Le Niger crée une nouvelle compagnie de lutte contre la criminalité transfrontalière dans le sud du pays

2019/13/03 – Le gouvernement nigérien vient de créer une nouvelle Compagnie mobile de contrôle des frontières (CMCF) à Birni N’Konni (sud), près de la frontière avec le Nigeria, en vue de lutter contre la criminalité transfrontalière organisée, a-t-on appris mardi de source officielle. Continuer à lire … « Le Niger crée une nouvelle compagnie de lutte contre la criminalité transfrontalière dans le sud du pays »

Tchad : plusieurs officiers élevés au grade de Général

2019/13/03 – Au terme d’un décret du 12 mars 2019, pris sur proposition du ministre délégué à la Présidence, chargé de la défense nationale, des anciens combattants et des victimes de guerre, les officiers généraux et supérieurs des forces armées et de sécurité dont les noms suivent sont élevés au rang et appellation de Général de division et de Général de brigade:

Général de division :
Général de brigade Guenambaye Michel Barde
Général de brigade : Ousmane Bahr Mahamat Itno

Général de brigade :
Colonel Djougoune Moursal Bouyer
Colonel Massar Houd Adam
Colonel Ismael Dicki Hamid
Colonel Sidick Suboro Dinga

Alwhida

Sahel-Elite |Photo d’illustration: Des militaires lors d’un défilé © Alwihda Info

 

Niger – Communiqué du Ministère de la Défense nationale relatif à l’attaque de Geskérou

Le vendredi 8 mars 2019, les Forces Armées engagées dans la région du Lac Tchad ont énergiquement repoussé une attaque du groupe terroriste Boko Haram aux alentours de la localité de Geskérou.

La riposte des Forces Armées a donné le bilan provisoire suivant à la date du 09 mars 2019 :
Côté amis : • 7 morts et quelques blessés légers.
Côté ennemi : • 38 terroristes tués ; 01 prisonnier ; 05 véhicules détruits ; une importante quantité d’armes et de produits divers récupérés à savoir : 30 fusils de type AK47, 08 mitrailleuses, 02 lance-roquettes RPG de 40mm, 03 véhicules, 06 motos, une importante quantité de munitions de tous calibres et plusieurs effets militaires.
Les opérations de ratissage se poursuivent.
Le ministre de la Défense nationale, au nom du Président de la République, chef suprême des armées et du gouvernement, présente ses condoléances attristées aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blesses.

Le Sahel

Sahel-Elite | Photo d’illustration: Kalla Moutari, ministre de la défense nationale ©DR

Niger : 5 gendarmes tués et une vingtaine de blessés dans une attaque terroriste dans l’extrême sud-est (source sécuritaire)

2019/11/03 – Au moins 5 gendarmes nigériens ont été tués et une vingtaine d’autres blessés dans une attaque de leur base par le groupe terroriste Boko Haram, vendredi soir, à Woulwa près de Gueskérou, dans la région de Diffa (extrême sud-est du pays), proche de la frontière avec le Nigeria, a-t-on appris samedi de source sécuritaire. Continuer à lire … « Niger : 5 gendarmes tués et une vingtaine de blessés dans une attaque terroriste dans l’extrême sud-est (source sécuritaire) »

Mali – Accord de paix et révision constitutionnelle : Les mouvements signataires en phase avec les propositions

2019/03/08 – Pour permettre à la future loi fondamentale de prendre en compte les dispositions prévues dans l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale au Mali, les mouvements signataires, la CMA et la Plateforme s’organisent, en interne, pour être une force de propositions pendant cette révision constitutionnelle. Continuer à lire … « Mali – Accord de paix et révision constitutionnelle : Les mouvements signataires en phase avec les propositions »

Vidéo. La dégradation de la sécurité au Burkina Faso risque de déstabiliser le Ghana, le Togo et le Bénin

2019/03/08 – Mercredi 6 mars, de hauts responsables des Nations Unies ont tiré la sonnette d’alarme face à la montée des conflits et de l’insécurité dans le Sahel qui a provoqué des déplacements massifs de populations. Le Burkina Faso confronté à une crise humanitaire sans précédent est au centre de toutes les attentions. Continuer à lire … « Vidéo. La dégradation de la sécurité au Burkina Faso risque de déstabiliser le Ghana, le Togo et le Bénin »