Mauritanie – Nomination d’un Chef d’État-major général des armées et d’autres commandants militaires

2018/07/11 – La présidence de la République a rendu public mardi le communique suivant:

‘’Par décret en date de ce jour sont nommés :

– Chef d’État-major Général des Armées :

-Général de Division : Mohamed Cheikh Mohamed Lemine

-Chef d’Etat-major Général des Armées Adjoint :

-Contre Amiral : Isselkou Cheikh El Wely

-Chef d’Etat- major de la Marine :

-Capitaine de vaisseaux : Ahmed Saïd Ben Aouf,

-Inspecteur Général des Forces Armées et de Sécurité :

-Général de Brigade : Habiboullah Nahah Ahmedou’’

AMI/Sahel-Elite

Mali – Communiqué du ministre de la Sécurité et de la Protection Civile

2018/06/11 – Le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile informe l’opinion nationale et internationale que face a la persistance des informations faisant état de la fermeture des écoles par des combattants terroristes dans les Cercles de Nara et de Banmba, une patrouille FAMA de grande envergure a débuté depuis samedi 03 novembre 2018, dans lesdites circonscriptions. Ladite patrouille a sillonné entre autres les villages de Toubacoura, Toubacoro, N’gounadi Ballaba, Madinani, Dandougou Yele, Sebete, Orteliba, Sayan, Chobougou, Boron et Madina Sacko.

Cette opération qui se poursuit, a permis l’interpellation de suspects qui ont été mis à la disposition des Unités d’enquêtes.

Le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile rassure que les dispositions utiles sont prises pour assurer au mieux la sécurité, la tranquillité et la quiétude des citoyens.

Mali / Armées : Les anciens souhaitent la création d’un conseil des sages

2018/31/10 – Le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Pr Tiémoko Sangaré, a invité vendredi dernier, dans les locaux de son département, les généraux, officiers, sous-officiers et militaires à la retraite pour un cocktail de prise de contact. Le ministre a saisi l’occasion pour échanger avec ses invités sur les grandes préoccupations du pays, notamment celles se rapportant à l’Armée.
Continuer à lire … « Mali / Armées : Les anciens souhaitent la création d’un conseil des sages »

Mali / Kidal : Des militaires mauritaniens sont-ils aux côtés de la CMA ? (Opinion)

2018/09/26 – Aucune force sur le terrain, encore moins les habitants de la ville ne confirment la supposée présence des militaires mauritaniens à Kidal. Une pure invention ?

Des folles rumeurs relayées par la presse font état de la présence de militaires mauritaniens en renfort à la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA). Certains évoquent une mission d’encadrement de ces militaires issus des rangs de l’armée régulière de la Mauritanie au profit des ex-rebelles. Continuer à lire … « Mali / Kidal : Des militaires mauritaniens sont-ils aux côtés de la CMA ? (Opinion) »

Burkina Faso : liberté provisoire pour un ancien ministre de la Sécurité après 8 mois de détention

2018/08/30 – Le colonel Auguste Denise Barry, ancien ministre en charge de la Sécurité sous la Transition en 2015 au Burkina Faso, bénéficie depuis ce mardi d’une liberté provisoire, a appris mercredi Xinhua de sources judiciaires.  Continuer à lire … « Burkina Faso : liberté provisoire pour un ancien ministre de la Sécurité après 8 mois de détention »

Algérie/Militaire – Gaïd Salah supervise l’exécution d’un exercice de tir avec missiles surface-surface à la façade maritime Ouest à Oran

2018/08/26 – Le Général de corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-ministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire a supervisé dimanche au second jour de sa visite à la 2ème Région militaire à Oran, l’exécution d’un exercice de tir avec missiles surface-surface, indique un communiqué du Ministère de la Défense nationale (MDN).

Continuer à lire … « Algérie/Militaire – Gaïd Salah supervise l’exécution d’un exercice de tir avec missiles surface-surface à la façade maritime Ouest à Oran »

Le rétablissement du service militaire obligatoire fait polémique au Maroc

2018/08/25- Le rétablissement du service militaire obligatoire au Maroc, annoncé le 20 août lors du Conseil des ministres présidé par le roi Mohammed VI, a déclenché une vague de réactions notamment sur les réseaux sociaux, se divisant entre ceux qui le considèrent comme initiative positive et salutaire, et d’autres qui affirment refuser cette décision.  Continuer à lire … « Le rétablissement du service militaire obligatoire fait polémique au Maroc »