Mali: Nothing Religious, Just Business

13/10/2019 – Mali continues to be the most dangerous UN peacekeeping operation with over 200 dead so far. This is largely due to northern Mali, where most of these deaths occur. There was lots of violence up there since (and before) the peacekeepers arrived in early 2013. The peacekeepers are mainly African and in 2018 the combined forces suffered a death rate of about 130 per 100,000 per year (a standard measure of such things.) The rate in 2017 was nearly double that and that high rate seems to be returning in 2019. A lot of the violence has moved south to central Mali. Continuer à lire … « Mali: Nothing Religious, Just Business »

Mali – Pour avoir soutenu IBK au 2è tour : le chef djihadiste Amadou Kouffa exprime férocement sa colère et menace d’«assassiner » Harouna Sankaré

2018/08/23 – « Où que tu sois, je te retrouverai pour te donner la mort ». Tels sont, en substance, les propos fort alarmants, tenus dans un audio par le chef terroriste Amadou Kouffa. Des menaces violemment dirigéescontre la personne du Maire Harouna Sankaré, candidat malheureux de la présidentielle du 29 juillet 2018. Cela, essentiellement pour avoir appelé à voter IBK au second tour, ce que l’islamo-terroriste semblerait voir comme un « intolérable acte de trahison » contre la communauté Peulh du Mali. Continuer à lire … « Mali – Pour avoir soutenu IBK au 2è tour : le chef djihadiste Amadou Kouffa exprime férocement sa colère et menace d’«assassiner » Harouna Sankaré »

Mali / Mopti: l’Armée malienne détruit la principale base de terroristes

2018/03/12 – Jeudi dernier, les forcesarmées maliennes ont lancé une offensive de grande envergure sur une base du front de libération du Macina de Hamadoun Kouffa, à 18 kilomètres de Dialloubé dans la région de Mopti. Continuer à lire … « Mali / Mopti: l’Armée malienne détruit la principale base de terroristes »

Processus de paix au Mali : La main tendue du gouvernement malien à Amadou Kouffa

Le dimanche dernier, lors d’une visite à Mopti, le Premier ministre du Mali Soumeylou Boubèye Maïga a annoncé l’ouverture de cadres de dialogue avec tous les groupes et tous les citoyens qui décident de renoncer à la violence. Dans ce sens, selon le chef du gouvernement malien, Ibrahim Boubacar Kéïta, le président de la République mènera des consultations pour désigner dans les jours à venir un panel de personnalités chargé de conduire le dialogue. Cet appel des autorités maliennes au dialogue avec les terroristes, maintes fois souhaité par des leaders religieux et politiques, sera –t-il attendu par Amadou Kouffa et ses hommes qui dictent aujourd’hui leur loi dans le centre du pays ? Continuer à lire … « Processus de paix au Mali : La main tendue du gouvernement malien à Amadou Kouffa »

Mali- ALERTE- Le Front de Libération de Macina (FLM) aurait menacé l’école Dianweil, dans le Cercle de Bandiagara- arrondissement de Goundaka.

Sahel-Elite – Des témoins ont confirmé à Sahel-Elite que hier dans la matinée, un groupe de huit personnes armées, au bord de quatre motos, ont débarqué dans la cour de l’école Dianweil, située à une vingtaine de Kilomètres de Sévaré.

Selon toujours les mêmes sources, « les assaillants se sont directement adressés aux enseignants en leur demandant de fermer l’école et que ceci n’est qu’un premier avertissement ». Continuer à lire … « Mali- ALERTE- Le Front de Libération de Macina (FLM) aurait menacé l’école Dianweil, dans le Cercle de Bandiagara- arrondissement de Goundaka. »