Burkina Faso : liberté provisoire pour un ancien ministre de la Sécurité après 8 mois de détention

2018/08/30 – Le colonel Auguste Denise Barry, ancien ministre en charge de la Sécurité sous la Transition en 2015 au Burkina Faso, bénéficie depuis ce mardi d’une liberté provisoire, a appris mercredi Xinhua de sources judiciaires. 

M. Barry avait été déféré en janvier 2018 à la maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) pour son implication présumée dans une « tentative de déstabilisation du Burkina Faso », selon les sources judiciaires.

M. Barry dirigeait le Centre d’études stratégiques en défense et sécurité (CESDS) qu’il a co-fondé, après avoir été limogé du gouvernement de la transition.

Qualifié par son entourage de fin stratège, M. Barry avait été brièvement ministre de la Sécurité sous le président déchu Blaise Compaoré en 2011, à la suite d’un remaniement ministériel intervenu après une crise militaire.

Xinhua / Sahel-Elite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s