Tchad : six corridors et postes d’entrée ouverts à trois frontières

21/08/2019 – Le ministre délégué à la Présidence chargé de la défense nationale, de la sécurité, des anciens combattants et victimes de guerre, coordonateur de l’état d’urgence, Mahamat Abali Salah, a indiqué mardi, dans une déclaration, que malgré la fermeture des frontières, six corridors et postes d’entrée sont ouverts aux frontières avec le Soudan, la Libye et la Centrafrique. Continuer à lire … « Tchad : six corridors et postes d’entrée ouverts à trois frontières »

Publicités

Centrafrique : vers l’insertion des groupes armés dans les corps paramilitaires

17/07/2019 – L’insertion des éléments de groupes armés dans les corps paramilitaires de la République centrafricaine (RCA) est une réponse à la pacification et la sécurisation de la RCA, et un modèle original de règlement de conflit en Afrique, a indiqué mercredi le Premier ministre centrafricain Firmin Ngrébada. Continuer à lire … « Centrafrique : vers l’insertion des groupes armés dans les corps paramilitaires »

Mauritanie/RCA – Départ pour la Centrafrique du 7ème contingent de la gendarmerie nationale (14/07)

16/07/2019 – Le secrétaire général du ministère de la Défense nationale, le général de brigade Hanena Ould Henoune Ould Sidi a salué, dimanche matin à l’aéroport international de Nouakchott Oumtounsy, le 7ème contingent de la gendarmerie nationale devant participer, sous les auspices des nations Unies, à la force de maintien de la paix en Centrafrique. Continuer à lire … « Mauritanie/RCA – Départ pour la Centrafrique du 7ème contingent de la gendarmerie nationale (14/07) »

Tchad – La France considère toujours Déby comme un agent de stabilité de la sous-région

La rencontre entre la ministre française des armées, Florence Parly et le président tchadien, Idriss Déby Itno, a duré plus de 2 heures au Palais Présidentiel pour aborder des questions brûlantes de l’heure tant sur le Tchad que dans la sous-région.

L’échange entre le président tchadien et la ministre a permis d’évoquer plusieurs sujets d’intérêts communs, notamment la situation sécuritaire dans la bande sahelo-saharienne, entre autres l’operationnalisation de la force G5 Sahel et la répercussion de la crise libyenne sur la stabilité du Tchad et la crise centrafricaine.

La ministre française des armées, Florence Parly s’inquiète particulièrement de la menace que font peser plusieurs mouvements rebelles tchadiens en pleine recomposition dans le sud de la Libye et qui cherchent probablement à renverser le régime du président Idriss Déby Itno.

La ministre française, par cette visite, exprime le renouvellement de la confiance de la France au président Idriss Déby Itno qu’elle considère toujours et encore comme un rempart contre l’expansion de terrorisme islamiste au Sahel. La déstabilisation du régime par des mouvements rebelles pourrait entraîner le chaos dans la sous-région mise à rude épreuve par des attaques terroristes au Niger, au Nigeria, dans la partie septentrionale du Cameroun, l’instabilité dans le sud de la Libye et au Nord de la RCA.

La France, présente dans la zone sahelo-saharienne avec 4000 militaires de l’opération Barkane dont le quartier général se trouve dans la capitale tchadienne, peut toujours continuer à apporter son appui logistique et militaire pour aider les forces du G5 Sahel dans la lutte contre le terrorisme et surtout d’aider le régime du président Idriss Déby Itno dans le domaine du renseignement et de la logistique au cas où il ferait face à des mouvements rebelles hostiles.

La ministre française des armées, Florence Parly rassure le président Idriss Déby du soutien inconditionnel de la diplomatie militaire française en vue de pérenniser le pouvoir de celui qui est considéré comme le gendarme de l’Afrique et qui participe à la stabilité de la sous-region.

Alwihda/Sahel-Elite

Tchad : vers une relocalisation hors camp des nouveaux réfugiés de la RCA

2018/01/28 – Pour relocaliser les 20.000 nouveaux réfugiés de la République centrafricaine (RCA), le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) mise sur l’approche hors camp, très réussie avec les vagues successives des deux dernières années. Continuer à lire … « Tchad : vers une relocalisation hors camp des nouveaux réfugiés de la RCA »

Tchad – Afflux au Tchad de 20.000 nouveaux réfugiés de la Centrafrique (REPORTAGE)

2018/01/22 – 20.000 personnes, en majorité des femmes et enfants fuyant les exactions des groupes armés, ont fui le nord de la République centrafricaine (RCA) pour trouver refuge au sud du Tchad. Dans le village tchadien de Békoninga, à sept kilomètres de la frontière centrafricaine, parmi des milliers de personnes, venues de la RCA voisine,la plupart sont des femmes et des enfants, à 95%, selon les autorités du village qui les accueillent et les enregistrent avant l’arrivée des organisations humanitaires, notamment le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Continuer à lire … « Tchad – Afflux au Tchad de 20.000 nouveaux réfugiés de la Centrafrique (REPORTAGE) »

Mauritanie : Départ d’un contingent de la gendarmerie nationale à destination de la Centrafrique et retour à Nouakchott d’un autre contingent

20/12/17 – Le ministre de l’Intérieur et de la décentralisation, ministre par intérim de la Défense Nationale, M. Ahmedou Ould Abdallah a salué, mardi soir à l’aéroport de Nouakchott Oum Tounsi, en compagnie du chef d’Etat-major de la gendarmerie nationale, le général de division Soultane Ould Mohamed Essouad, le contingent de la gendarmerie nationale à son départ à destination de la ville de Bangui, en Centrafrique où il opérera dans le cadre des forces de maintien de la paix des Nations Unies, en remplacement d’un autre contingent mauritanien qui a regagné la capitale mardi soir après une année de ce service dans ce pays africain.
Continuer à lire … « Mauritanie : Départ d’un contingent de la gendarmerie nationale à destination de la Centrafrique et retour à Nouakchott d’un autre contingent »