Niger – G5 Sahel, Uemoa, Sommet UA 2019, le Niger signe son retour sur la scène continentale

2018/02/05 – Sur des pas trottinants mais sûrs, le Niger est entrain de signer son retour sur la scène diplomatique africaine. Son rôle au sein du G5 Sahel, sa mission dans la création de la monnaie unique de la Cedeao et le 33ème sommet de l’Union africaine qu’il abritera l’année prochaine, sont des illustrations palpables. Rétrospection des pas posés ces dernières années par ce pays qui petit à petit, reprend du poil de la bête.
Continuer à lire … « Niger – G5 Sahel, Uemoa, Sommet UA 2019, le Niger signe son retour sur la scène continentale »

Bassin du Lac Tchad : ACF, CARE et le Groupe URD s’unissent pour le redressement économique et social de la région

2018/02/03 – La région du lac Tchad, frontalière du Cameroun, du Niger, du Nigéria et du Tchad, est une zone affectée par des chocs climatiques récurrents. Depuis plusieurs mois, elle est également confrontée à une crise sécuritaire majeure. Pour apporter une réponse mêlant urgence, réhabilitation et relèvement, Action contre la Faim, Care et le Groupe URD ont élaboré le projet régional RESILAC, « Redressement Economique et Social Inclusif du Lac Tchad », qui a reçu le soutien de l’Agence Française de Développement et de l’Union européenne. Continuer à lire … « Bassin du Lac Tchad : ACF, CARE et le Groupe URD s’unissent pour le redressement économique et social de la région »

Niger – Ministre de la Défense Nationale : Il n’y a pas de bases terroristes au Niger

2018/01/31 – Le Ministre de la Défense Nationale a animé une conférence de presse samedi dernier lors d’un déjeuner de presse organisé par son Ministère. Entouré pour la circonstance des chefs militaires, il a abordé des questions relatives à la récente attaque de Toumour, les bases étrangères, la force du G5 Sahel, le traitement de nos militaires, etc.

Pour Kalla Moutari, les attaques terroristes sporadiques de nos camps militaires, ont un caractère pernicieux car l’ennemi utilise souvent des véhicules aux couleurs de notre armée ou celles de pays amis, jouant ainsi sur la surprise. Nous sensibilisons toujours nos hommes à ne pas lâcher la vigilance ; à bannir l’utilisation du téléphone portable du reste interdit par le règlement.

« Toutes les images diffusées sur les réseaux sociaux relativement à la dernière attaque de Toumour sont fausses. A l’issue de cette attaque, affirme-t-il, les assaillants ont perdu plus de 300 éléments et tous les blindés en service sur ce camp sont là intacts.

Balayant d’un revers de main, les rumeurs savamment distillées faisant état de la présence des bases terroristes sur notre territoire, le Ministre Kalla Moutari a déclaré qu’ »Il n’y a pas de bases terroristes sur notre territoire ; à chaque fois que nous sommes attaqués, ce sont les pays voisins qui servent de zones de repli pour les terroristes ».

Sur l’épineux dossier de la présence des bases militaires sur notre sol, le Ministre Kalla Moutari a souligné que « le Niger a toujours eu une coopération militaire avec plusieurs pays. Ces bases militaires sont d’abord au Niger, pour contribuer au retour de la paix dans certains pays du Sahel. C’est donc en raison de la proximité des théâtres d’opérations qu’il ya deux bases, une française pour les opérations au Mali et une américaine pour la Libye.

Ces forces apportent un appui utile aux Forces armées nigériennes notamment en termes de formation, d’équipements, de renseignement et même de conduites d’opérations conjointes.

« Ces forces ont des équipements et du matériel que nos forces de défense et de sécurité utilisent en appui dans leurs missions au bénéfice de la sécurité de notre pays.

Il a également indiqué qu’ il n’ya pas de base italienne au Niger. Pour le moment, nous n’avons rien décidé, mais il n’est pas exclu.

Sur les traitements des soldats nigériens et la question relative à la force du G5 Sahel, le ministre Kalla Moutari a mis en exergue les efforts déployés par les autorités de la 7ème République.

