Mali : La Norvège a rejeté une demande française d’envoyer des forces spéciales

24/03/2020 – La Norvège a pour le moment rejeté une demande française d’envoyer des forces spéciales au Mali, invoquant un manque de soutien politique à domicile, a annoncé lundi le gouvernement. La France a recherché un soutien international pour une force de soldats d’élite dirigée par la France pour opérer au Mali, un plan baptisé Opération Takuba.

« Nous sommes préoccupés par l’aggravation de la situation au Sahel et nous comprenons bien la nécessité de créer la task force Takuba », a déclaré le ministre de la Défense Frank Bakke-Jensen dans un communiqué. «Le gouvernement l’a examiné très attentivement et a consulté le Storting (parlement norvégien).» Compte tenu du manque de soutien au Parlement, il a conclu que la Norvège ne participerait pas pour le moment.

La semaine dernière, la Suède a annoncé qu’elle enverrait jusqu’à 150 soldats au Mali pour soutenir l’opération française. La force est censée opérer aux côtés des troupes maliennes sur le terrain.

IntellIvoire

Sahel-Elite (Bamako-Mali) | Image utilisée juste à titre d’illustration

Le gouvernement proclame l’état d’urgence dans le département de Filingué (Tillabéri)

26/01/2020 – Le conseil des Ministres a adopté un projet de décret portant proclamation de l’état d’urgence dans le département de Filingué, région de Tillabéri, compte tenu de l’exacerbation de la situation sécuritaire dans la zone du département de Filingué « caractérisée par des attaques ciblées sur des installations militaires et des assassinats d’autorités coutumières ».
L’état d’urgence a été proclamé dans plusieurs départements de la région de Tillabéri en raison de la menace terroriste qui affecte certaines localités, rappelle-t-on.

ANP / Niamey

Sahel-Elite (Bamako-Mali)

L’Algérie a un rôle clair dans la relance de l’accord de paix au Mali

23/01/2020 – Le Commissaire à la Paix et à la Sécurité de l’Union africaine (UA), Smail Chergui a mis en avant mercredi le rôle clair de l’Algérie dans la dynamisation de l’accord de paix, en sa qualité de pays qui a facilité la conclusion de cet accord, appuyé par toute la Communauté internationale et tous les partenaires internationaux. Continuer à lire … « L’Algérie a un rôle clair dans la relance de l’accord de paix au Mali »

Burkina: Deux terroristes abattus et divers matériels saisis au Nord (Armée)

21/01/2020 – Deux terroristes ont été neutralisés et du matériel saisi, suite à une riposte des soldats burkinabè à Salmossi, localité située dans la province de l’Oudalan, à l’extrême Nord du Burkina Faso, a appris l’AIB mardi, auprès de l’armée. Continuer à lire … « Burkina: Deux terroristes abattus et divers matériels saisis au Nord (Armée) »

Burkina – Attaques de Nagraogo : «Si on avait des armes, il y aurait pas eu autant de morts»

22/01/2020 – -«Si on avait des armes, il y aurait pas eu autant de morts», a réagi mercredi, le représentant des familles des 38 victimes des attaques du lundi à Nagraogo et à Alamou.

Une forte délégation, conduite par le gouverneur de la région du Centre-Nord, Casimir Segueda a présenté le 22 janvier 2020 à Barsalogho, ses condoléances et sa compassion aux familles des victimes des attaques terroristes du village de Nagraogo et de Alamou, survenues dans la soirée du 20 janvier dernier, dans la commune de Dablo. Continuer à lire … « Burkina – Attaques de Nagraogo : «Si on avait des armes, il y aurait pas eu autant de morts» »

Burkina Faso : le Parlement autorise l’armée à recruter des volontaires dans le cadre de la lutte contre le terrorisme

22/01/2020 – Le Parlement burkinabè a adopté mardi, à l’unanimité, le projet de loi sur le recrutement de volontaires pour la défense de la patrie dans un contexte marqué par une lutte accrue contre le terrorisme, qui endeuille quotidiennement le Burkina Faso. »L’ensemble des députés, tout parti politique confondu, permet ainsi la mise en œuvre de l’appel de Roch Marc Christian Kaboré pour une prise en charge endogène et burkinabè de la défense de la Patrie », s’est réjouis le porte-parole du gouvernement Rémis Dandjinou. Continuer à lire … « Burkina Faso : le Parlement autorise l’armée à recruter des volontaires dans le cadre de la lutte contre le terrorisme »

Burkina – Terrorisme: Quel avenir pour la coalition pour le Sahel? (Opinion)

20/01/2020 – Au Sahel, les initiatives de la communauté internationale pour contrer le terrorisme se multiplient. La crise sécuritaire, elle, s’amplifie. De Serval au partenariat pour la stabilité et la sécurité au Sahel (P3S) en passant par Barkhane, le G5 Sahel, Takouba, du chemin a été parcouru mais les résultats sont mitigés ; sinon décevants. Annoncée dans le sillage du sommet de Pau du 13 janvier dernier, la « coalition pour le Sahel » connaitra-t-elle un meilleur destin ? Continuer à lire … « Burkina – Terrorisme: Quel avenir pour la coalition pour le Sahel? (Opinion) »