Mali: sept soldats maliens tués dans une double attaque à l’engin explosif au centre du pays

2019/13/03 – Au moins sept militaires maliens ont été tués dans une double explosion de mines à Dialloubé et à Hombori, au centre du Mali, a appris mardi Xinhua de sources proches du ministère malien de la Défense.La même source a précisé que quatre soldats ont été tués à Hombori et trois gendarmes, à Dialloubé, lorsque leurs véhicules respectifs ont sauté sur une mine au cours de deux patrouilles dans ces zones. Continuer à lire … « Mali: sept soldats maliens tués dans une double attaque à l’engin explosif au centre du pays »

Niger : 33 terroristes de Boko Haram tués par l’armée dans l’extrême sud-est du pays

2019/13/03 – Au moins 33 terroristes du groupe Boko Haram ont été tués et une importante quantité d’armes et de matériels divers a été récupérée mardi par les forces armées nigériennes lors d’une opération effectuée dans la région de Diffa (extrême sud-est du pays), proche de la frontière avec le Nigeria, a annoncé mardi soir le ministère nigérien de la Défense dans un communiqué. Continuer à lire … « Niger : 33 terroristes de Boko Haram tués par l’armée dans l’extrême sud-est du pays »

Le Niger crée une nouvelle compagnie de lutte contre la criminalité transfrontalière dans le sud du pays

2019/13/03 – Le gouvernement nigérien vient de créer une nouvelle Compagnie mobile de contrôle des frontières (CMCF) à Birni N’Konni (sud), près de la frontière avec le Nigeria, en vue de lutter contre la criminalité transfrontalière organisée, a-t-on appris mardi de source officielle. Continuer à lire … « Le Niger crée une nouvelle compagnie de lutte contre la criminalité transfrontalière dans le sud du pays »

Niger – Communiqué du Ministère de la Défense nationale relatif à l’attaque de Geskérou

Le vendredi 8 mars 2019, les Forces Armées engagées dans la région du Lac Tchad ont énergiquement repoussé une attaque du groupe terroriste Boko Haram aux alentours de la localité de Geskérou.

La riposte des Forces Armées a donné le bilan provisoire suivant à la date du 09 mars 2019 :
Côté amis : • 7 morts et quelques blessés légers.
Côté ennemi : • 38 terroristes tués ; 01 prisonnier ; 05 véhicules détruits ; une importante quantité d’armes et de produits divers récupérés à savoir : 30 fusils de type AK47, 08 mitrailleuses, 02 lance-roquettes RPG de 40mm, 03 véhicules, 06 motos, une importante quantité de munitions de tous calibres et plusieurs effets militaires.
Les opérations de ratissage se poursuivent.
Le ministre de la Défense nationale, au nom du Président de la République, chef suprême des armées et du gouvernement, présente ses condoléances attristées aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blesses.

Le Sahel

Sahel-Elite | Photo d’illustration: Kalla Moutari, ministre de la défense nationale ©DR

Niger – Nomination d’un nouveau Gouverneur à Diffa

2019/11/03 – Mohamed Mouddour a été nommé ce vendredi 8 mars gouverneur de  la Région de Diffa Est en proie à Boko Haram, selon un décret publié à l’issue d’un conseil des ministres.
M. Mouddour remplace de M. Mahamadou Bakabé, en poste depuis  près d’un an.
Le texte ne précise pas  le motif de ce départ qui ne concerne que cette entité Est du pays où sévissent les activistes de Boko Haram. Continuer à lire … « Niger – Nomination d’un nouveau Gouverneur à Diffa »

Vidéo. La dégradation de la sécurité au Burkina Faso risque de déstabiliser le Ghana, le Togo et le Bénin

2019/03/08 – Mercredi 6 mars, de hauts responsables des Nations Unies ont tiré la sonnette d’alarme face à la montée des conflits et de l’insécurité dans le Sahel qui a provoqué des déplacements massifs de populations. Le Burkina Faso confronté à une crise humanitaire sans précédent est au centre de toutes les attentions. Continuer à lire … « Vidéo. La dégradation de la sécurité au Burkina Faso risque de déstabiliser le Ghana, le Togo et le Bénin »

Burkina – Début des manœuvres antiterroristes au Burkina Faso avec la participation de près de 2 000 militaires de 33 pays

2019/19/02 – Des manœuvres antiterroristes auxquelles prennent part près de 2 000 militaires de 33 pays d’Afrique, d’Europe et d’Amérique ont débuté lundi à Kamboinsin dans la périphérie de Ouagadougou, capitale du Burkina Faso. Cet exercice dénommé « Flintlock » qui va durer jusqu’au 1er mars, a pour but de « consolider l’approche globale de la gestion des conflits et des crises engendrés par le phénomène du terrorisme en améliorant les mécanismes de collaboration et d’assistance au profit des populations victimes ». Continuer à lire … « Burkina – Début des manœuvres antiterroristes au Burkina Faso avec la participation de près de 2 000 militaires de 33 pays »