« Notre armée est équipée et combative. Nous disposons des armes que les terroristes n’ont pas. Notre armée est plus forte que les terroristes. Ces derniers peuvent toujours attaquer par surprise ; ils viennent pour mourir » .

C’est pourquoi dit-il, que notre pays est pris en exemple par les armées de certains pays de la région qui demandent l’alignement du traitement de leurs soldats à celui des soldats nigériens. En outre, la prise en charge des familles des soldats tombés sur le champ d’honneur est assurée conformément au protocole en la matière.

« Tout cela nous encourage. Ce n’est certes pas suffisant, mais nous faisons ce qu’il faut pour mettre nos militaires dans les conditions matérielles et psychologiques dans le cadre de l’accomplissement de leurs missions. Quant à la force du G5 Sahel, elle est en fait une duplication d’une expérience qui s’est avérée concluante, à savoir la Force mixte multinationale qui a permis de chasser les terroristes de BokoHaram et de ramener la sécurité dans le bassin du Lac Tchad. Elle a pour objectif global d’en finir avec les foyers terroristes et les trafics dans la région. Chaque pays membre contribue en troupes et en financement de cette force.

Mais pour mieux donner de l’envergure et des moyens suffisants à la Force conjointe, les pays ont sollicité et obtenu l’appui des partenaires.

« Le financement est aujourd’hui presque bouclé grâce au leadership de la France et de l’Union Européenne, mais aussi parce que nos pays ont convaincu de la pertinence de la création de cette force.

En plus de la France et de l’Union Européenne, il y’a d’autres grands contributeurs au financement de cette force notamment les Etats Unis, l’Arabie Saoudite, etc. La dernière réunion des ministres de la Défense qui s’est tenue récemment à Paris a porté sur les modalités de gestion du Fonds judiciaire mis en place pour cette force.

A cette occasion, les parties prenantes ont harmonisé leurs positions. Pour Kalla Moutari « le travail qu’effectue cette force conjointe n’est pas seulement au bénéfice de nos pays, c’est aussi pour la sécurité du monde ».

D’autres questions importantes ont aussi été abordées par le Ministre de la Défense au cours de cette conférence de presse.

Source: TamTam Info /Photo utilisée juste à titre d’illustration: Kalla Moutari, Ministre de la Défense (Auteur; DR)

Tchad / Renseignement : Lac Tchad : après la victoire militaire contre Boko Haram, le défi humanitaire (PAPIER GENERAL)

17/12/17 – Si les armées des pays de la région du Lac Tchad ont réussi à affaiblir considérablement la secte terroriste Boko Haram, à défaut de l’anéantir totalement, la situation humanitaire reste préoccupante et appelle une stratégie commune des Etats concernés et de leurs partenaires humanitaires.

Au cours de cette semaine, les chefs des services de renseignements et de sécurité, les chefs d’état-major des armées et les ministres de la Défense des pays membres de la Communauté du bassin du Lac Tchad (CBLT, regroupant le Cameroun, le Niger, le Nigeria et le Tchad), ainsi que du Bénin, se sont réunis à tour de rôle à N’Djamena, capitale du Tchad. Ils ont évalué la situation sécuritaire qui prévaut dans le bassin du Lac Tchad et examiné un plan d’opérations futures contre la secte terroriste nigériane Boko Haram. Continuer à lire … « Tchad / Renseignement : Lac Tchad : après la victoire militaire contre Boko Haram, le défi humanitaire (PAPIER GENERAL) »

Niger – Président Issoufou : ‘’certaines associations dites caritatives servent également de couverture pour le financement du terrorisme’’

06/12/17 – Le Président de la République, Issoufou Mahamadou se trouve depuis samedi, à Agaba, en Jordanie, où il participe à une réunion sur la lutte contre le terrorisme en Afrique de l’Ouest.  Organisé  par sa Majesté le Roi Abdallah II de Jordanie,  ce sommet regroupe des dirigeants de 48 pays, dont quatre africains : Issoufou Mahamadou du Niger, Muhammadu Buhari du Nigeria, Alpha Condé de Guinée, Ibrahim Boubacar Keita du Mali.

Continuer à lire … « Niger – Président Issoufou : ‘’certaines associations dites caritatives servent également de couverture pour le financement du terrorisme’’ »