pris fin ce mardi 04 décembre 2018 avec la visite effectuée dans les casernes de N’gourti.
Au cours de son déplacement, dans la région de Diffa, le Général Ahmed Mohamed a rencontré les éléments des Forces de Défense et de Sécurité basés dans la zone.
De Diffa à Bosso en passant par Toumour, Kabaléoua, N’guiguimi et N’gourti, les Forces de Défense et de Sécurité ont reçu des instructions fermes du Chef d’Etat-major à la vigilance, à la préservation de la quiétude sociale, la défense de l’intégrité du territoire et à l’observance des règles strictes de sécurité.
Les autorités civiles et militaires de la région ont réservé un accueil chaleureux au Chef d’Etat-major Général des Armées.

ANP

Sahel-Elite Photo: ANP

à la Une

Burkina Faso : le Conseil supérieur de la défense nationale évalue l’évolution de la situation sécuritaire du pays

2018/04/12 – Le président burkinabè Roch March Christian Kaboré a présidé lundi le Conseil supérieur de la défense nationale (CSDN) en vue d’évaluer l’évolution de la situation sécuritaire sur l’ensemble du territoire national, a-t-on appris de source proche de la Présidence. »En dépit de l’accalmie constatée en ce qui concerne les attaques terroristes, la veille demeure permanente et l’exécutif en a fait un credo dans la perspective de restaurer la quiétude au sein des populations », lit-on dans une note d’information de la Présidence. Continuer à lire … « Burkina Faso : le Conseil supérieur de la défense nationale évalue l’évolution de la situation sécuritaire du pays »

à la Une

Priorité sur l’Afrique dans l’agenda du Conseil de sécurité sous la présidence de la Côte d’Ivoire en décembre #Sahel

2018/04/12 – L’Afrique occupe une place prioritaire dans l’agenda du Conseil de sécurité de l’ONU en décembre, tandis que la Côte d’Ivoire occupe la présidence du conseil ce mois-ci.Il y aura un débat mercredi parmi les membres du Conseil de sécurité sur la reconstruction d’après-guerre, qui réunira le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres et le président de la Commision de l’Union africaine Moussa Faki, a annoncé l’ambassadeur de Côte d’Ivoire à l’ONU, Leon Adom. Continuer à lire … « Priorité sur l’Afrique dans l’agenda du Conseil de sécurité sous la présidence de la Côte d’Ivoire en décembre #Sahel »

à la Une

UK ambassador to Libya urges international community to support NOC

2018/04/12 – The United Kingdom’s ambassador to Libya, Frank Baker, has stressed the importance of international community and Libyan institutional support for the National Oil Corporation (NOC) as the country’s primary source of income. Continuer à lire … « UK ambassador to Libya urges international community to support NOC »

à la Une

Libya/AFRICOM – Tuareg tribesmen denounce AFRICOM airstrike in southwestern Libya, confirm victims were civilians

2018/04/12 – Members of the Tuareg community gathered in Ubari town in southwestern Libya to condemn in the strongest terms the airstrike conducted by US Africa Command (AFRICOM) near Awaynat town last Thursday, which killed 11 people; AFRICOM claimed they were al-Qaeda militants. Continuer à lire … « Libya/AFRICOM – Tuareg tribesmen denounce AFRICOM airstrike in southwestern Libya, confirm victims were civilians »

à la Une

Algérie/Mali : Une cache d’armes et de munitions découverte à Bordj Badji Mokhtar

2018/04/12 – Une cache d’armes et de munitions a été découverte dimanche, lors d’une opération de fouille menée à Bordj Badji Mokhtar par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP), en coordination avec les services des douanes algériennes, indique lundi le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué. Continuer à lire … « Algérie/Mali : Une cache d’armes et de munitions découverte à Bordj Badji Mokhtar »

à la Une

Algérie/Arabie Saoudite:Création d’un haut conseil de coordination algéro-saoudien #Défense

2018/04/12 – L’Algérie et l’Arabie Saoudite ont convenu, lundi à Alger, de créer un haut conseil de coordination algéro-saoudien en vue de renforcer la coopération dans les domaines politique, sécuritaire, économique et culturel, indique un communiqué commun, rendu public au terme de la visite officielle en Algérie du Prince héritier, vice-président du Conseil des ministres et ministre de la Défense d’Arabie Saoudite, l’Emir Mohammed Ben Salmane. Continuer à lire … « Algérie/Arabie Saoudite:Création d’un haut conseil de coordination algéro-saoudien #Défense »

à la Une

Mali / Gao: le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga en visite dans la cité des Askia pour évaluer la situation sécuritaire et soutenir la cohésion sociale

