Burkina Faso : une cinquantaine d’acteurs des médias et de la société civile formés en cyber sécurité

2018/02/01 – La formation a porté sur les modules de gestion des données, de sécurisation des données numériques et électroniques, de sécurisation des réseaux sociaux et  messagerie instantanée.

Les participants ont appris à crypter et décrypter un fichier, un dossier, un contenu courriel afin de sécuriser des données, de même qu’à générer une paire de clés.  Ils ont aussi eu droit à un cours sur le droit du cyberespace africain.

Une formation assurée par la Ligue des Blogueurs et cyber-Activistes Africains pour la démocratie.

Selon le président de cette Ligue dénommée Africtivistes, Cheikh Fall, le choix des acteurs des médias et de la société civile, pour cette formation, s’explique en ce sens qu’ils sont le canal de collecte et de transmission de l’information vraie aux populations.

«Nous avons décidé d’accompagner les moteurs du changement que sont les journalistes, les acteurs de medias parce que nous croyons que le changement va venir de l’information qui va être accessible, lisible et exploitable par les peuples africains» a-t-il déclaré.

Selon lui, la démocratie est en panne en Afrique parce que les populations sont privées d’informations sur beaucoup d’actions menées par leurs dirigeants sur leurs dos.

Il a cité le cas du Sénégal où selon lui le fils de l’ancien président de la république Karim Wade a été libéré sans que le peuple ne sache les termes de cette libération.

Il a rappelé le succès des insurrections populaires qui ont eu lieu dans certains pays africains grâce à des acteurs de la société civile comme le Balai Citoyen au Burkina Faso et le Mouvement Y en a Marre au Sénégal qui se sont appuyés sur les réseaux sociaux pour le succès de leur action. Des réseaux sociaux auxquels les différentes autorités n’étaient pas préparées.

La Ligue des Blogueurs et cyber-Activistes Africains pour la démocratie dénommée Africtivistes a été créé en novembre 2015 à Dakar par des jeunes  venus d’une trentaine de pays du continent Africain. Aujourd’hui le mouvement compte 200 membres dans 40 pays.

Le programme de formation Afrique média cyber sécurité lui, a été lancé en juin 2017 et prévoit de former 500 professionnels des médias et acteurs de la société civile sur la cyber sécurité dans 10 pays de la sous-région ouest-africaine. Il est dédié à Anna Gueye, l’une des pionnières de la Ligue, décédée il y a quelques années.

Le Burkina Faso est la 6ème étape après la Gambie, la Mauritanie, le Sénégal, la Guinée et le Niger. La suite sera le Togo, la Côte d’Ivoire, le Benin et le Mali.

Le mouvement Africtivistes est en partenariat technique avec l’Université Clemson des USA et la PPLAAF (Plateforme de Protection des lanceurs d’alertes en Afrique).

Au cours de leur séjour au Burkina Faso,  les responsables de Africativistes ont été reçus le vendredi 26 janvier dernier, par le président du Faso Roch Marc Christian Kabore.

Source: AIB

Auteur : Sahel-Elite | Sécurité privée

Société de sécurité privée créée et basée à Bamako (Mali). Nous travaillons en partenariat avec la société privée américaine Captive Audience dans les domaines sécuritaire, renseignement, formation et autres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s