Burkina Faso – Marche “anti-impérialiste” du 12 octobre 2019 : La mairie s’oppose, les organisateurs changent de programme

La marche prévue le 12 octobre 2019 par plusieurs organisations à l’occasion des “Journées anti-impérialistes” n’aura plus lieu. Les organisateurs ont décidé de tenir un meeting en lieu et place, après l’interdiction prononcée par la mairie de Ouagadougou. Continuer à lire … « Burkina Faso – Marche “anti-impérialiste” du 12 octobre 2019 : La mairie s’oppose, les organisateurs changent de programme »

Publicités

Burkina Faso – Marche-Meeting contre la présence de bases militaires étrangères : « inopportune », selon la mairie

08/10/2019 – Dans le cadre de la célébration des Journées anti-impérialistes, des Organisations de la société civile entendent organiser une marche-meeting le 12 octobre prochain, à Ouagadougou, pour dénoncer la présence de bases militaires étrangères en Afrique et contre le terrorisme. A ce titre, elles ont adressé une lettre aux autorités communales qui ont répondu à leur tour. Voici le contenu de la réponse.

« Monsieur le président

« J’ai l’honneur d’accuser réception de votre lettre en date du 06 août 2019, m’informant de la co- organisation avec d’autres structures de la société civile d’une marche meeting contre la présence de bases militaires étrangères en Afrique et contre le terrorisme, le samedi 12 octobre 2019.

Aussi, au regard du contexte sécuritaire actuel et de la mobilisation des forces de défense et de sécurité à cet effet, j’estime votre manifestation inopportune.

En conséquence, je suis au regret de ne pouvoir donner une suite favorable à votre requête.

Veuillez agréer, monsieur le président, l’expression de ma parfaite considération »

Christian Charles Rouamba

Administrateur civil

Actu Burkina

Sahel-Elite

Burkina Faso : une journée nationale de protestation le 16 septembre prochain

11/09/2019 – Un regroupement de syndicats et d’organisations de la société civile a annoncé mardi la tenue d’une journée nationale de protestation le 16 septembre 2019 sur toute l’étendue du territoire pour exiger de meilleures conditions de vie et de travail ainsi que la sécurité. Continuer à lire … « Burkina Faso : une journée nationale de protestation le 16 septembre prochain »

Niger / Diffa : La sécurité et l’emploi des jeunes comme cheval de bataille du nouveau gouverneur

11/09/2019 – Issa Lemine, le nouveau gouverneur de la région de Diffa, au sud-est du Niger, nommé le 26 juillet 2019 et installé le 14 août, a récemment présenté à l’opinion ses chantiers prioritaires au cours d’une conférence de presse. Continuer à lire … « Niger / Diffa : La sécurité et l’emploi des jeunes comme cheval de bataille du nouveau gouverneur »

Niger : la Cour d’Appel prononce la relaxe pour les leaders des manifestations de 2018

11/09/2019 – La Cour d’Appel de Niamey a prononcé, ce lundi 9 septembre, la relaxe pour plusieurs acteurs de la société nigérienne, et qui sont poursuivis par le ministère public, suite aux manifestations contre la loi des finances 2018. Continuer à lire … « Niger : la Cour d’Appel prononce la relaxe pour les leaders des manifestations de 2018 »

Burkina/Terrorisme : un parti politique propose aux citoyens de se constituer en réservistes

03/08/2019 – L’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA, opposition) a proposé hier lundi, que les citoyens se constituent «volontairement en réservistes», au moment où l’armée burkinabè enregistre «presque quotidiennement, des pertes humaines», dans la lutte contre le terrorisme. Continuer à lire … « Burkina/Terrorisme : un parti politique propose aux citoyens de se constituer en réservistes »

Niger – Fin de la 1ère réunion des parties prenantes sur le terrorisme dans la région de la CEDEAO : Les acteurs non-étatiques suggèrent de renforcer la coordination des interventions et d’impliquer effectivement les communautés

28/08/2019 – Niamey a abrité du 26 au 27 août la première réunion des parties prenantes civiles sur le terrorisme dans la région de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) portant sur le thème « lutte contre le terrorisme dans la région de la CEDEAO : vers un engagement collectif pour une paix durable ». Deux jours d’intenses échanges d’idées et des communications, durant lesquels les acteurs étatiques, institutionnels, les autorités coutumières, les ONG et les organisations de la société civile active dans la lutte contre le terrorisme ont passé au peigne-fin les questions liées au terrorisme dans les pays de la CEDEAO, élargie au Cameroun et à la Mauritanie. Continuer à lire … « Niger – Fin de la 1ère réunion des parties prenantes sur le terrorisme dans la région de la CEDEAO : Les acteurs non-étatiques suggèrent de renforcer la coordination des interventions et d’impliquer effectivement les communautés »