2018/02/12 – Le Premier ministre, Chef du Gouvernement est arrivé ce dimanche matin à Gao, accompagné des ministres en charge de l’Administration Territoriale et de la Sécurité M. Mohamed Ag Erlaf et le Général de Division Salif Traore. Continuer à lire … « Mali / Gao: le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga en visite dans la cité des Askia pour évaluer la situation sécuritaire et soutenir la cohésion sociale »

à la Une

Niger – L’Assemblée Nationale s’indigne de la résurgence d’actes terroristes aux frontières du pays

2018/02/12 – L’Assemblée Nationale du Niger , en séance plénière ce samedi 1er Décembre s’est indignée de la résurgence d’actes terroristes d’extrême gravité aux niveau des frontières du pays principalement à l’est, à l’Ouest et au Nord.

Au moment de la déclaration, des députés de l’opposition se sont retirés pour marquer leur désaccord avec le contenu du communiqué. Continuer à lire … « Niger – L’Assemblée Nationale s’indigne de la résurgence d’actes terroristes aux frontières du pays »

à la Une

Will Sudan normalise relations with Israel?

2018/02/12 – There have been signs of a change in Sudan’s foreign policy in recent years and Sudanese officials have expressed a desire to normalise relations with Israel.

Efforts are under way to establish relations between Israel and Sudan, Israeli media sources reported. There was speculation that, after his visit to Oman in October, the next Arab destination for Israeli Prime Minister Binyamin Netanyahu would be Khartoum.The Israeli Public Broadcasting Corporation cited sources in Jerusalem saying Netanyahu would visit Sudan soon but did not give a date. “Israeli teams are working on building relations with this African republic,” it said. Continuer à lire … « Will Sudan normalise relations with Israel? »

à la Une

Tripoli: A city of corruption and chaos, The Guardian reports

2018/02/12 – The Guardian has reported that seven years after the fall of Gaddafi and his regime in Libya, the Libyan people in Tripoli are now intimidated by a rule of militias and gangsters who control all of state institutions as well as the UN-brokered government in the capital.  Continuer à lire … « Tripoli: A city of corruption and chaos, The Guardian reports »

à la Une

Mali – Communiqué du Comité Directeur de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) #MINUSMA

La CMA découvre avec surprise sur les réseaux sociaux, une correspondance adressée à Monsieur Elghabass AG INTALLA Président en exercice de la CMA – désigné ici comme Secrétaire Général de la CMA – émise par le Commander Force de la Minusma, dans laquelle il lui fait reproches de la violation manifeste du consensus qui avait prévalu en 2017 pour l’intégration des combattants des GANS dans le bataillon MOC de GAO !Partant du principe de la réciprocité, la CMA se réserve le droit de réponse dans les mêmes normes de procédures sciemment appliquées tout en se défendant de toute controverse improductive.

1. Faut-il rappeler au Commander Force de la MINUSMA et à toutes autres parties prenantes pour la mise en œuvre de l’accord la nécessité de bien vouloir distinguer entre les principes consensuels retenus d’une part ; et les impératifs de leurs d’applications d’autres parts.

2. La CMA reste strictement attaché à l’Accord pour la Paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, se réfère à ses annexes et mécanismes, au Pacte de Paix et en particulier à la note explicative tenant lieu d’instructions aux équipes chargées du screnning des bataillons MOC de Gao, Tombouctou et Kidal qui fait référence dans son paragraphe 2 à « l’inclusivité en fonction des réalités locales ».

3. La CMA refuse d’endosser la responsabilité de faits accomplis alors que le principe et le cadre du partage consensuel de responsabilité est justement mis en place au sein des collèges et structures multipartites pour éviter toutes décisions unilatérales. Nos représentants au sein de la CTS bénéficient de toute notre confiance en concertation et sauront être à hauteur de responsabilités qui nous engagent.

4. La CMA ne saurait cautionner les errements d’une ou des parties quant aux prises de décisions contraignantes et palliatives, porteuses en leur sein de germes de dissensions quelles que soient la partie ou les parties qui les ont émises ;

5. Elle s’obstine à dénoncer les sempiternelles accusations de « violations manifestes du consensus» devenues une sorte d’exercice de pression lorsqu’elle ne demande qu’une application rigoureuse des principes et/ou procédures arrêtés initialement d’un commun accord.

6. La CMA n’a eu cesse de se battre pour la prise en charge des combattants issus de différents mouvements en attendant leur intégration ou démobilisation sans aucun résultat malgré la précarité de leurs situations respectives. Il est presque facétieux que la Minusma en fasse cas uniquement cette fois-ci.

7. Enfin, elle réitère son attachement à la primauté et aux préséances de la concertation constructive au détriment de celui de la polémique stérile et de rejet de responsabilité.

