Mali – Trois questions à Riccardo Maia, chef de bureau de la Minusma à Tombouctou “Parler d’échec est injuste’’

2018/15/11 – C’est l’opération de maintien de la paix la plus meurtrière de l’histoire. Installée en juin 2013, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) a déjà perdu près de 200 personnes. L’application des dispositions de l’accord de paix signé en 2015 entre le gouvernement malien et les groupes rebelles du Nord marque un grand retard. Pendant ce temps, l’insécurité, longtemps contenue à la seule partie septentrionale du pays, se répand au centre. Chef de bureau de la Minusma à Tombouctou, Riccardo Maia dresse le bilan de cinq ans de présence des Casques bleus onusiens au Mali. Continuer à lire … « Mali – Trois questions à Riccardo Maia, chef de bureau de la Minusma à Tombouctou “Parler d’échec est injuste’’ »

Tchad / Libye – Frontière Tchad-Libye : détérioration du climat sécuritaire

Les rebelles du Conseil du Commandement Militaire pour le Salut de la République (CCSMR) se sont violemment accrochés ce samedi 10 novembre avec des « orpailleurs armés Zakhawa » à l’intérieur de la Libye, à une centaine de kilomètres de la frontière tchadienne, selon des sources concordantes recueillies par Alwihda Info sur place. Continuer à lire … « Tchad / Libye – Frontière Tchad-Libye : détérioration du climat sécuritaire »

Mali / DDR : Ce qu’il faut savoir

Le DDR a commencé à Kidal et à Gao la semaine dernière, il sera poursuivi ce lundi 12 novembre à Tombouctou

  1. I) Dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la réconciliation issu du Processus d’Alger, il a été mis en place un mécanisme opérationnel de coordination (MOC) composé de représentants des trois parties signataires (Gouvernement, CMA et Plateforme)-APR-ANNEXE 2/b. II est basé à Gao et dispose de bureaux régionaux à Gao, Kidal et Tombouctou. Ce niveau du mécanisme n’est pas concerné par les opérations de DDR/intégration accélérés.

Continuer à lire … « Mali / DDR : Ce qu’il faut savoir »

Mali/DDR: Plus de 28 milliards de FCFA pour la réinsertion des groupes armés

2018/08/11 – Dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger, le lancement officiel de Désarmement, Démobilisation et réinsertion (DDR) des groupes armés a eu lieu, le mardi 06 novembre 2018 à Gao. Dans un premier temps, 1600 combattants affiliés à la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), à la Plateforme et aux autres mouvements seront ciblés au cours de ce processus. S’agissant du cas spécifique de l’insertion socio-économique des groupes armés, une cagnotte de 50 millions de dollars (28 500 000 000 FCFA) est réservée pour cela. L’information a été donnée le mardi dernier par les responsables de DDR à Gao lors de l’explication du processus à la presse. Continuer à lire … « Mali/DDR: Plus de 28 milliards de FCFA pour la réinsertion des groupes armés »

Mali/DDR – Communiqué du Congrès pour la Justice dans l’Azawad (CJA)

Le CJA salue le demarrage du DDR acceleré ce mardi 6 novembre 2018 à Gao et profite de l’occasion pour feliciter tous les acteurs du processus qui n’ont menagé aucun effort pour concretiser cette operation significative dans la mise en œuvre de l’accord.

Le DDR acceleré etant l’etape qui devait finaliser la mise en place des patrouilles mixtes MOC dans les 3 regions de Tombouctou, Gao et kidal, nous apelons le gouvernement du Mali et la Minusma à rendre effectif la validation des listes des mouvements dits non signataires qui n’attendent que l’aval de la CTS pour rejoindre le MOC.

Le CJA associe sa voix à celle de tous les acteurs de l’APR pour une application dilligente de l’accord et demande un traitement definitif de la question d’inclusivité conformement à l’esprit de la lettre de l’accord et du Pacte pour la Paix signé le 15 octobre 2018 entre les UN et le mali.

Il remercie toutes les parties pour les efforts consentis en faveur de la reconciliation nationale et de la mise en oeuvre concrête de l’accord.

En plus de son adhesion à la charte pour la Paix, le CJA reaffirme sa disponibilité à accompagner le processus du DDR acceléré et rappelle que ses elements designés pour cette mission sont prêts depuis des mois.

Gargando, le 06/11/2018
Le porte parole
Ehameye Ag Mohamedoun

Sahel-Elite – Image utilisée juste à titre d’illustration

Mali: début du processus de désarmement et démobilisation… sans les combattants

2018/07/11 – Les autorités maliennes ont lancé mardi à Gao, principale ville du nord du pays, le processus de « Désarmement, Démobilisation et Réinsertion » (DDR), en l’absence toutefois des combattants des groupes armés signataires de l’accord de paix de 2015. Continuer à lire … « Mali: début du processus de désarmement et démobilisation… sans les combattants »

Mali / DDR : Le quota d’intégration des groupes armés dans l’armée de terre fait polémique

2018/07/11 – Dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, il y a eu la cérémonie de lancement officiel de Désarmement, Démobilisation et réinsertion (DDR) des groupes armés hier, mardi 06 novembre 2018 dans la septième région administrative du Mali (Gao). Environ 1600 combattants affiliés à la CMA, à la Plateforme et aux autres mouvements seront ciblés au cours de ce processus. Mais force est de reconnaitre que les parties (Gouvernement du Mali, Coordination des mouvements de l’azawad (CMA) et la Plateforme) avaient du mal à accorder leurs violons. Pour preuve, la cérémonie qui devrait se tenir à 8 heures n’a commencé qu’à 16 heures. Les tractations se poursuivaient entre les acteurs autour des questions de grade des groupes armés et le quota d’intégration de ces groupes armés au sein de l’armée de terre malienne. Continuer à lire … « Mali / DDR : Le quota d’intégration des groupes armés dans l’armée de terre fait polémique »