Mali – Grève illimitée des magistrats : Le CAPDH invite le gouvernement et les syndicats à engager sans délai le dialogue

Depuis le lundi 27 août 2018 à minuit, les deux syndicats de la magistrature au Mali (le Syndicat autonome de la magistrature (SAM) et le Syndicat libre de la magistrature (SYLIMA) sont en grève illimitée sur toute l’étendue du territoire nationale pour la sécurité physique et économique. Conscient du rôle primordial de la justice dans un Etat de droit, l’organisation de défense des droits de l’Homme dénommée CAPDH (Centre d’Assistance et de Promotion des Droits Humains) recommande vivement aux parties : le gouvernement et les syndicats de magistrats d’engager sans délai le dialogue social pour un dénouement rapide de cette crise qui perdure et qui risque de fragiliser davantage le pays. Continuer à lire … « Mali – Grève illimitée des magistrats : Le CAPDH invite le gouvernement et les syndicats à engager sans délai le dialogue »

Burkina – Lutte contre le terrorisme : Des syndicats exigent du pouvoir des actions fortes et urgentes

2018/09/11 – Le Collectif syndical CGT-B et la Coordination des syndicats de la fonction publique ont organisé une rencontre nationale, le 8 septembre 2018 à Ouagadougou. Les 286 délégués syndicaux participants se sont penchés, entre autres, sur le code du travail, la violation des libertés démocratiques et syndicales, les objectifs et conclusions de la conférence des forces vives sur le système de rémunération des agents publics de l’Etat. La situation sécuritaire dans notre pays n’a pas non plus été occultée. Tout en dénonçant « l’attitude irresponsable et le cynisme de l’Etat dans la gestion de la situation sécuritaire », ils ont exigé des tenants du pouvoir, des actions fortes et urgentes dans la lutte contre le terrorisme. Continuer à lire … « Burkina – Lutte contre le terrorisme : Des syndicats exigent du pouvoir des actions fortes et urgentes »

Burkina Faso : début d’une grève de 120 heures des agents du ministère en charge des Finances

2018/05/22 – Les agents du ministère en charge de l’Economie et des Finances du Burkina Faso ont entamé lundi une grève de 120 heures sur toute l’étendue du territoire, pour réclamer des meilleures conditions de vie et de travail, a constaté Xinhua sur place à Ouagadougou. Continuer à lire … « Burkina Faso : début d’une grève de 120 heures des agents du ministère en charge des Finances »

Mali – Front social : La grève des surveillants de prison débute aujourd’hui

2018/05/08 – Décidément rien ne va plus entre la section syndicale des surveillants de prison (SSSP) affiliée à la Centrale démocratique des travailleurs du Mali (CDTM) et le gouvernement du Mali. Pour preuve, le syndicat, dirigé par Brahima Sogodogo, décide de mettre en exécution son mot d’ordre de grève de 48 heures à partir du mardi 8 mai au mercredi 9 mai 2018. Continuer à lire … « Mali – Front social : La grève des surveillants de prison débute aujourd’hui »

Mali – Grève dite des commerçants : Des détaillants se désolidarisent

Comme nous l’avions annoncé dans nos précédentes parutions, les vrais initiateurs de la grève des commerçants détaillants sont des grossistes dans la peau des détaillants pour défendre leurs intérêts personnels. Un commerçant du grand marché, dont nous tairons le nom, livre ses impressions. Continuer à lire … « Mali – Grève dite des commerçants : Des détaillants se désolidarisent »

Mali – Front social : Le syndicat des administrateurs menace de boycotter la présidentielle

2018/05/04 – Fatiguée d’attendre des réponses satisfaisantes à leurs doléances, l’Administration malienne vient de déposer un préavis de grève allant du 21 au 23 mai. En cas d’échec de cet arrêt de travail, les administrateurs entendent reconduire pour 5 jours leur mouvement. Pour des observateurs, ce débrayage constitue une réelle menace sur la ténue de l’élection présidentielle de 2018 à la date indiquée. Continuer à lire … « Mali – Front social : Le syndicat des administrateurs menace de boycotter la présidentielle »

Sénégal : protocole d’accord entre le gouvernement et des syndicats d’enseignants

2018/05/01 -Le gouvernement a signé avec la plateforme syndicale du G6 (le plus représentatif des regroupements d’enseignants) un protocole d’accord en six points dont celui portant sur la mise en place d’un guichet unique qui devrait permettre l’accélération du processus de titularisation de l’enseignant après deux ans d’exercice en tant que vacataire au lieu de cinq ans ou plus. Continuer à lire … « Sénégal : protocole d’accord entre le gouvernement et des syndicats d’enseignants »