Groupes armés du nord Mali: Comment loger les ex-combattants

2018/09/10 – Les combattants des groupes armés du nord peuvent à présent être cantonnés sur 8 sites auxquels s’ajoutent deux autres plus au centre du pays. Ces camps sont censés accueillir plus de 30 000 jeunes dont des milliers de jeunes filles recensés par les groupes armés signataires de l’Accord d’Alger pour la paix et la réconciliation.

Pour l’application effective du processus de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion(DDR), la date butoir du 15 octobre a été fixée.
Le porte-parole du gouvernement, le ministre Amadou Koïta, a expliqué le 7 octobre que l’ensemble des sites sont prêts à accueillir les ex-combattants. Continuer à lire … « Groupes armés du nord Mali: Comment loger les ex-combattants »

Mali – Mise en ouvre du DDR : Plus de 32 mille ex-combattants inscrits pour 8 sites Le 15 octobre, délai de rigueur pour les listes additives

2018/08/10 – Dans le cadre de l’application de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, un grand retard a été observé par rapport au chronogramme établi. Nombreux sont les observateurs qui ne comprennent pas pourquoi le DDR peine à se mettre en place. Continuer à lire … « Mali – Mise en ouvre du DDR : Plus de 32 mille ex-combattants inscrits pour 8 sites Le 15 octobre, délai de rigueur pour les listes additives »

Mali – Quelles forces de défense et de sécurité pour les cinq prochaines années au Mali ? (Opinion)

2018/08/31 -L’élection présidentielle malienne s’est achevée par la réélection du président sortant, Ibrahim Boubacar Keita. Dans son premier discours post élection, devant ses partisans, le président décida de faire de l’emploi des jeunes, son défi prioritaire. La sécurité ne fut que sommairement citée. En effet, durant la campagne, les populations ont eu droit à un élogieux bilan sécuritaire. Stratégie politique, ou conviction des autorités ? Dans les deux cas, il faut s’en inquiéter. Continuer à lire … « Mali – Quelles forces de défense et de sécurité pour les cinq prochaines années au Mali ? (Opinion) »

Mali – Accord d’Alger : L’impossible application (Opinion)

2018/07/17 – Le processus de mise en œuvre de l’Accord est dans l’impasse. Tout le monde y convient, même les Nations unies qui, d’ailleurs, menacent les parties signataires, dont le gouvernement, de sanctions. En réalité, l’état dans lequel se trouve cet accord n’a rien de surprenant, tant il s’est avéré, dès le début du processus, moribond avec des termes que les tous les observateurs avertis savaient inapplicables sur le terrain. Continuer à lire … « Mali – Accord d’Alger : L’impossible application (Opinion) »

Mali – Réunion du Comité de suivi de l’Accord : Des progrès malgré un point de désaccord autour de Gourma Rharous

2018/06/28 – Ouverte lundi dernier, la 26è session ordinaire du Comité de suivi de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali (CSA) a pris fin hier sans donner les résultats escomptés. Les travaux, qui auraient dû être consacrés à la mise en œuvre de la feuille de route du 22 mars 2018 et le rapport établi par l’observateur indépendant, ont finalement buté sur la sempiternelle question de répartition des postes de responsabilité au niveau des cercles. Continuer à lire … « Mali – Réunion du Comité de suivi de l’Accord : Des progrès malgré un point de désaccord autour de Gourma Rharous »

Mali – Q&A – Excerpts from the daily press briefing (12.06.18)

Q – Since 2015, France has been expounding on the need to implement the Algiers agreements on Mali. How do you explain this lack of political will and why does the presidential election change the equation? Continuer à lire … « Mali – Q&A – Excerpts from the daily press briefing (12.06.18) »

Mali – Démarrage prochain du DDR : Le risque d’une recrudescence du trafic et vols d’armes au nord

2018/05/11 – Après le démarrage très salué du Mécanisme opérationnel de coordination (Moc) dans la région de Kidal où, des éléments de l’armée nationale patrouillent aux côtés de ceux de la CMA et de la plateforme, les yeux sont désormais rivés vers le processus de Démobilisation, Désarmement et Réinsertion (DDR). Une étape jugée propice au commerce et trafic d’armes.
Le DDR constitue l’étape la plus importante dans la sécurisation et la stabilisation du pays. Du coup, elle est très attendue par les Maliens, surtout les groupes armés et le gouvernement. Continuer à lire … « Mali – Démarrage prochain du DDR : Le risque d’une recrudescence du trafic et vols d’armes au nord »