Mali / Gao: la réunion préparatoire de la mise en place des autorités intérimaires suspendue

2018/05/17 – Le gouverneur de la Région de Gao, le colonel-major Sidiki Samaké, a présidé, le week-end dernier au gouvernorat de Gao, la réunion préparatoire de la mise en place des autorités intérimaires de trois cercles : Gao, Ansongo, Bourem et le collège transitoire d’Almoustrat. Cette séance de travail rentre dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route de l’Accord d’Alger.

Le cercle de Gao compte 37 conseillers dont un président et deux vice-présidents. Les cercles d’Ansongo et de Bourem comptent chacun 33 conseillers dont un président et deux vice- présidents. Quant au collège transitoire d’Almoustrat, il compte 11 conseillers dont 1 président et 2 vice-présidents. La rencontre préparatoire a enregistré la présence du directeur de cabinet du gouverneur de la Région, Cheick Fanta Mady Bouaré, du conseiller aux affaires administratives et juridiques, Alousseini Mahamane, du préfet de Gao, Abdoulaye Coulibaly, du préfet d’Ansongo, Mady Sissoko et du 2é adjoint au préfet de Bourem, Bakary Keita. Les conseillers des cercles d’Ansongo et Bourem étaient aussi présents. Le président du conseil de cercle d’Ansongo, Djibrila Hassimi Maïga, s’est dit favorable à la restauration des autorités intérimaires au niveau des cercles si cela devait conduire à la réconciliation et la paix dans notre pays. Le président de Bourem pense que la rencontre a été organisée à la hâte et nécessite un temps de concertation à tous les niveaux (mouvements armés, Etat et la base) afin de s’entendre sur quelque chose. De son côté, le maire de Tarkint, Baba Ould Chek, a estimé que «nous sommes tous Maliens et par conséquent, devons mettre la patrie au dessus de nos différends».

Pour rester dans l’esprit de l’Accord, le responsable de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), Rhissa Ag Assayid, a proposé que les présidents des autorités intérimaires au niveau des trois cercles et du collège transitoire soient de la CMA et de la Plate forme. Le préfet de Gao a sollicité un consensus mutuel pour la réunion préparatoire de la mise en place des autorités intérimaires au niveau des trois cercles et du collège transitoire d’Almoustrat.
Quant au gouverneur, il a suspendu la réunion pour deux raisons : l’absence de la Plateforme et la proposition de la CMA.

L’Essor
Sahel-Elite


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s