Mauritanie – Le ministre de la Justice reçoit une mission conjointe du G5-Sahel et du HCDH

10/09/2019 – Le ministre de la Justice Haimoud Ould Ramdan, a reçu, mardi à son bureau à Nouakchott, une mission conjointe du G5-Sahel et du Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme (HCDH) des Nations Unies. Continuer à lire … « Mauritanie – Le ministre de la Justice reçoit une mission conjointe du G5-Sahel et du HCDH »

Burkina Faso : 1,2 million de personnes ont urgemment besoin d’assistance humanitaire du fait du terrorisme

2019/16/02 – Au total, 1,2 million de personnes ont urgemment besoin d’assistance humanitaire au Burkina Faso du fait de la persistance de l’insécurité dans les régions du Centre-Nord, de l’Est et du Nord, a annoncé jeudi soir le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA). »Alors que 1,2 million de personnes ont urgemment besoin d’assistance, le gouvernement et la communauté humanitaire ont lancé aujourd’hui un plan d’urgence visant à mobiliser 100 millions de dollars pour fournir de la nourriture, de l’eau, des abris, des soins de santé et de la protection aux 900.000 personnes les plus touchées par la crise », lit-on dans un communiqué conjoint du gouvernement burkinabè et de l’OCHA. Continuer à lire … « Burkina Faso : 1,2 million de personnes ont urgemment besoin d’assistance humanitaire du fait du terrorisme »

L’approche occidentale de la démocratie ne convient pas à l’Afrique (responsable onusien)

2018/05/01 – « L’approche occidentale de la démocratie ne convient pas à l’Afrique », a déclaré samedi Abdalla Hamdok, secrétaire exécutif adjoint de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique à Kigali, capitale du Rwanda. »L’Afrique devrait construire son propre modèle et son propre style de démocratie, car les pays occidentaux et africains diffèrent par leurs comportements sociaux, leurs normes culturelles et leurs traditions », a-t-il expliqué en marge du week-end Ibrahim pour la gouvernance, un événement annuel.

« Les décisions démocratiques ont l’avantage d’être transparentes, rapides et efficaces, mais d’un autre côté, elles ignorent les positions minoritaires », a poursuivi M. Hamdok.

« La démocratie ne doit pas être importée, elle doit être liée à l’histoire et au contexte des pays, c’est pourquoi (la création d’un) modèle de démocratie africaine est la voie à suivre », a martelé M. Hamdok, également président du Conseil consultatif de la Fondation Mo Ibrahim.

Selon lui, l’expérience du colonialisme en Afrique a perturbé le développement national et traditionnel du continent, notamment la culture et la gouvernance des pays africains.

Il a déclaré que l’élection était une norme en Afrique et que cela permettait au continent d’avoir son propre modèle.

« Nous serons absolument démocratiques en construisant notre propre modèle africain et en soutenant au mieux l’application de la démocratie et de ses principes tels que la participation des citoyens, le respect des droits de l’Homme et la primauté du droit », a déclaré le responsable.

Le week-end de la gouvernance de la Fondation Mo Ibrahim est un événement de trois jours qui convoque d’éminents dirigeants politiques et économiques africains, des représentants de la société civile, des institutions multilatérales et régionales ainsi que les principaux partenaires internationaux de l’Afrique pour débattre de questions d’importance critique pour l’Afrique, selon ses organisateurs.

Etablie en 2006, cette organisation non-subventionnaire se concentre sur la définition, l’évaluation et l’amélioration de la gouvernance et de la direction en Afrique à travers ses quatre principales initiatives : l’Indice Ibrahim de la gouvernance africaine, le Forum Ibrahim, le Prix Ibrahim pour la gouvernance africaine et les bourses de gouvernance Ibrahim.

Source: Xinhua

Mali /CSA : 23ème session ordinaire du comité de suivi de l’accord: Un nouveau chronogramme fixé par les parties / L’installation du MOC de Tombouctou et de Kidal prévue du 20 janvier au 15 mars

18/01/18 – L’installation du MOC de Tombouctou et de Kidal prévue du 20 janvier au 15 mars
La 23ème session ordinaire du Comité de suivi de l’Accord pour la paix et la réconciliation (CSA) s’est tenue le mardi 16 janvier 2018 au Centre régional de l’énergie solaire (CRES) de Badalabougou. A la fin de la réunion, le président du CSA, Ahmed Boutache, a animé un point de presse. Il avait, à ses côtés le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiéman Hubert Coulibaly, le représentant du chef de la MINUSMA, Koen Davidse, et l’observateur indépendant de l’Accord pour la paix, Mme Bisa williams. Continuer à lire … « Mali /CSA : 23ème session ordinaire du comité de suivi de l’accord: Un nouveau chronogramme fixé par les parties / L’installation du MOC de Tombouctou et de Kidal prévue du 20 janvier au 15 mars »

Tchad – Les Nations Unies félicitent le Tchad pour l’adoption de la loi portant réforme de la CNDH

19/12/17- L’Assemblée Nationale du Tchad a adopté le vendredi 8 Décembre 2017 la loi portant réforme de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH). Celle-ci dote la Commission du mandat de promotion et de protection des droits humains, de larges pouvoirs d’investigation des cas de violation des droits de l’homme, et de l’indépendance d’action. Continuer à lire … « Tchad – Les Nations Unies félicitent le Tchad pour l’adoption de la loi portant réforme de la CNDH »