Le Niger invite ses partenaires à renforcer leur appui dans le domaine de la sécurité

30/09/2020 – Le Premier ministre nigérien Brigi Rafini a invité les partenaires comme ceux de l’Union européenne à poursuivre et à renforcer l’appui consenti dans le domaine de la sécurité au profit de son pays, face à la situation sécuritaire qui reste préoccupante notamment dans la zone des trois frontières Burkina-Mali-Niger et dans le bassin du Lac Tchad, a-t-on appris mardi de source officielle à Niamey.

Le chef du gouvernement nigérien a présidé mardi après-midi à Niamey la 11ème réunion du comité de pilotage de la mission EUCAP-Sahel Niger, qui a porté sur le bilan et les perspectives des activités de la mission au Niger et le point de la mise en oeuvre de la stratégie nationale de la sécurité intérieure, en présence notamment des ministres nigériens en charge de la Défense, de l’Intérieur, de la Sécurité publique et de la Justice, des membres du corps diplomatique européen accrédités au Niger avec à leur tête Mme Ionete Dénisa-Elena, des responsables des forces de sécurité intérieure et des experts européens.

EUCAP-Sahel Niger, rappelle-t-on, est une mission civile lancée en 2012 par l’Union européenne avec comme mission principale la lutte contre l’insécurité et la migration clandestine. Elle contribue au renforcement de capacité des forces de sécurité nigériennes, notamment à travers la formation, l’appui-conseil dans l’élaboration des documents stratégiques ainsi que la fourniture d’équipement divers.

Toutefois, selon Brigi Rafini, « en dépit des efforts consentis par notre pays et nos partenaires, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et le crime organisé, la situation sécuritaire dans la zone des trois frontières Burkina-Mali-Niger et dans le bassin du Lac Tchad, reste préoccupante, même si ces derniers mois on note une certaine accalmie ».

Tout en invitant les partenaires à poursuivre cet appui, il a réaffirmé « la ferme détermination » des plus hautes autorités de son pays à lutter contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière organisée.

Réagissant à cet appel, la cheffe de la Délégation de l’Union européenne au Niger, Mme Ionete Dénisa-Elena a rassuré que l’appui de son organisme se poursuivra « tant dans le domaine sécuritaire que dans ceux de la santé et de la macroéconomie ». « Nous discutons maintenant, avec les autorités nationales et les institutions compétentes, de la possibilité d’appuyer, dans le cadre du mandat actuel, l’encadrement-formation-conseil des forces de sécurités intérieures pour la préparation des élections à venir, et la réponse à apporter au fléau d’inondations », a-t-elle ajouté.

Cette réunion intervient dans un contexte marqué au plan national par la catastrophe d’inondations causées par les fortes précipitations enregistrées cet été ayant occasionné, à ce jour, 71 morts, près de 36 000 personnes sinistrées, et d’important dégâts matériels, selon le bilan officiel.

Xinhua

Sahel-Elite (Bamako-Mali)

Auteur : Sahel-Elite | Sécurité privée

Société de sécurité privée créée et basée à Bamako (Mali). Nous travaillons en partenariat avec la société privée américaine Captive Audience dans les domaines sécuritaire, renseignement, formation et autres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s