Burkina Faso : le nouveau Premier ministre présentera sa politique générale lundi prochain

2019/15/02 – Christophe Joseph Marie Dabiré, nommé le 21 janvier Premier ministre du Burkina Faso, prononcera lundi prochain, son discours de politique générale devant les députés, a annoncé jeudi, le gouvernement burkinabè.Ce discours sera suivi de débats et de vote à l’Assemblée nationale, selon la loi burkinabè. Continuer à lire … « Burkina Faso : le nouveau Premier ministre présentera sa politique générale lundi prochain »

Mali – Rassemblement des musulmans au stade 26 mars : Une journée de prière à l’allure d’un meeting politique

2018/12/02 – Commencé dans le flou, le meeting, appelé, journée de prière, s’est terminé dans le même flou artistique. Car, en lieu et place d’une prière pour le Mali, le peuple malien a assisté ce dimanche 10 février 2019 à des déclarations politiques. Pire, le très respecté Chérif de Nioro, Mohamed Ould Cheickna Haïdara dit Bouyédit Bouyé, a renouvelé sa demande de destitution du Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga. Continuer à lire … « Mali – Rassemblement des musulmans au stade 26 mars : Une journée de prière à l’allure d’un meeting politique »

Mali – Révision constitutionnelle : Le comité d’experts dévoile sa méthode de travail

2019/08/02 – Les hommes et les femmes commis à cette tâche promettent de remettre l’avant-projet de loi constitutionnelle au Premier ministre le 1er avril prochain.

Le Comité d’experts pour la réforme constitutionnelle a organisé, hier à l’hôtel Sheraton, une conférence de presse au cours de laquelle ses membres ont expliqué aux journalistes les missions, à eux confiées par les plus hautes autorités du pays. Ils ont aussi évoqué leur méthodologie et le chronogramme de travail. Continuer à lire … « Mali – Révision constitutionnelle : Le comité d’experts dévoile sa méthode de travail »

Mauritanie – L’Assemblée nationale adopte le projet de loi sur le terrorisme et le blanchiment d’argent

2019/04/02 – L’Assemblée nationale a adopté jeudi soir au cours d’une séance plénière présidée par son premier vice- président, le député Boidiel Ould Houmeid le projet de loi sur le terrorisme et le blanchiment d’argent ainsi que les 3 amendements proposés par la commission de la justice, de l’intérieur et de la défense. Continuer à lire … « Mauritanie – L’Assemblée nationale adopte le projet de loi sur le terrorisme et le blanchiment d’argent »

Niger – Le Président Issoufou Mahamadou a réaffirmé sa détermination à passer le témoin en 2021

2018/08/12 – Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a réaffirmé jeudi 6 décembre à Nouakchott  sa volonté de passer le témoin en 2021  à Nouakchott devant la communauté nigérienne vivant en Mauritanie qu’il a rencontré.
Le Président de la République a saisi cette occasion pour informer ses concitoyens de la vie sociale, économique et culturelle du Niger et des résultats de la conférence du G5 Sahel, tenue le même jour dans la capitale mauritanienne. Continuer à lire … « Niger – Le Président Issoufou Mahamadou a réaffirmé sa détermination à passer le témoin en 2021 »

Burkina Faso : L’ambassadeur des Etats-Unis et le porte-parole de l’opposition échangent autour des préoccupations nationales

´2018/15/11- C’est accompagné d’une délégation de sa chancellerie, que l’ambassadeur des Etats-Unis au Burkina, Andrew Young, a été reçu, ce mardi 13 novembre 2018 en fin de matinée, au siège du Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso (CFOP-BF) par le premier responsable de l’institution, Zéphirin Diabré. Au menu de l’audience, des préoccupations liées à la vie de la nation. Continuer à lire … « Burkina Faso : L’ambassadeur des Etats-Unis et le porte-parole de l’opposition échangent autour des préoccupations nationales »

Burkina – Conseil des ministres : Le SYNAGSP interdit d’activités, 10 gardes de sécurité pénitentiaire (GSP) révoqués

2018/15/11 – Depuis le 22 octobre, le Syndicat national des gardes de sécurité pénitentiaire (SYNAGSP) observe un mouvement d’humeur. Dans un communiqué le 7 novembre dernier, la direction générale des GSP notait des débordements et appelait les manifestants a renouer le fil du dialogue « afin de sortir très vite de cette mauvaise passe ». Mais comme une sentence, ce mercredi 14 novembre, le Conseil des ministres a décidé de l’interdiction d’activités par le SYNAGSP pour « manquement à la législation encadrant les activités syndicales » et de la révocation de 10 GSP pour «commission de faute d’extrême gravité». Continuer à lire … « Burkina – Conseil des ministres : Le SYNAGSP interdit d’activités, 10 gardes de sécurité pénitentiaire (GSP) révoqués »