Fait à Kidal le 2 Décembre 2018

Le Porte-Parole
Eouari Ibrahim AG EOUEGH

Image: Lettre du Général de corps d’armée Dennis Gyllensporre, Commandant en Force de la MINUSMA

à la Une

Russia /Africa – Afreximbank ropes in Russian companies to invest in railway projects in Africa

2018/02/12 – The African Export-Import Bank (Afreximbank) said on Friday it had signed a memorandum of understanding with Russian Railways and the Russian Export Center (REC) to cooperate in implementing export and investment projects in the railway sector in Africa.Under the terms of the MoU, the parties will undertake mutual consultations on export and investment projects abroad and by jointly developing project financing schemes in the sector. Continuer à lire … « Russia /Africa – Afreximbank ropes in Russian companies to invest in railway projects in Africa »

à la Une

Chad said to condition resumed ties with Israel on ‘extensive’ weapons sales

2018/02/12 – The president of Chad has presented Israel with a laundry list of demands, including significant arms sales, as a condition for renewing ties, according to a report Wednesday.

Idriss Déby’s visit to Israel this week was hailed as a historic opening between Jerusalem and the majority-Muslim African nation, with Prime Minister Benjamin Netanyahu planning a reciprocal trip in the near future to officially re-establish ties. Continuer à lire … « Chad said to condition resumed ties with Israel on ‘extensive’ weapons sales »

à la Une

Algérie – Gaïd Salah en visite officielle aux Emirats Arabes Unis et au Qatar

2018/02/12 – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire effectuera, à partir de samedi, une visite officielle aux Emirats Arabes Unis et au Qatar, a indiqué un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). Continuer à lire … « Algérie – Gaïd Salah en visite officielle aux Emirats Arabes Unis et au Qatar »

à la Une

Mali/Allemagne – ADP Maliba: Amadou Thiam reçu au Ministère de la Défense allemand (28/11/2018)

Le Président Honorable Amadou Thiam a été successivement reçu ce dernier 28 novembre au Bundestag allemand, au ministère de la Défense et au ministère fédéral des Affaires étrangères.

Le Président de l’ADP Maliba a remercié l’engagement du Peuple Allemand pour le retour de la paix et de la stabilité au Mali et dans le Sahel et a appelé les partenaires allemands du Mali, à davantage d’efforts pour une paix et un développement durable de la région.

Il est à noter qu’il y’a exactement 1040 troupes allemandes engagées aujourd’hui au Mali.

ADP Maliba / Sahel-Elite Photo: ADP Maliba

à la Une

Mali – Marche populaire du 08 décembre de l’Opposition: Le CDR de Ras Bath se retire

2018/02/12 – Le Collectif pour la Défense de la République (CDR) du tristement célèbre chroniqueur et activiste de Ras Bath est en désamour total avec l’URD de l’Honorable Soumaïla Cissé. C’est ce qui ressort du retrait annoncé de ce mouvement politique de la marche patriotique annoncée par le Front de Sauvegarde de la démocratie (FSD), dirigé par Soumaïla Cissé, la Coalition des Forces Patriotiques (COFOP), dirigée par Moussa Sinko Coulibaly et de l’ADEMA Association de Mme Sy Kadiatou Sow. Motif évoqué par le CDR : vote par les Députés de l’opposition de la loi prorogeant le mandat des Députés à l’Assemblée Nationale. Continuer à lire … « Mali – Marche populaire du 08 décembre de l’Opposition: Le CDR de Ras Bath se retire »

à la Une

Mauritanie/Sénégal – Gaz frontalier entre le Sénégal et la Mauritanie : l’accord finalisé la semaine prochaine (Macky Sall)

Gaz frontalier entre le Sénégal et la Mauritanie : l’accord finalisé la semaine prochaine (Macky Sall).

En présence du chef de l’Etat mauritanien qui était à Dakar ce samedi pour assister à son investiture, le président de la République sortant a annoncé qu’il sera à Nouakchott « dès la semaine prochaine » pour consolider l’accord relatif au gaz découvert entre les deux pays.

Le chef de l’Etat a aussi manifesté son désir de poser, dans quelques mois avec son homologue Mouhamed Ould Abdel Aziz, la première pierre du pont de Rosso.

