Mali – Insécurité dans le cercle de Koro : Des militaires en renfort

Suite aux nombreuses attaques et à la menace djihadistes qui s’installent jour après jour, et après de nombreuses interpellations de l’Etat par la presse sur la situation, l’Etat malien a donc décidé de déployer des soldats sur le terrain afin de stabiliser la zone sous menace terroristes depuis bientôt quatre ans.

Ainsi, deux semaines après la dernière attaque d’une l’église catholique à Douna-pen, des soldats maliens ont été envoyés depuis le 20 octobre dernier afin d’éviter d’autres attaques dans cette partie du pays.

Continuer à lire … « Mali – Insécurité dans le cercle de Koro : Des militaires en renfort »

Mali – Gao : Attaque contre le check point des Forces Armées Maliennes (FAMA) à Afou, (Ansongo)

Gao (29/10/2017) – Selon des habitants locaux, vers 04 :30 heures du matin, des individus non identifiés, armés et sur moto, on attaqué le check point de l’Armée malienne à Afou, dans le Cercle d’Ansongo, au Nord du Mali.

Des témoins sur place pour Sahel-Elite, constatent que « les tirs ont été nourris » de la part des assaillants, et « qu’ils ont réussi à franchir le mur du check point des FAMA et voler 02 motos », assûrent.

En partant, ces individus ont tiré contre les militaires du poste sur la route de Ménaka.  L’échange de coups de tirs s’est maintenu pendant plus de 45 minutes. Malgré l’intensité de l’attaque, on n’a pas à déplorer ni de victimes ni de dégâts matériaux.

Sahel-Elite

Burkina : Pourquoi les policiers sont-ils en grève ?

Le 19 octubre 2017, lors de sa conférence de presse, l’Union Pólice nationale (UNAPOL), le syndicat de la Police nationale,  annonçait une méthode de lutte syndicale « révolutionnaire » si sa plateforme revendicative ne connaissait pas de satisfaction. Est-ce cette méthode qui est en branle depuis deux jours presque dans toutes les villes du Burkina ? Une chose est sûre, les populations ne voient plus, par exemple, des policiers sillonner la ville de Ouagadougou.

Les carrefours sont vides de policiers. Plus de patrouilles dans la ville et ce depuis le 25 octobre 2017. Tout le monde a été relevé. Dans les commissariats, pas de légalisation ni constat en cas d’accident. Là, il s’agit de la ville de Ouahigouya. Selon les confidences d’un policier exerçant dans cette localité, ses frères d’armes « ne font plus rien (et) il n’y a pas de date pour mettre fin à la grève ». Continuer à lire … « Burkina : Pourquoi les policiers sont-ils en grève ? »

Sénégal : Le ministre sénégalais des AE dessine les contours de la politique commune de sécurité de l’Uemoa

APA (27/10/2017) – Le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Me Sidiki Kaba, a dessiné jeudi à Dakar, les contours de la politique commune de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa-8 Etats) dans le domaine de la paix et de la sécurité.

« La politique commune de nos pays en matière de sécurité et de paix doit reposer sur la mise en place d’un mécanisme de veille et d’alerte précoce, l’élaboration d’une stratégie régionale de lutte contre le terrorisme et sur le renforcement de la coopération en matière de sécurité et de renseignements’’, a expliqué Me Sidiki Kaba à l’ouverture d’une réunion des ministres membres du Comité de haut niveau sur la mise en place la politique commune de l’Uemoa) dans le domaine de la paix et de la sécurité, dont le Sénégal assure la coordination.

Continuer à lire … « Sénégal : Le ministre sénégalais des AE dessine les contours de la politique commune de sécurité de l’Uemoa »

Mali – Ségou : Un gendarme malien tué et deux blessés dans une attaque double perpétrée contre les postes de la Gendarmerie nationale à Ouan et Dioro

Bamako (24/10/2017) – Les postes de gendarmerie de Ouan et Dioro on été le cible de deux attaques presque simultanées dans la matinée d’hier lundi. Des sources sécuritaires confirment à Sahel-Elite la mort d’un Gendarme et de deux blessés à Ouan, localité située dans le Cercle de Tominian. Le Gendarme décédé est l’Adjoint Maamadou Y Malle, de la promotion 2001 de l’École de Gendarmerie malienne.

L’attaque perpétrée contre les deux postes de la Gendarmerie nationale a provoqué la panique entre la population de ces deux villages qui voyaient comment la ligne téléphonique était même coupée pendant quelques heures.

Sahel-Elite

 

Mali: Oumar Cissé, président du Collectif de soutien aux otages Maliens: « Nous allons saisir le Haut Conseil Islamique du Mali (HCI) à jouer un rôle pour la libération des otages maliens »

Bamako (Sahel-Elite) – Après la nouvelle diffusion d’images des militaires maliens capturés par le JNIM entre 2016 et 2017, le président du Collectif de Soutien aux otages maliens se dit soulagé car « ça constitue une nouvelle preuve de vie fournie par les ravisseurs ». Continuer à lire … « Mali: Oumar Cissé, président du Collectif de soutien aux otages Maliens: « Nous allons saisir le Haut Conseil Islamique du Mali (HCI) à jouer un rôle pour la libération des otages maliens » »

Mali – Actions judiciaires en cours contre des groupes terroristes et contre Iyag Ag Ghaly

Bamako – Le procureur du Pôle judiciaire spécialisé de la lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière, le juge Boubakar Sidibé, confirme des actions en cours contre des groupes terroristes, en particulier contre Iyad Ag Ghaly.

Dans une conférence de presse animée à Bamako lundi dernier, le Juge confirme « au sein du Pôle judiciaire la question est posée. Nous avons des procédures dans lesquelles son nom est cité. Des recherches ont été menées, il y a un problème de ratissage permanent à faire et la nature de nos frontières est aussi un obstacle”, annonce-t-il.

À ce jour, ce sont 79 affaires en cours d’examen, 12 ont été classées alors que 67 pour information judicaire et 13 procédures transmises à la Cour d’assises.

Composé d’un parquet spécialisé, d’un juge spécial et d’une brigade, le Pôle judiciaire a la légitimité pour mener des actions sur l’ensemble du territoire national et a la possibilité d’opérer des écoutes téléphoniques , entre d’autres actions.

L’Indicateur Renouveau – Sahel Elite

 

La France attend du Canada sa participation au maintien de la paix au Sahel

Montréal – La France engagée militairement au Sahel espère que le Canada décidera tout prochainement de participer à des opérations de maintien de la paix, notamment au Mali, a indiqué mercredi Kareen Rispal, ambassadrice de France au Canada.
« Je comprends que le Premier ministre canadien aura sur sa table d’ici quelques jours un certain nombre d’options pour intervenir en appui de certaines opérations de maintien de la paix. Est-ce que le Mali sera une option? On le souhaite », a indiqué Mme Rispal.
Continuer à lire … « La France attend du Canada sa participation au maintien de la paix au Sahel »