Burkina : un médecin militaire tué par l’explosion d’un cadavre piégé

2019/15/02 – Un médecin militaire burkinabè a été tué et deux policiers blessés jeudi dans l’explosion d’un cadavre piégé à Djibo, dans le nord du Burkina Faso, selon une source sécuritaire.
« Un officier militaire, médecin du groupement des forces de sécurisation du nord, a été tué jeudi matin lors d’une mission à Djibo », chef-lieu de la province du Soum, a déclaré à l’AFP une source sécuritaire. « Il est décédé dans l’explosion d’un corps (humain) piégé avec un engin explosif artisanal, qui avait été revêtu d’une tenue militaire et abandonné sur une route ». Continuer à lire … « Burkina : un médecin militaire tué par l’explosion d’un cadavre piégé »

Burkina Faso : l’employé de la Croix-Rouge porté disparu a été retrouvé

2018/05/09 – Le conducteur de la Croix-Rouge burkinabè porté disparu depuis jeudi dernier dans la province du Soum (nord), qui est régulièrement la cible d’attaque terroristes et d’enlèvements, a été retrouvé mardi, a-t-on appris le même jour de source sécuritaire, sans plus de précisions. Continuer à lire … « Burkina Faso : l’employé de la Croix-Rouge porté disparu a été retrouvé »

Burkina: 5.000 déplacés dans le Nord (CICR) #Mali

2018/03/28 – Près de 5.000 déplacés, fuyant la région du nord du Burkina Faso, frontalière du Mali, en proie à de fréquentes attaques jihadistes, ont été secourus par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), a annoncé le CICR mardi. Continuer à lire … « Burkina: 5.000 déplacés dans le Nord (CICR) #Mali »

Burkina – Commune de Diguel (Soum) : un ancien conseiller enlevé

2018/03/22 – Un ancien conseiller municipal, tailleur de profession et personne ressource du village de Lassa dans la commune de Diguel, province du Soum, a été enlevé et conduit dans une destination inconnue, autour de 18 heures ce mercredi 21 mars 2018, par des individus armés circulant sur cinq motos . Continuer à lire … « Burkina – Commune de Diguel (Soum) : un ancien conseiller enlevé »

Burkina : Soum : L’armée inflige enfin une mémorable raclée aux terroristes

Le jeudi 9 novembre 2017, un détachement du Groupement des forces antiterroristes (GFAT) de Nassoumbou en patrouille de reconnaissance a eu deux violents affrontements avec des groupes armés dont la position avait été signalée à Ariel un peu plus tôt dans la journée. De nombreuses sources s’accordent à dire que le bilan provisoire de cette attaque fait état de plus de dix terroristes abattus. Du côté de l’armée burkinabè, 4 soldats blessés, dont 1 grièvement, ont été rapidement évacués. Continuer à lire … « Burkina : Soum : L’armée inflige enfin une mémorable raclée aux terroristes »