Jihadist leader ‘very probably’ killed by French forces in Mali

2018/15/11- French forces operating in Mali killed seven suspected jihadists after a recent nighttime raid, possibly including a top leader in an alliance of insurgents linked to Al-Qaeda, the French army said Thursday.

Al-Mansour Ag Alkassim, the chief of a wing of the Group to Support Islam and Muslims (GSIM), was « very probably » among those killed in the operation the night of Sunday to Monday, army spokesman Patrik Steiger told AFP. Continuer à lire … « Jihadist leader ‘very probably’ killed by French forces in Mali »

Mali – Trois questions à Riccardo Maia, chef de bureau de la Minusma à Tombouctou “Parler d’échec est injuste’’

2018/15/11 – C’est l’opération de maintien de la paix la plus meurtrière de l’histoire. Installée en juin 2013, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) a déjà perdu près de 200 personnes. L’application des dispositions de l’accord de paix signé en 2015 entre le gouvernement malien et les groupes rebelles du Nord marque un grand retard. Pendant ce temps, l’insécurité, longtemps contenue à la seule partie septentrionale du pays, se répand au centre. Chef de bureau de la Minusma à Tombouctou, Riccardo Maia dresse le bilan de cinq ans de présence des Casques bleus onusiens au Mali. Continuer à lire … « Mali – Trois questions à Riccardo Maia, chef de bureau de la Minusma à Tombouctou “Parler d’échec est injuste’’ »

Mali – Général Hanena Ould Sidi, chef de la force du G5-SAHEL : “On attend que les autorités maliennes nous proposent un local”

2018/15/11 – Ouvertement, le commandant en chef de la Force du G5-Sahel a laissé entendre un manque d’équipements et que l’urgence est d’avoir un nouveau QG. “On attend que les autorités maliennes nous proposent un local”, a-t-il lancé. Des prémices d’un échec d’une force censée lutter contre le terrorisme. Continuer à lire … « Mali – Général Hanena Ould Sidi, chef de la force du G5-SAHEL : “On attend que les autorités maliennes nous proposent un local” »

Niger – Le Président Issoufou : ‘’ Il ne peut avoir de prospérité dans l’espace francophone sans paix ni sécurité’’

2018/12/11 – Le Président du Niger Issoufou Mahamadou a pris la parole jeudi 11 octobre à l’ouverture du 17ème sommet de la Francophonie à Erevan (Arménie) en mettant l’accent sur 5 défis auxquels font face le  Niger, le Sahel et certains  Etats de l’espace francophone. Continuer à lire … « Niger – Le Président Issoufou : ‘’ Il ne peut avoir de prospérité dans l’espace francophone sans paix ni sécurité’’ »

Mali: Estonia troops to begin operations in Gao

Estonian troops in Mali have finalized their preparations and will begin support for France’s Operation Barkhane counter-terrorism operation in the Sahel, the Kaitsevägi (Estonia’s Defense Forces) said in a release.

Estonia’s Estpla-26 infantry team arrived in Mali on August 8, joining French and British forces in Gao. It is tasked with ensuring the security of the Gao military base and its surroundings, manning checkpoints, providing escorts and patrollling around the military base. Continuer à lire … « Mali: Estonia troops to begin operations in Gao »

Mali/UK – French Can’t Fight Own Wars’: Paris Reportedly Makes UK Defense Chief ‘Livid’

2018/08/19- Last month, the UK sent three Royal Air Force helicopters and about 100 troops to Mali to help French forces combat jihadists still active in the region.

The Sun has cited a Whitehall source as saying that British Defense Secretary Gavin Williamson was outraged after Paris said that London will have to pay £2 million ($2.5 million) so that the UK military can fly spare parts and kits to the Mali mission on French transport aircraft. Continuer à lire … « Mali/UK – French Can’t Fight Own Wars’: Paris Reportedly Makes UK Defense Chief ‘Livid’ »

Lutte contre le terrorisme au Sahel : retour à la case départ (Opinion) #Mali

2018/07/11 – Cinq années ont passé depuis le lancement par la France de deux opérations militaires, Serval et Barkhane qui mobilisent 4 000 hommes, pour lutter contre le terrorisme au Sahel. La France n’est, néanmoins, pas le seul pays dont les soldats crapahutent dans la région. De nombreuses autres nations sont impliquées dans la lutte contre le terrorisme dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) qui compte près de 12 000 hommes. Continuer à lire … « Lutte contre le terrorisme au Sahel : retour à la case départ (Opinion) #Mali »