Mali – Des jihadistes revendiquent une attaque ayant tué deux soldats au Mali

Bamako – Le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans, organisation jihadiste née de la fusion de plusieurs groupes du Sahel, a revendiqué l’attaque ayant tué deux soldats maliens dans le nord du Mali dans la nuit de mardi à mercredi, a rapporté jeudi le centre américain de surveillance des sites jihadistes SITE.

Des hommes armés ont attaqué le village de Soumpi, à une vingtaine de kilomètres de la ville de Niafunké, avait indiqué mercredi le ministère malien des Forces armées, faisant état d’un bilan de deux militaires tués et un blessé, ainsi que « deux à trois véhicules perdus ».

« Une brigade de moudjahidine a monté une attaque contre le camp de Sumpi, dans le cercle de Niafunké, qui garde (le site) de la société française Satom », indique le groupe jihadiste, lié à Al-Qaïda, dans un communiqué cité par SITE.

« Après l’attaque surprise et des échanges de tir, au cours desquels au moins deux soldats ont été tués et d’autres blessés, tandis que les autres prenaient la fuite, le camp a été mis sous contrôle. Un véhicule et des armes, munitions et équipements militaires ont été saisis, et des véhicules militaires et civils ont été incendiés », ajoute le communiqué.

Continuer à lire … « Mali – Des jihadistes revendiquent une attaque ayant tué deux soldats au Mali »

Mali – Attaque contre un véhicule des FAMA, près de Tenenkou (Mopti)

Bamako (24/10/2017) – D’après des sources locales, un véhicule des Forces Armées Maliennes (FAMA) à été le cible d’une attaque à l’engin explosif vers 09 heures du matin à 11 Km de Ténenkou.

La même source à confirmé à Sahel-Elite le bilan de trois blessés légers qui ont donc été évacués sur le camp militaire de la ville pour des soins.

Sahel-Elite

 

 

Mali – Mahmoud Dicko,président du Haut Conseil Islamique (HCI), confirme son engagement pour la libération des otages Maliens

Bamako (23/10/2017) – Suite à l’interpellation du Collectif de Soutien aux Otages Maliens, le président du Haut Conseil Islamique du Mali (HCI), Mahmoud Dicko vient de confirmer son soutien pour la libération des militaires maliens qui restent toujours en captivité.

D’après les propos recueillis par Sahel-Elite, Mahmoud Dicko assûre « sa disponibilité pour la bonne cause » et affirme que son institution « ne ménagera aucun effort pour que ces hommes puissent regagner leurs familles».

Après la publication et diffusion par le groupe Nusrat Al-Islam wal Muslimeen (JNIM) d’une vidéo avec les images des otages capturés au Mali entre les mois de juillet 2016 et mars 2017, le Collectif de Soutien aux otages redouble ses efforts pour leur libération.

Oumar Cissé, président du Collectif, considère les propos du HCI de « très importants car depuis la chute des trois Régions du Nord en 2012, le Haut Conseil Islamique avait fait un bon office auprès des groupes armés en facilitant la libération de plus de 60 militaires en captivité ». « Même si certains maliens le soupçonne de se réjouir de la revendication des fondamentalistes, ajoute Cissé, Mahmoud Dicko a toujours fait preuve de neutralité et s’oppose à tout recours à la violence », conclut.

Au cours de cette semaine, les deux parties vont se rencontrer à Bamako pour discuter du sort des militaires retenus par les groupes djihadistes.

Sahel-Elite

 

Mali- Liste des otages militaires maliens toujours en captivité

Mali – Liste des otages militaires maliens

Bamako- Après la diffusion par le JNIM d’une dernière vidéo avec les images de quelques otages militaires maliens, voici la relation des 11 noms qui restent toujours en captivité:

Nampala, le 19 Juillet 2016 : Abderrahmane Coulibaly, Boubacar Kanté, Kassim Sanogo, Mar Sangaré, Bakary Diaka

Boulkessi, le 05 Juillet 2016 : Jouma Touré

Banamba, le 6-7 Novembre 2016 : Abdollahi Bisam

Nampala, le 26 Décembre 2016 : Abla Maïga

Boulkessi, le 05 Mars 2017 : Moussa Diarra, Boureïma Samaké, Boureïma Samaké

Sahel-Elite / CLOM / Menastream

 

 

 

Mali: Oumar Cissé, président du Collectif de soutien aux otages Maliens: « Nous allons saisir le Haut Conseil Islamique du Mali (HCI) à jouer un rôle pour la libération des otages maliens »

Bamako (Sahel-Elite) – Après la nouvelle diffusion d’images des militaires maliens capturés par le JNIM entre 2016 et 2017, le président du Collectif de Soutien aux otages maliens se dit soulagé car « ça constitue une nouvelle preuve de vie fournie par les ravisseurs ». Continuer à lire … « Mali: Oumar Cissé, président du Collectif de soutien aux otages Maliens: « Nous allons saisir le Haut Conseil Islamique du Mali (HCI) à jouer un rôle pour la libération des otages maliens » »