Le Niger révise son Code pénal

10/05/2020 – Quatre projets de loi ont été adoptés par le parlement nigérien, au cours de la séance plénière du 5 mai 2020.

Il s’agit notamment du projet de texte modifiant et complétant la loi portant institution du Code pénal. Il est question pour le Niger de s’arrimer à la Convention internationale contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, votée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 10 décembre 1984. Et donc, les parlementaires ont voté pour l’insertion dans le Code pénal, d’une section relative aux actes de torture et autres peines.

Les députés nigériens ont par la suite adopté les projets de lois portant sur les missions de la Commission nationale des droits humains (CNDH), ainsi que sur la répression des infractions en matière de fabrication, d’importation, d’exportation et de vente des engrais au Niger.

Ils ont enfin donné leur accord pour la ratification de l’accord de crédit avec l’Association internationale de développement (IDA) d’un montant de 89,2 millions d’Euros, pour le financement du projet de transformation de l’agriculture et de l’élevage.

Agence Ecofin

Sahel-Elite (Bamako-Mali) | Image utilisée juste à titre d’illustration: le président nigérien Issoufou Mahamadou

Auteur : Sahel-Elite | Sécurité privée

Société de sécurité privée créée et basée à Bamako (Mali). Nous travaillons en partenariat avec la société privée américaine Captive Audience dans les domaines sécuritaire, renseignement, formation et autres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s