Burkina Faso : « risque d’effondrement » du nord menacé par les jhadistes (OPPOSITION)

02/04/2020 – L’Union pour le Progrès et le Changement (UPC), le principal parti d’opposition au Burkina Faso, a alerté jeudi sur un « risque d’effondrement » du nord du pays menacé par des groupes jihadistes. « La région du Sahel, épicentre de la crise sécuritaire et humanitaire, est en train de s’effondrer sans que le gouvernement n’y apporte une solution », a déclaré le vice-président de l’UPC, Amadou Diemdioda Dicko, lors d’une conférence de presse. Continuer à lire … « Burkina Faso : « risque d’effondrement » du nord menacé par les jhadistes (OPPOSITION) »

Mali / Niger /Burkina Faso : Paris et G5 Sahel sollicitent le Tchad dans la zone des « trois frontières »

02/04/2020 La France et les pays du G5 Sahel ont insisté lundi dernier sur l’envoi « dès que possible » de 500 soldats tchadiens dans la région dite des « trois frontières », en proie à de fréquentes attaques jihadistes, entre Mali, Niger et Burkina Faso. Continuer à lire … « Mali / Niger /Burkina Faso : Paris et G5 Sahel sollicitent le Tchad dans la zone des « trois frontières » »

Niger’s National Guard to receive an additional Delair UAV

30/04/2020 – Niger’s National Guard is set to take delivery of a fourth unmanned aerial vehicle (UAV) from French company Delair, after having received three aircraft in November last year.

The delivery of the fourth UAV was reported by Africa Intelligence earlier this month. Continuer à lire … « Niger’s National Guard to receive an additional Delair UAV »

Le Tchad abolit totalement la peine de mort

30/04/2020 – L’Assemblée nationale tchadienne a adopté mardi à l’unanimité la nouvelle loi contre le terrorisme qui abolit la peine de mort, ainsi abrogeant totalement la peine de mort au Tchad.La peine de mort avait été réintroduite par une loi en 2015 pour punir le terrorisme. Cette loi a été votée après la série des attentats perpétrés, entre juin et juillet 2015, par le groupe terroriste Boko Haram dans la capitale tchadienne et qui avait fait 67 morts (dont 10 kamikazes) et 182 blessés.

Fin août 2015, dix membres de Boko Haram condamnés à mort sur la base de cette loi, avaient été exécutés.

Xinhua

Sahel-Elite (Bamako-Mali)

Mali : La Norvège a rejeté une demande française d’envoyer des forces spéciales

24/03/2020 – La Norvège a pour le moment rejeté une demande française d’envoyer des forces spéciales au Mali, invoquant un manque de soutien politique à domicile, a annoncé lundi le gouvernement. La France a recherché un soutien international pour une force de soldats d’élite dirigée par la France pour opérer au Mali, un plan baptisé Opération Takuba.

« Nous sommes préoccupés par l’aggravation de la situation au Sahel et nous comprenons bien la nécessité de créer la task force Takuba », a déclaré le ministre de la Défense Frank Bakke-Jensen dans un communiqué. «Le gouvernement l’a examiné très attentivement et a consulté le Storting (parlement norvégien).» Compte tenu du manque de soutien au Parlement, il a conclu que la Norvège ne participerait pas pour le moment.

La semaine dernière, la Suède a annoncé qu’elle enverrait jusqu’à 150 soldats au Mali pour soutenir l’opération française. La force est censée opérer aux côtés des troupes maliennes sur le terrain.

IntellIvoire

Sahel-Elite (Bamako-Mali) | Image utilisée juste à titre d’illustration

Le gouvernement proclame l’état d’urgence dans le département de Filingué (Tillabéri)

26/01/2020 – Le conseil des Ministres a adopté un projet de décret portant proclamation de l’état d’urgence dans le département de Filingué, région de Tillabéri, compte tenu de l’exacerbation de la situation sécuritaire dans la zone du département de Filingué « caractérisée par des attaques ciblées sur des installations militaires et des assassinats d’autorités coutumières ».
L’état d’urgence a été proclamé dans plusieurs départements de la région de Tillabéri en raison de la menace terroriste qui affecte certaines localités, rappelle-t-on.

ANP / Niamey

Sahel-Elite (Bamako-Mali)

L’Algérie a un rôle clair dans la relance de l’accord de paix au Mali

23/01/2020 – Le Commissaire à la Paix et à la Sécurité de l’Union africaine (UA), Smail Chergui a mis en avant mercredi le rôle clair de l’Algérie dans la dynamisation de l’accord de paix, en sa qualité de pays qui a facilité la conclusion de cet accord, appuyé par toute la Communauté internationale et tous les partenaires internationaux. Continuer à lire … « L’Algérie a un rôle clair dans la relance de l’accord de paix au Mali »