Barkhane/Tchad : la France met à disposition du matériel militaire à l’Armée nationale tchadienne

Dans le cadre de la montée en puissance de la Force conjointe G5 Sahel, la France s’est engagée à fournir du matériel à ses partenaires. Ainsi, son Excellence monsieur Philippe Lacoste, ambassadeur de France au Tchad, a officiellement procédé le 30 avril à N’Djamena à la mise à disposition de la dernière tranche des matériels destinés aux unités tchadiennes de la Force conjointe G5 Sahel.

La force Barkhane a assuré le soutien logistique et a appuyé la remise de matériel militaire à l’Armée nationale tchadienne (ANT) en présence de l’ambassadeur de France au Tchad, du 2e adjoint du chef d’état-major général des armées tchadien, du représentant du COMANFOR pour le G5 Sahel et d’une délégation de militaires tchadiens et français.
Ce matériel servira à renforcer les capacités de l’ANT dans son engagement au sein de la Force conjointe du G5 Sahel pour lutter contre la menace terroriste au Sahel. Ainsi, ce sont 10 mortiers de 81 mm, 50 jumelles de vision nocturne, 200 gilets pare-balles et 200 casques composites qui ont été mis à disposition de l’ANT.
Au total, les mises à disposition de matériel lancées depuis le début de l’été 2017 représentent 9 millions d’euros pour l’ensemble de la Force conjointe du G5 Sahel.
La France poursuit par ailleurs sa coopération bilatérale avec les forces armées tchadiennes dans le domaine des équipements, de la formation, de l’entraînement et du conseil. La force Barkhane appuie également les forces armées composant le G5 Sahel dans le cadre de la lutte contre les groupes armés terroristes, notamment au travers du partenariat militaire opérationnel, opérations coordonnées ou conjointes.
Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération Barkhane a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Mauritanie, Mali, Niger, Tchad et Burkina-Faso. Elle regroupe environ 4 500 militaires dont la mission consiste à lutter contre les groupes armés terroristes et à soutenir les forces armées des pays partenaires afin qu’elles puissent prendre en compte cette menace notamment dans le cadre de la force conjointe du G5 Sahel en cours d’opérationnalisation.

Sources : État-major des armées/Droits : Ministère de la Défense

Auteur : Sahel-Elite | Sécurité privée

Société de sécurité privée créée et basée à Bamako (Mali). Nous travaillons en partenariat avec la société privée américaine Captive Audience dans les domaines sécuritaire, renseignement, formation et autres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :