Burkina – Attaques de Nagraogo : «Si on avait des armes, il y aurait pas eu autant de morts»

22/01/2020 – -«Si on avait des armes, il y aurait pas eu autant de morts», a réagi mercredi, le représentant des familles des 38 victimes des attaques du lundi à Nagraogo et à Alamou.

Une forte délégation, conduite par le gouverneur de la région du Centre-Nord, Casimir Segueda a présenté le 22 janvier 2020 à Barsalogho, ses condoléances et sa compassion aux familles des victimes des attaques terroristes du village de Nagraogo et de Alamou, survenues dans la soirée du 20 janvier dernier, dans la commune de Dablo. Continuer à lire … « Burkina – Attaques de Nagraogo : «Si on avait des armes, il y aurait pas eu autant de morts» »