Burkina Faso : L’ambassadeur des Etats-Unis et le porte-parole de l’opposition échangent autour des préoccupations nationales

´2018/15/11- C’est accompagné d’une délégation de sa chancellerie, que l’ambassadeur des Etats-Unis au Burkina, Andrew Young, a été reçu, ce mardi 13 novembre 2018 en fin de matinée, au siège du Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso (CFOP-BF) par le premier responsable de l’institution, Zéphirin Diabré. Au menu de l’audience, des préoccupations liées à la vie de la nation. Continuer à lire … « Burkina Faso : L’ambassadeur des Etats-Unis et le porte-parole de l’opposition échangent autour des préoccupations nationales »

Burkina – Conseil des ministres : Le SYNAGSP interdit d’activités, 10 gardes de sécurité pénitentiaire (GSP) révoqués

2018/15/11 – Depuis le 22 octobre, le Syndicat national des gardes de sécurité pénitentiaire (SYNAGSP) observe un mouvement d’humeur. Dans un communiqué le 7 novembre dernier, la direction générale des GSP notait des débordements et appelait les manifestants a renouer le fil du dialogue « afin de sortir très vite de cette mauvaise passe ». Mais comme une sentence, ce mercredi 14 novembre, le Conseil des ministres a décidé de l’interdiction d’activités par le SYNAGSP pour « manquement à la législation encadrant les activités syndicales » et de la révocation de 10 GSP pour «commission de faute d’extrême gravité». Continuer à lire … « Burkina – Conseil des ministres : Le SYNAGSP interdit d’activités, 10 gardes de sécurité pénitentiaire (GSP) révoqués »

Mali – Échanges du premier ministre avec les partis politiques : Pourquoi Soumaila Cissé a refusé de rencontrer Soumeylou Boubeye Maiga

2018/12/11 – Le chef de file l’Opposition, non moins président de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), Soumaila Cissé a donné un avis défavorable à la demande du Premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga qui a souhaité le rencontrer pour échanger sur les actions du gouvernement en cours et sur les réformes politiques et institutionnelles envisagées. Plusieurs raisons expliquent le refus du député de Niafunké. Continuer à lire … « Mali – Échanges du premier ministre avec les partis politiques : Pourquoi Soumaila Cissé a refusé de rencontrer Soumeylou Boubeye Maiga »

Burkina – Grève des gardes de sécurité pénitentiaire : La Direction générale dénonce des inconduites et appelle au dialogue

2018/08/11 – Depuis le lundi 22 octobre 2018 et sur instigation du syndicat national de la Garde de Sécurité Pénitentiaire (SYNAGSP), des Agents de la Garde de Sécurité Pénitentiaire (GSP), observent disent-ils, un « mouvement d’humeur » en vue de l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. A travers les lignes qui suivent, nous vous proposons l’intégralité du communiqué de la Division de la communication et des Relations Publiques de la Direction générale de la GSP, sur la manifestation: Continuer à lire … « Burkina – Grève des gardes de sécurité pénitentiaire : La Direction générale dénonce des inconduites et appelle au dialogue »

Mali/Grève des magistrats : Communiqué de soutien de le SNEC aux syndicats des magistrats

Communiqué de soutien de SNEC aux syndicats des magistrats

2018/31/10 – Le syndicat National de l’éducation et de la culture (SNEC) suit avec beaucoup d’attention la grève illimitée déclenchée par le Syndicat autonome de la Magistrature (SAM) et la Syndicat Libre de la Magistrature (SYLIMA) depuis le 28 août 2018.

Le syndicat National de l’éducation et de la culture (SNEC) condamne sans réserve toutes formes d’intimidations, de menace et de sanction qui pourront entraver à la liberté de l’exercice syndicale.
Le syndicat National de l’éducation et de la culture (SNEC) invite le gouvernement au respect strict et à l’application des accords signés avec la partie syndicale pour un meilleur renforcement et consolidation du dialogue social.

Face à cette situation, le syndicat National de l’éducation et de la culture (SNEC) apporte son soutien sans faille au Syndicat Autonome de la Magistrature (SAM) et au Syndicat Libre la Magistrature (SYLIMA)

Le syndicat National de l’éducation et de la culture (SNEC) invite les deux parties à une négociation concrète et sincère pour un dénouement de la crise, car la gestion de cette crise est à la foi politique et sociale.
Le syndicat National de l’éducation et de la culture (SNEC) invite le gouvernement à tout mettre en œuvre pour apaiser le climat social.

P/ Bureau exécutif
P/O Le secrétaire général adjoint
Seydou Koné

Burkina – L’insurrection populaire et résistance au coup d’Etat à 4 ans

2018/29/10 – L’an IV de l’insurrection populaire et l’an III de la résistance au coup d’Etat ont été commémorés à Bobo-Dioulasso, les 26 et 27 octobre 2018,, autour de diverses activités. Le thème central de cette célébration ayant porté sur « Enjeux et défis de la consolidation des acquis de l’insurrection populaire et de la résistance au coup d’Etat » a été au cœur d’une conférence publique conjointement animée, le 27 octobre 2018 à la Maison de la culture par les OSC et le ministre Remis Fulgance Dandjinou en charge de la communication.  Continuer à lire … « Burkina – L’insurrection populaire et résistance au coup d’Etat à 4 ans »

Mali – Report des scrutins législatifs : Les acteurs politiques s’accordent sur le principe

2018/16/11 – L’avis favorable de la Cour constitutionnelle sur le report des législatives de novembre et décembre prochain est apprécié par les acteurs politiques. Seulement, ils émettent des inquiétudes sur le respect du délai. Continuer à lire … « Mali – Report des scrutins législatifs : Les acteurs politiques s’accordent sur le principe »