Mali / UAE – AD CP receives Mali leader, signs $25m agreement

2019/01/12 – His Highness Sheikh Mohamed Bin Zayed Al Nahyan, Crown Prince of Abu Dhabi and Deputy Supreme Commander of the UAE Armed Forces, received the President of Mali, Ibrahim Boubacar Keita, at the Al Shati Palace on Saturday.

Sheikh Mohamed and Ibrahim Boubacar Keita, President of Mali, witnessed the signing ceremony between the Khalifa Fund for Enterprise Development and the Malian Government represented by the Ministry of Economy and Finance, in Abu Dhabi. Continuer à lire … « Mali / UAE – AD CP receives Mali leader, signs $25m agreement »

Mali / UAE – Abu Dhabi Crown Prince Receives Malian President

2019/01/12 – Sheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, Crown Prince of Abu Dhabi and Deputy Supreme Commander of the Emirates’ Armed Forces received here today President of Mali Ibrahim Boubacar Keita, currently on a visit to the Emirates, WAM reported.
On welcoming the President of Mali, Sheikh bin Zayed expressed hope that the visit would contribute to promoting relations between the two countries, in various fields, in addition to review cooperation and ways to enhance it to best serve interests of the two countries and peoples, especially, in development, economic and investment related domains.

SPA

Sahel-Elite

Mali – La justice abandonne les poursuites pour corruption contre l’homme d’affaires corse Michel Tomi

2018/07/10 – Après cinq ans d’investigations, l’homme d’affaires corse Michel Tomi, dans le viseur de la justice pour ses activités suspectes en Afrique, a accepté une procédure de plaider-coupable au terme d’une enquête où le juge a abandonné les poursuites les plus graves pour corruption. Continuer à lire … « Mali – La justice abandonne les poursuites pour corruption contre l’homme d’affaires corse Michel Tomi »

G5 SAHEL: les chefs d’Etat snobent l’AG de l’ONU et transfèrent le QG de la force à Bamako

Contrairement à la précédente Assemblée générale annuelle des Nations Unies qui a vu les 5 chefs d’Etats du G5 Sahel se mobiliser à New York pour plaider leur cause, cette année, seul IBK est monté au front. Les moyens financiers font toujours défaut et la communauté internationale frileuse à décaisser les fonds promis, obligeant le transfert du QG de la force conjointe de Sévaré, au centre des opérations, à Bamako. De quoi amplifier les inquiétudes sur la capacité de l’organisation à répondre aux menaces sécuritaires qui ne cessent pourtant de s’amplifier. Continuer à lire … « G5 SAHEL: les chefs d’Etat snobent l’AG de l’ONU et transfèrent le QG de la force à Bamako »

Mali / Ligne de force : Dépendance sécuritaire (Opinion)

2018/09/25 – C’est un paradoxe. Le Mali a commémoré, le 22 septembre dernier, le 58e anniversaire de la proclamation de son indépendance. Le clou de l’événement aura été le défilé auquel ont pris part, outre des éléments des FAMAS, leurs frères d’armes issus de six pays africains, de la FC du G5 Sahel, de la force Barkhane, de la MINUSMA. Continuer à lire … « Mali / Ligne de force : Dépendance sécuritaire (Opinion) »

Mali/Chine – Le plus haut législateur chinois rencontre le président malien

2018/09/01 – Le plus haut législateur chinois, Li Zhanshu, a rencontré, vendredi, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, en amont du Sommet de Beijing 2018 du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA).  Continuer à lire … « Mali/Chine – Le plus haut législateur chinois rencontre le président malien »

Mali – Médiation dans la crise post-électorale: Quand des leaders religieux et coutumiers deviennent juges et parties (Opinion)

2018/08/31 – Les derniers remparts des Maliens, que sont les leaders religieux et coutumiers, face aux hommes politiques, se sont effondrés comme un château de cartes. Ils se sont tous ou presque acoquinés avec différents candidats à la présidentielle, en fonction de leurs intérêts ; d’où leur silence assourdissant au moment où le pays est au bord de la crise. Tous, ou presque, ont monnayé leurs voix en ignorants superbement les intérêts de leurs disciples. Qui désormais au Mali pour remplacer ces médiateurs qui se sont disqualifiés voire discrédités, pour éteindre le feu allumé par les hommes politiques au lendemain de la proclamation des résultats ? Continuer à lire … « Mali – Médiation dans la crise post-électorale: Quand des leaders religieux et coutumiers deviennent juges et parties (Opinion) »