Mali – La coopération militaire Mali-Algérie s’évalue

2019/06/02 – Les généraux Ibrahim Dahirou Dembélé du Mali et Oudjani Moustapha de l’Algérie ont codirigé les travaux de la 12e session de la coopération bilatérale militaire Mali-Algérie qui a débuté mardi 29 janvier 2019 au ministère de la Défense et des Anciens combattants (MDAC).  Tous les représentants des services des armées du Mali et les attachés de défense étaient présents à cette session. Elle était surtout axée sur deux points essentiels : la coopération militaire portant sur l’état récapitulatif des activités de formation au titre du cycle 2017-2018 et le 1er cycle 2018-2019 et les perspectives pour l’année 2019-2020.

Base aérienne 101 : des fusiliers commandos se forment

Pendant trois mois, trente-deux jeunes sous-officiers et militaires du rang ont suivi une formation de commandos fusiliers de l’Air. Ils ont appris le contrôle des check-points, les patrouilles à pied, la sécurisation des aéroports, des tirs avec des armes légères et les combats de localité. Des exercices de simulation de contrôle de véhicules, des patrouilles et des échanges avec les aviateurs ont été les temps forts de cet évènement.
La cérémonie de fin de formation des fusiliers commandos s’est déroulée le mardi 29 janvier 2019 au Centre d’instruction de la Base aérienne 101 de Sénou. Elle a été présidée par le chef d’état-major de l’Armée de l’Air, le Général Souleymane Bamba. Étaient présents, le Commandant de l’EUTM, le Général de Brigade Peter Mirow, le Commandant de la Région aérienne N°1 ainsi que des instructeurs de l’EUTM.

Gendarmerie nationale : sortie de la 26ème promotion

La cérémonie de fin de formation professionnelle de la 26ème promotion d’élèves gendarmes, couplée avec la remise de médailles commémoratives de campagne à 244 gendarmes, a u lieu, le vendredi 1 février 2019, à l’Ecole nationale de la Gendarmerie. Elle a été présidée par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général de division Salif Traoré. Cette promotion, baptisée feu Commandant Moussa Sanou, a pendant 08 mois subi une formation professionnelle de sous-officier de gendarmerie. Ils sont 388 élèves gendarmes dont 67 personnels féminins. Le major de cette formation est l’élève-gendarme Saïbou Togola.

Brèves rassemblées par Ousmane DIAKITE /Le Reporter

Sahel-Elite

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s