Mali – La CNDH condamne l’utilisation insidieuse et pernicieuse des TIC à l’effet de propager des images et éléments sonores de nature à cristalliser indument la haine entre les maliens

COMMUNIQUE DE PRESSE N°015-2018-/CNDH
La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) condamne avec la dernière énergie l’utilisation insidieuse et pernicieuse des nouvelles technologies de l’information et de la communication à l’effet de propager des images et éléments sonores de nature à cristalliser indument la haine entre les maliens.

La CNDH appelle à la plus grande vigilance et invite les citoyens à ne point servir de relais pour la propagation de telles informations.
Elle salue les actions entreprises par le Gouvernement du Mali et ses partenaires en vue de sécuriser les personnes et leurs biens et les invite à redoubler d’efforts.
La CNDH tient à rassurer l’opinion publique nationale et internationale qu’elle jouera pleinement sa partition dans la promotion et la protection des droits de l’Homme.

Bamako, le 13 juillet 2018
Le Président

Dr Malick COULIBALY
Chevalier de l’Ordre National

Burkina : Plus de onze milliards de FCFA d’infrastructures pour améliorer le débit internet

2018/07/10 – Le Burkina Faso a inauguré mardi, des infrastructures de communications électroniques à hauteur 11,5 milliards de FCFA, afin d’accroitre la couverture géographique du pays en matière d’Internet et de diminuer les coûts des services y afférents. Continuer à lire … « Burkina : Plus de onze milliards de FCFA d’infrastructures pour améliorer le débit internet »

Burkina Faso: le gouvernement a décidé d’identifier les clients de cybercafés #cyber-sécurité

2018/06/24 – Après l’identification des abonnés au mobile, le gouvernement de la République du Burkina Faso s’intéresse désormais aux utilisateurs de cybercafés. Un décret portant modalités d’identification des abonnés des services de communications électroniques et des clients des cybercafés, a été adopté à cet effet. C’était lors du Conseil des ministres du 8 juin 2018, présidé par le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré (photo). Continuer à lire … « Burkina Faso: le gouvernement a décidé d’identifier les clients de cybercafés #cyber-sécurité »

Burkina /Togo – Corridor Lomé-Ouagadougou : Les douanes burkinabè et togolaises interconnectées

2018/05/29 – Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré a officiellement lancé le projet d’interconnexion des systèmes informatiques douaniers du Burkina Faso et du Togo, le lundi 28 mai 2018, à Ouagadougou. Continuer à lire … « Burkina /Togo – Corridor Lomé-Ouagadougou : Les douanes burkinabè et togolaises interconnectées »

Tchad / Télécommunications : “Vers une utilisation positive de l’Intelligence artificielle”

2018/05/19 – Le Tchad se joint aux 166 Etats Membres de l’UIT (Union internationale des télécommunications) pour célébrer la Journée Mondiale des Télécommunications et de la Société de l’Information ce Jeudi 17 Mai 2018. A cette occasion, le ministère en charge des postes et des nouvelles technologies de l’information et de la communication (MPNTIC) a organisé une journée d’information sur les TIC au Palais du 15 janvier. Continuer à lire … « Tchad / Télécommunications : “Vers une utilisation positive de l’Intelligence artificielle” »

Mali – Grogne à la Direction générale des impôts : Le logiciel 3.0 fait polémique

2018/05/05 – Accuser à tort ou à raison sur tous les toits du monde de mauvaise gouvernance, les pillards n’en finissent pas d’afficher leurs mauvaises politiques afin mieux se doucher de la chose publique. Cette mauvaise pratique qui perdure où les gouvernants sont accusés et encaissent des coups horribles. A la direction générale des impôts, c’est le constat fait par bon nombre d’observateurs. Continuer à lire … « Mali – Grogne à la Direction générale des impôts : Le logiciel 3.0 fait polémique »

Des experts africains appellent à exploiter les technologies numériques pour renforcer l’alphabétisation

2018/04/26 – Les gouvernements africains ont besoin d’investir davantage dans les infrastructures de haut débit pour élargir l’accès de la population à l’éducation, ont déclaré mercredi des experts au cours de la Conférence panafricaine sur l’Education, qui s’est tenue à Nairobi.Callistus Ogol, éminent expert en pédagogie auprès du département des Ressources humaines, des Sciences et des Technologies de l’Union africaine (UA), a déclaré que la révolution numérique permettrait de renforcer les efforts de lutte contre l’illettrisme sur le deuxième plus grand continent du monde. Continuer à lire … « Des experts africains appellent à exploiter les technologies numériques pour renforcer l’alphabétisation »