Mali – Accord de paix et révision constitutionnelle : Les mouvements signataires en phase avec les propositions

2019/03/08 – Pour permettre à la future loi fondamentale de prendre en compte les dispositions prévues dans l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale au Mali, les mouvements signataires, la CMA et la Plateforme s’organisent, en interne, pour être une force de propositions pendant cette révision constitutionnelle. Continuer à lire … « Mali – Accord de paix et révision constitutionnelle : Les mouvements signataires en phase avec les propositions »

Mali / GATIA : Communiqué du Groupe d’Autodéfense Touareg Imghads et Alliés (06/02/2019)

Le mercredi 06 février 2019 aux environs de 13h est survenu un regrettable incident entre des éléments frères de la Plateforme .
Cet incident a occasionné des morts et blessés tous membres de la plateforme.
En cette circonstance malheureuse tous les responsables du GATIA présentent leur condoléances les plus attristées aux familles des disparus et souhaitent prompt guérison aux blessés.
Nous sommes profondément choqués par ce regrettable incident malheureux auquel personne ne s’ attendait , nous demandons aux uns et aux autres de rester calmes et sereins .
Le Groupe d’Autodéfense Touareg Imghads et Alliés informe l’opinion nationale et internationale qu’il s’est déjà engagé dans un processus de règlement pacifique diligent de la situation .

Gao le 06 février 2019

Amara Ag Hamdouna

Mali – La CMA, la Plateforme et d’autres mouvements mettent en place un comité de pilotage pour mener des opérations précises

2019/03/01 – Une délégation de la Plateforme et de la CMA (Coordination des mouvements de l’Azawad) a été reçue lundi 31 décembre 2018 par Lassine Bouaré, ministre de la Cohésion sociale, de la Paix et de la Réconciliation.

A l’issue de la rencontre, Bilal Ag Cherif, président de la CMA et Me Harouna Toureh, porte-parole de la Plateforme, ont déclaré être venus rendre compte au ministre de la teneur de leur rencontre avec certains mouvements intéressés par la mise en œuvre de l’Accord de paix. Ils ont aussi dit au ministre qu’ils avaient convenu ensemble de mettre en place un comité de pilotage sur des opérations bien précises, bien ciblées en rapport avec la réconciliation, l’unité nationale et la sécurité.

Concrètement, ce comité, dans sa capacité de synergie de rassembler tous les mouvements, toutes les populations, a pour but d’apporter plus de réconciliation, de créer le cadre de la renaissance de l’unité nationale et de prendre ensemble des mesures nécessaires pour stabiliser le nord. «Il s’agit aussi d’apporter plus de sécurité aux populations qui sont en attente de vivre en paix dans le nord du Mali», a conclu Me Toureh.

Youssouf DOUMBIA – L’Essor

Sahel-Elite Photo utilisée juste à titre d’illustration: © aBamako par A S  

Mali / DDR : Ce qu’il faut savoir

Le DDR a commencé à Kidal et à Gao la semaine dernière, il sera poursuivi ce lundi 12 novembre à Tombouctou

  1. I) Dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la réconciliation issu du Processus d’Alger, il a été mis en place un mécanisme opérationnel de coordination (MOC) composé de représentants des trois parties signataires (Gouvernement, CMA et Plateforme)-APR-ANNEXE 2/b. II est basé à Gao et dispose de bureaux régionaux à Gao, Kidal et Tombouctou. Ce niveau du mécanisme n’est pas concerné par les opérations de DDR/intégration accélérés.

Continuer à lire … « Mali / DDR : Ce qu’il faut savoir »

Mali/DDR: Plus de 28 milliards de FCFA pour la réinsertion des groupes armés

2018/08/11 – Dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger, le lancement officiel de Désarmement, Démobilisation et réinsertion (DDR) des groupes armés a eu lieu, le mardi 06 novembre 2018 à Gao. Dans un premier temps, 1600 combattants affiliés à la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), à la Plateforme et aux autres mouvements seront ciblés au cours de ce processus. S’agissant du cas spécifique de l’insertion socio-économique des groupes armés, une cagnotte de 50 millions de dollars (28 500 000 000 FCFA) est réservée pour cela. L’information a été donnée le mardi dernier par les responsables de DDR à Gao lors de l’explication du processus à la presse. Continuer à lire … « Mali/DDR: Plus de 28 milliards de FCFA pour la réinsertion des groupes armés »

Mali: début du processus de désarmement et démobilisation… sans les combattants

2018/07/11 – Les autorités maliennes ont lancé mardi à Gao, principale ville du nord du pays, le processus de « Désarmement, Démobilisation et Réinsertion » (DDR), en l’absence toutefois des combattants des groupes armés signataires de l’accord de paix de 2015. Continuer à lire … « Mali: début du processus de désarmement et démobilisation… sans les combattants »

Mali / DDR : Le quota d’intégration des groupes armés dans l’armée de terre fait polémique

2018/07/11 – Dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, il y a eu la cérémonie de lancement officiel de Désarmement, Démobilisation et réinsertion (DDR) des groupes armés hier, mardi 06 novembre 2018 dans la septième région administrative du Mali (Gao). Environ 1600 combattants affiliés à la CMA, à la Plateforme et aux autres mouvements seront ciblés au cours de ce processus. Mais force est de reconnaitre que les parties (Gouvernement du Mali, Coordination des mouvements de l’azawad (CMA) et la Plateforme) avaient du mal à accorder leurs violons. Pour preuve, la cérémonie qui devrait se tenir à 8 heures n’a commencé qu’à 16 heures. Les tractations se poursuivaient entre les acteurs autour des questions de grade des groupes armés et le quota d’intégration de ces groupes armés au sein de l’armée de terre malienne. Continuer à lire … « Mali / DDR : Le quota d’intégration des groupes armés dans l’armée de terre fait polémique »