Niger/Défense : Les nouveaux responsables militaires de l’Etat-major

16/01/18- Le président Issoufou Mahamadou a procédé à la nomination de nouveaux responsables militaires à l’Etat-major des Forces armées nigériennes (FAN). Ces nominations font suite au départ en retraite, en début d’année,  du chef d’Etat-major des Armées, le général d’armée Seyni Garba ainsi que du Haut commandant de la Gendarmerie nationale, le général de division Mounkaila Issa. La valse de changement au niveau de la grande muette a commencé d’abord par la promotion d’officiers supérieurs le jeudi dernier  ont et  à la suite du conseil des ministres du vendredi 13 janvier, de nouveaux responsables militaires ont été nommés à différents postes de commandement à l’Etat major et au Commandement de la gendarmerie nationale.

Après la nomination, le 5 janvier dernier, du nouveau Chef d’Etat-major des Armées (CEMA), le général de corps d’armée Ahmed Mohamed, c’est un général de Brigade qui a été choisi pour lui succéder à son précédent poste, celui de chef d’Etat-major adjoint des armées. Il s’agit du général de Brigade IBRAH BOULAMA ISSA qui était depuis 2016, le chef d’Etat-major particulier du président Issoufou et auparavant son aide-de camp depuis 2011. Le général de Brigade Ibrah Boulama Issa, également directeur général du Centre national d’études stratégiques et de sécurité (CNESS), a été remplacé à la tête du cabinet militaire du chef de l’Etat par le général de Brigade Iro Oumarou, qui était jusque-là, le chef d’Etat-major de l’armée de terre (CEMAT). Il cède sa place au général au général de Brigade SIDIKOU ABDOU ISSA, ancien Haut-commandant des ex-Forces nationales d’interventions et de sécurité (ex-FNIS désormais Garde nationale du Niger), ancien commandant de zone (Comzone) notamment à Maradi et ancien préfet de la même région. Le CEMAT Abdou Sidikou Issa aura désormais comme adjoint le nouveau général de Brigade OUMAROU NAMATA GAZAMA, ancien responsable du  Commandement  des Organismes  de  Formation des Forces  Armées  (COFFAN), qui a été promu à ce grade la veille même de sa nomination à ce poste.

A la gendarmerie nationale, c’est le Colonel-major SALIFOU WAKASSO, ancien commissaire du gouvernement auprès du Tribunal militaire,  qui a été promu comme Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale en remplacement du général Mounkaila Issa qui a également fait valoir ses droits à la retraite en début d’année. Le colonel-major Salifou Wakasso était jusqu’à sa promotion le Haut commandant en second de la gendarmerie nationale, un poste désormais confié au colonel-major ABDOULKARIMOU HIMA, ancien membre de la CENI lors des élections générales de 2011 à titre de représentant du  ministère de la défense nationale.

Source: ActuNiger

Auteur : Sahel-Elite | Sécurité privée

Société de sécurité privée créée et basée à Bamako (Mali). Nous travaillons en partenariat avec la société privée américaine Captive Audience dans les domaines sécuritaire, renseignement, formation et autres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s