Mali – Communiqué de l’URD suite à la disparition de l’honorable Soumaïla Cissé, Chef de file de l’opposition malienne, et sa délégation

L’URD a le regret d’informer l’opinion nationale et internationale que son Président, l’honorable Soumaïla Cissé, Chef de file de l’opposition malienne, et sa délégation en campagne pour les élections législatives dans la circonscription électorale de Niafunké, sont portés disparus depuis 15h30 ce mercredi 25 mars 2020.

Ils quittaient Saraféré pour se rendre à Koumaïra où ils étaient attendus vers 16h30. Ni le président de l’URD ni aucun membre de sa délégation ne sont joignables sur leur téléphone actuellement.

Le parti est profondément inquiet de la situation et invite le Gouvernement , les forces armées et de sécurité, la Minusma à déployer toutes leurs énergies pour les retrouver.

L’URD suivra avec l’attention requise l’évolution de la situation.

Puisse Dieu les ramener en bonne santé !

Bamako, le 25 mars 2020

Le secrétaire à la communication

Maitre Demba Traoré
Officier de l’Ordre Nationa

Mali – Marche populaire du 08 décembre de l’Opposition: Le CDR de Ras Bath se retire

2018/02/12 – Le Collectif pour la Défense de la République (CDR) du tristement célèbre chroniqueur et activiste de Ras Bath est en désamour total avec l’URD de l’Honorable Soumaïla Cissé. C’est ce qui ressort du retrait annoncé de ce mouvement politique de la marche patriotique annoncée par le Front de Sauvegarde de la démocratie (FSD), dirigé par Soumaïla Cissé, la Coalition des Forces Patriotiques (COFOP), dirigée par Moussa Sinko Coulibaly et de l’ADEMA Association de Mme Sy Kadiatou Sow. Motif évoqué par le CDR : vote par les Députés de l’opposition de la loi prorogeant le mandat des Députés à l’Assemblée Nationale. Continuer à lire … « Mali – Marche populaire du 08 décembre de l’Opposition: Le CDR de Ras Bath se retire »

Mali – Échanges du premier ministre avec les partis politiques : Pourquoi Soumaila Cissé a refusé de rencontrer Soumeylou Boubeye Maiga

2018/12/11 – Le chef de file l’Opposition, non moins président de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), Soumaila Cissé a donné un avis défavorable à la demande du Premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga qui a souhaité le rencontrer pour échanger sur les actions du gouvernement en cours et sur les réformes politiques et institutionnelles envisagées. Plusieurs raisons expliquent le refus du député de Niafunké. Continuer à lire … « Mali – Échanges du premier ministre avec les partis politiques : Pourquoi Soumaila Cissé a refusé de rencontrer Soumeylou Boubeye Maiga »

Mali – Arrestation d’un ancien cadre du pouvoir accusé d’avoir armé des membres de l’opposition #Sécurité #PaulBoro

2018/08/27 – Un ancien cadre de la majorité au Mali soupçonné d’avoir « armé des jeunes » avant une manifestation de l’opposition a été interpellé dimanche soir à son domicile de Bamako, a-t-on appris lundi de source sécuritaire et auprès de l’opposition, qui dénonce un « règlement de comptes » post-électoral.

« Il est reproché à Paul Boro d’avoir armé un groupe de jeunes qui devaient tirer sur les forces de l’ordre lors de la marche organisée par l’opposition samedi », a déclaré à l’AFP une source sécuritaire.
Continuer à lire … « Mali – Arrestation d’un ancien cadre du pouvoir accusé d’avoir armé des membres de l’opposition #Sécurité #PaulBoro »

Mali – Présidentielle au Mali: 18 candidats « exigent » le départ du ministre chargé des élections

2018/08/06 – Dix-huit des 24 candidats à la présidentielle malienne du 29 juillet ont « exigé » lundi « la démission » du ministre chargé des élections et appelé à manifester mardi, dénonçant un « hold-up électoral » par le camp du chef d’Etat sortant, Ibrahim Boubacar Keïta, arrivé en tête du premier tour du scrutin. Continuer à lire … « Mali – Présidentielle au Mali: 18 candidats « exigent » le départ du ministre chargé des élections »

Mali/Présidentielle: La Cour constitutionnelle proclamera mercredi les résultats du 1er tour

2018/08/18 – La Cour constitutionnelle du Mali doit proclamer officiellement mercredi les résultats du premier tour de la présidentielle du 29 juillet, remporté par le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), avec 41,42% des voix contre 17,8% des suffrages pour le chef de l’opposition, Soumaïla Cissé, ont rapporté les médias dimanche. Continuer à lire … « Mali/Présidentielle: La Cour constitutionnelle proclamera mercredi les résultats du 1er tour »

Mali – Présidentielle de 2018 : Le PARENA soutient l’URD, Soumaila Cissé désigne Tiébilé comme directeur de campagne

2018/05/29 – Samedi 26 mai 2018, la salle Bazoumana Sissoko du Palais de la culture de Bamako a servi de cadre au congrès du parti PARENA. Ce fut l’occasion pour le Conseil National du parti d’informer l’opinion nationale et internationale des résolutions adoptées lors du Conseil national extraordinaire réuni les 25 et 26 mai 2018 au Palais de la culture Amadou Ampaté Ba. A l’élection présidentielle à venir , le PARENA soutiendra l’URD .Son président, TiébiléDramé est désigné directeur de campagne de SoumailaCissé . Continuer à lire … « Mali – Présidentielle de 2018 : Le PARENA soutient l’URD, Soumaila Cissé désigne Tiébilé comme directeur de campagne »

Mali – Crise au sein de l’ADEMA (Opinion)

2018/05/22 – A qui profite cette tambouille ?
A quelque deux mois de la présidentielle malienne prévue pour le 29 juillet prochain, la candidature du président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), portée par une coalition de 70 partis politiques, a pourtant provoqué une guerre de chiffonniers au sein de l’Alliance pour la démocratie (Adéma), une des plus grandes formations dans le paysage politique malien. Continuer à lire … « Mali – Crise au sein de l’ADEMA (Opinion) »

Mali: le chef de l’opposition se lance dans la course à la présidentielle

2018/05/13 – Le chef de file de l’opposition au Mali, Soumaïla Cissé, s’est lancé samedi dans la course à l’élection présidentielle prévue le 29 juillet, devant plusieurs dizaines de milliers de ses partisans réunis dans un stade de Bamako. Continuer à lire … « Mali: le chef de l’opposition se lance dans la course à la présidentielle »

Mali : le chef de file de l’opposition réclame le respect du calendrier électoral et un audit du fichier électoral

2018/01/31-  Le député malien Soumaïla Cissé, président de l’Union pour la République et la démocratie (URD) et chef de file de l’opposition malienne, a réclamé mardi le respect du calendrier électoral et un audit du fichier électoral. »Nous appelons également à une surveillance internationale du scrutin (la présidentielle prévue en juillet prochain) et à un contrôle indépendant des opérations de dépouillement des urnes et de compilation des résultats », a déclaré M. Cissé au cours d’une rencontre avec la presse. Continuer à lire … « Mali : le chef de file de l’opposition réclame le respect du calendrier électoral et un audit du fichier électoral »