Lutte contre le terrorisme: L’UE veut augmenter son portefeuille pour le Burkina

2019/02/26 – Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré et des membres du gouvernement ont eu, le 25 février 2019 à Ouagadougou, une séance de travail avec une délégation de l’Union européenne. La réunion a porté sur l’intervention sécuritaire au Burkina Faso. Continuer à lire … « Lutte contre le terrorisme: L’UE veut augmenter son portefeuille pour le Burkina »

Burkina Faso – Lutte contre le terrorisme : l’Union européenne prône une approche plus intégrée

2019/02/26 – Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience en fin d’après-midi, le directeur général de la Coopération internationale et du Développement de l’Union européenne (UE), Stefano Manservisi. La situation sécuritaire au Burkina Faso et la coopération entre le pays des Hommes intègres et l’Union européenne ont été au menu des échanges. Continuer à lire … « Burkina Faso – Lutte contre le terrorisme : l’Union européenne prône une approche plus intégrée »

Burkina : un médecin militaire tué par l’explosion d’un cadavre piégé

2019/15/02 – Un médecin militaire burkinabè a été tué et deux policiers blessés jeudi dans l’explosion d’un cadavre piégé à Djibo, dans le nord du Burkina Faso, selon une source sécuritaire.
« Un officier militaire, médecin du groupement des forces de sécurisation du nord, a été tué jeudi matin lors d’une mission à Djibo », chef-lieu de la province du Soum, a déclaré à l’AFP une source sécuritaire. « Il est décédé dans l’explosion d’un corps (humain) piégé avec un engin explosif artisanal, qui avait été revêtu d’une tenue militaire et abandonné sur une route ». Continuer à lire … « Burkina : un médecin militaire tué par l’explosion d’un cadavre piégé »

Burkina Faso – La France prête main-forte à la Brigade spéciale d’investigation antiterroriste

2019/15/02 – Le ministre burkinabè de la Justice, Garde des sceaux, Bessolé René Bagoro et l’ambassadeur de France au Burkina Faso, Xavier Lapeyre de Cabanes, ont échangé jeudi des points de vue sur l’aide qu’apporte la France à la Brigade spéciale d’investigation antiterroriste du Burkina Faso, a-t-on appris d’une source officielle. Continuer à lire … « Burkina Faso – La France prête main-forte à la Brigade spéciale d’investigation antiterroriste »

Burkina Faso – Lutte anti-terroriste : Le Colonel Gilles Bationo compte faire prévaloir sa “ méthode”

2019/12/02 – Le Colonel Gilles Bationo est officiellement le chef d’Etat-major de l’armée de terre. Nommé le 7 février dernier, l’instructeur commando et instructeur des techniques d’intervention antiterroriste est entré pleinement dans ses nouvelles fonctions ce 12 février 2019 au Camp Sangoulé Lamizana de Ouagadougou. Le nouveau chef a annoncé que le travail des devanciers sera poursuivi dans la lutte contre le terrorisme, mais qu’il y mettra sa propre méthode. Continuer à lire … « Burkina Faso – Lutte anti-terroriste : Le Colonel Gilles Bationo compte faire prévaloir sa “ méthode” »

Burkina Faso: vaste réorganisation à la tête de l’armée

2019/08/02 – Confronté à une multiplication sans précédent des attaques jihadistes, le Burkina Faso a procédé à une vaste réorganisation à la tête de son armée en nommant une série de nouveaux chefs.
Le président Roch Marc Christian Kaboré a signé jeudi huit décrets, désignant un nouveau chef d’état-major de l’armée de terre et des nouveaux responsables à la tête des trois régions militaires du pays.
Continuer à lire … « Burkina Faso: vaste réorganisation à la tête de l’armée »

Sahel: Des bases américaines pour quoi faire ? (Opinion)

2019/02/24 – Une intense polémique bat son plein depuis plusieurs semaines en raison de l’entrée en activité d’une base américaine située à 250 km des frontières algériennes. Critiquée, à tort ou à raison, cette présence autour du territoire national n’a jusqu’à l’heure entraîné aucun commentaire officiel dans le pays.

Abla Chérif – Alger (Le Soir) – Tout commence à la fin de l’été 2018 avec l’annonce de la finalisation de la construction de la base américaine à Aguellal, dans la région d’Agadez (au Niger) par de hauts responsables de l’armée US. Ces derniers tirent fierté de leur œuvre, et font savoir au monde qu’il s’agit là du plus grand complexe militaire construit par leur pays à l’étranger. Le porte-parole de l’US Air Force Europe et Afrique révèle la somme dépensée pour le projet : 98,5 millions de dollars incluant les frais des premiers exercices à mener. Près de 700 soldats y seront progressivement déployés, explique cette même source. Continuer à lire … « Sahel: Des bases américaines pour quoi faire ? (Opinion) »