Centrafrique : premier tour de la présidentielle programmée le 27 décembre 2020

30/04/2020 – Le premier tour de la prochaine élection présidentielle en République centrafricaine aura lieu le 27 décembre 2020, selon le nouveau calendrier électoral publié mercredi par l’Autorité nationale des élections (ANE).Les résultats provisoires du premier tour seront proclamés le 4 janvier 2021, et les résultats définitifs le 23 janvier 2021, a précisé l’ANE. Continuer à lire … « Centrafrique : premier tour de la présidentielle programmée le 27 décembre 2020 »

Centrafrique : 340 militaires supplémentaires formés par les instructeurs russes

05/01/2020 – Trois cent quarante militaires formés par des instructeurs russes sont désormais autorisés à rejoindre les rangs des Forces armées centrafricaines (FACA), a-t-on appris samedi auprès du ministère de la Défense nationale.Ce sont désormais plus de 3.400 militaires qui ont été formés à manier les armes russes fournies à la Centrafrique. Pour rappel, en septembre dernier, la Russie a livré à ce pays une cargaison d’armes légères et des munitions.

Ces recrues ont suivi le processus normal de recrutement dans l’armée, sur toute l’étendue du territoire national et avec le concours de la mission onusienne de maintien de la paix (MINUSCA). Par la suite, elles ont subi une première étape de formation dans le cadre de la coopération avec l’Union européenne (EUTM/RCA).

Xinhua

Sahel-Elite (Bamako-Mali)

Frontière Tchad-RCA : un meilleur déploiement sécuritaire, préalable à une réouverture

23/12/2019 – Des délégations d’experts tchadiens et centrafricains ont examiné vendredi et samedi à N’Djamena plusieurs accords de coopération qui lient les deux pays, lors de la 14ème session de la commission de coopération.
Continuer à lire … « Frontière Tchad-RCA : un meilleur déploiement sécuritaire, préalable à une réouverture »

Tchad : six corridors et postes d’entrée ouverts à trois frontières

21/08/2019 – Le ministre délégué à la Présidence chargé de la défense nationale, de la sécurité, des anciens combattants et victimes de guerre, coordonateur de l’état d’urgence, Mahamat Abali Salah, a indiqué mardi, dans une déclaration, que malgré la fermeture des frontières, six corridors et postes d’entrée sont ouverts aux frontières avec le Soudan, la Libye et la Centrafrique. Continuer à lire … « Tchad : six corridors et postes d’entrée ouverts à trois frontières »

Centrafrique : vers l’insertion des groupes armés dans les corps paramilitaires

17/07/2019 – L’insertion des éléments de groupes armés dans les corps paramilitaires de la République centrafricaine (RCA) est une réponse à la pacification et la sécurisation de la RCA, et un modèle original de règlement de conflit en Afrique, a indiqué mercredi le Premier ministre centrafricain Firmin Ngrébada. Continuer à lire … « Centrafrique : vers l’insertion des groupes armés dans les corps paramilitaires »

Mauritanie/RCA – Départ pour la Centrafrique du 7ème contingent de la gendarmerie nationale (14/07)

16/07/2019 – Le secrétaire général du ministère de la Défense nationale, le général de brigade Hanena Ould Henoune Ould Sidi a salué, dimanche matin à l’aéroport international de Nouakchott Oumtounsy, le 7ème contingent de la gendarmerie nationale devant participer, sous les auspices des nations Unies, à la force de maintien de la paix en Centrafrique. Continuer à lire … « Mauritanie/RCA – Départ pour la Centrafrique du 7ème contingent de la gendarmerie nationale (14/07) »

Tchad – La France considère toujours Déby comme un agent de stabilité de la sous-région

La rencontre entre la ministre française des armées, Florence Parly et le président tchadien, Idriss Déby Itno, a duré plus de 2 heures au Palais Présidentiel pour aborder des questions brûlantes de l’heure tant sur le Tchad que dans la sous-région.

L’échange entre le président tchadien et la ministre a permis d’évoquer plusieurs sujets d’intérêts communs, notamment la situation sécuritaire dans la bande sahelo-saharienne, entre autres l’operationnalisation de la force G5 Sahel et la répercussion de la crise libyenne sur la stabilité du Tchad et la crise centrafricaine.

La ministre française des armées, Florence Parly s’inquiète particulièrement de la menace que font peser plusieurs mouvements rebelles tchadiens en pleine recomposition dans le sud de la Libye et qui cherchent probablement à renverser le régime du président Idriss Déby Itno.

La ministre française, par cette visite, exprime le renouvellement de la confiance de la France au président Idriss Déby Itno qu’elle considère toujours et encore comme un rempart contre l’expansion de terrorisme islamiste au Sahel. La déstabilisation du régime par des mouvements rebelles pourrait entraîner le chaos dans la sous-région mise à rude épreuve par des attaques terroristes au Niger, au Nigeria, dans la partie septentrionale du Cameroun, l’instabilité dans le sud de la Libye et au Nord de la RCA.

La France, présente dans la zone sahelo-saharienne avec 4000 militaires de l’opération Barkane dont le quartier général se trouve dans la capitale tchadienne, peut toujours continuer à apporter son appui logistique et militaire pour aider les forces du G5 Sahel dans la lutte contre le terrorisme et surtout d’aider le régime du président Idriss Déby Itno dans le domaine du renseignement et de la logistique au cas où il ferait face à des mouvements rebelles hostiles.

La ministre française des armées, Florence Parly rassure le président Idriss Déby du soutien inconditionnel de la diplomatie militaire française en vue de pérenniser le pouvoir de celui qui est considéré comme le gendarme de l’Afrique et qui participe à la stabilité de la sous-region.

Alwihda/Sahel-Elite