Niger – Défense et Sécurité : L’heure des interrogations légitimes

On avait clamé sur tous les toits que le Niger était un îlot de paix et de sécurité dans un océan fortement agité. Cette situation de relative sécurité ne découlait point de l’ordre naturel des choses mais était bien la résultante d’une volonté politique clairement affirmée de faire de la sécurité une réalité tangible au Niger, conformément au triptyque du Président Issoufou, c’est-à- dire, Défense, Démocratie et Développement.

En effet, avant tout le monde, l’enfant de Dandaji avait su mettre en lumière la corrélation subtile et délicate entre démocratie, sécurité et développement, qui sont, selon lui, des questions intimement liées. Partant de cette vision pragmatique des choses, il avait fait de la question sécuritaire une priorité de premier ordre. Pour cela, il avait décidé d’affecter de ressources considérables à cette priorité sécuritaire en dotant nos forces de défense et de sécurité (FDS) de moyens d’action conséquents sur le terrain. Continuer à lire … « Niger – Défense et Sécurité : L’heure des interrogations légitimes »

Première opération pour la force anti-jihadiste G5 Sahel

Soutenue sur le terrain par la France, la nouvelle force anti-jihadiste G5 Sahel a lancé mercredi ses opérations aux confins du Mali, du Burkina Faso et du Niger, une zone très instable devenue un foyer pour les groupes extrémistes.

Le président français Emmanuel Macron avait estimé mardi que le succès de cette force, composée de soldats du Mali, Niger, Mauritanie, Burkina Faso et Tchad, était une « obligation collective » dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, vaste région située au sud du Sahara.

« Le déploiement des Maliens, des Nigériens et des Burkinabé de la force G5 Sahel a débuté ce matin », a déclaré mercredi à l’AFP le lieutenant-colonel français Marc-Antoine depuis une base avancée française dans la région aride d’In-Tillit, dans le centre du Mali.
Continuer à lire … « Première opération pour la force anti-jihadiste G5 Sahel »