Dakar Actu / Sahel-Elite Photo d’illustration:

à la Une

Saudi Crown Prince to Visit Mauritania, Algeria

2018/02/12 – Saudi Crown Prince Mohammed bin Salman, Deputy Prime Minister and Minister of Defense, will kick off on Sunday a visit to each of Mauritania and Algeria as part of his Arab tour. Continuer à lire … « Saudi Crown Prince to Visit Mauritania, Algeria »

à la Une

Sudan/Libya – Khartoum meeting discusses Libya’s border security

2018/02/12 – Since 2012, Libya’s six neighbouring counties have met with increasing regularity to assess the situation there. Ministers from the six met in Niamey last April and are to meet there in December for a scheduled update on the subject.However, a November 29 regional meeting in Khartoum had a more specific aim. Foreign ministers from Libya, Sudan and Egypt and UN Special Envoy Ghassan Salame, as well as junior foreign ministers of Tunisia and Algeria, attended the meeting. Also present were representatives from Chad, the Arab League, the European Union and the African Union. Continuer à lire … « Sudan/Libya – Khartoum meeting discusses Libya’s border security »

à la Une

Niger : un agent des douanes tué par des terroristes dans le sud-ouest du pays

2018/02/12 – Un agent de la douane nigérienne a été tué dans une attaque terroriste perpétrée samedi à l’aube par des hommes armés contre un poste de police de la commune de Téra, dans la région de Tillabéri (sud-ouest), proche de la frontière entre le Niger et le Burkina Faso, a-t-on appris de sources concordantes.L’attaque a été perpétrée aux environs de 2h30 heure locale par des individus armés venus probablement du Burkina Faso, qui ont pris la suite après leur forfait, ont indiqué nos sources, ajoutant qu’un des assaillants grièvement blessé a été capturé par les agents de police. Continuer à lire … « Niger : un agent des douanes tué par des terroristes dans le sud-ouest du pays »

à la Une

Afrique de l’Ouest : adoption d’une série de mesures pour assurer la sécurité, l’intégration et le développement transfrontalier

2018/02/12 – Des chargés de la gestion des espaces frontaliers de 11 pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), ont adopté à Cotonou, une série de mesures visant à assurer la sécurité, l’intégration et le développement transfrontalier de l’espace communautaire, indique un communiqué parvenu samedi à Xinhua dans la métropole béninoise.Selon ce communiqué publié à l’issue du séminaire sousrégional sur la coopération transfrontalière en Afrique de l’Ouest, tenu du mercredi 28 au vendredi 30 novembre à Cotonou, les responsable de la gestion des espaces frontaliers des pays membres de la CEDEAO, ont recommandé, aux organisations régionales d’intégration (UEMOA, CEDEAO, UA), la nécessité d’identifier, de capitaliser et de diffuser les initiatives novatrices de coopération transfrontalière et de promouvoir les infrastructures de désenclavement des zones transfrontalières. Continuer à lire … « Afrique de l’Ouest : adoption d’une série de mesures pour assurer la sécurité, l’intégration et le développement transfrontalier »

à la Une

Tchad : les dépenses militaires et sécuritaires augmentent en 2019

2018/01/12 – Le gouvernement a adopté ce vendredi 30 novembre 2018 en conseil des ministres extraordinaire le projet de loi de finances (PLF) 2019. Il prévoit une hausse des budgets alloués au ministère de la Justice et des Droits humains, au ministère en charge de la sécurité publique, et au ministère en charge de la défense nationale. Continuer à lire … « Tchad : les dépenses militaires et sécuritaires augmentent en 2019 »

à la Une

Niger/Burkina – L’état d’urgence étendu à 3 départements à l’Ouest du pays

2018/01/12-  L’Etat d’urgence en vigueur dans certains départements de la région de Tillaberi (Ouest Niger) depuis 2017 a été étendu à trois entités frontalières du Burkina Faso, selon un décret  rendu public au terme du  conseil des ministres le vendredi  30 nomvembre.
Il s’agit des départements de Say, Torodi et de Téra qui  »font objet depuis un certain temps d’attaques organisées, perpétrées par des groupes terroristes,  mettant en péril l’ordre public et la sécurité des personnes et des biens. », peut-lire dans le communiqué.
Le gouvernement motive cette mesure par la nécessité et l’urgence pour les autorités publiques à faire face à cette situation. Continuer à lire … « Niger/Burkina – L’état d’urgence étendu à 3 départements à l’Ouest du pays »

à la Une

Mali – Enrôlement à Kidal : Les ex-combattants maîtres du jeu

2018/01/12 – La paix est l’objectif recherché par le Mali et tous les acteurs du processus. A Kidal, rapporte l’une de nos sources, l’enrôlement des combattants se poursuivrait jusqu’à la date officielle du 30 Novembre 2018.

Les chefs des détachements des groupes armés signataires (GAS) n’approuveraient pas les contres-visites et exigeraient l’annulation de toute formation physique ou autre pour leurs combattants

Par ailleurs, il est à signaler que les armes enregistrées auraient été retournées aux différents propriétaires après 48 heures seulement. La raison, explique notre source, c’est le prétexte qu’ils assurent la sécurité de l’Assemblee régionale.

Figaro du Mali

Sahel-Elite