Mali: libération d’un préfet et d’un journaliste otages des jihadistes, des villageois tués

2019/20/02 – Le préfet de la localité malienne de Ténenkou (centre), enlevé il y a plus de neuf mois par des jihadistes présumés, ainsi qu’un journaliste, ont été libérés tandis que quatre civils également détenus dans cette région ont été tués, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

Par ailleurs, des hommes armés, dont des membres présumés de groupes de chasseurs dogons, ont attaqué deux villages de la même région, dans le secteur de Bankass, près de la frontière avec le Burkina Faso, faisant au moins une dizaine de morts, selon des habitants et la Mission de l’ONU au Mali (Minusma). Continuer à lire … « Mali: libération d’un préfet et d’un journaliste otages des jihadistes, des villageois tués »

Publicités

Mali – Trois questions à Riccardo Maia, chef de bureau de la Minusma à Tombouctou “Parler d’échec est injuste’’

2018/15/11 – C’est l’opération de maintien de la paix la plus meurtrière de l’histoire. Installée en juin 2013, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) a déjà perdu près de 200 personnes. L’application des dispositions de l’accord de paix signé en 2015 entre le gouvernement malien et les groupes rebelles du Nord marque un grand retard. Pendant ce temps, l’insécurité, longtemps contenue à la seule partie septentrionale du pays, se répand au centre. Chef de bureau de la Minusma à Tombouctou, Riccardo Maia dresse le bilan de cinq ans de présence des Casques bleus onusiens au Mali. Continuer à lire … « Mali – Trois questions à Riccardo Maia, chef de bureau de la Minusma à Tombouctou “Parler d’échec est injuste’’ »

Application de l’Accord de Paix au centre du pays: Un effort de compréhension et d’échange s’impose aux décideurs

2018/27/10 – Des tractations sont en cours ayant pour objectifs d’intégrer les forces de défenses et de sécurités pour les uns et bénéficier des subsides destinés au financement de projets de développement pour les autres dans les zones hors contrôle de l’Etat du Mali. Continuer à lire … « Application de l’Accord de Paix au centre du pays: Un effort de compréhension et d’échange s’impose aux décideurs »

Niger- Sommet interparlementaire des pays du G5 Sahel à Niamey le mardi 17 juillet

2018/07/17 – Les Cinq Présidents des Assemblées Nationales des pays membres du G5 Sahel – Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad- vont se réunir le mardi 17 juillet à Niamey avec la participation d’une délégation de l’Assemblée Nationale française, a-t-on appris auprès de source parlementaire nigérienne.
Continuer à lire … « Niger- Sommet interparlementaire des pays du G5 Sahel à Niamey le mardi 17 juillet »

Sénégal -Timbuktu Institut : 2% des jeunes prêts à faire le Jihad

2018/05/05- Dans son rapport 2018 publié ce vendredi 4 mai, l’Institut Timbuktu évalue la menace terroriste à la frontière sénégalo-mauritanienne.
Le rapport intitulé « Facteurs de radicalisation et perception du terrorisme dans les zones frontalières sénégalo-mauritaniennes : cas de Rosso-Sénégal », s’est intéressé aux jeunes vivant à Rosso en Mauritanie. Sur une population jeune de 4856, 357 ont été soumis au questionnaire. Seuls six d’entre eux se disent prêts à s’engager aux côtés d’un mouvement extrémiste violent, indique le rapport. Continuer à lire … « Sénégal -Timbuktu Institut : 2% des jeunes prêts à faire le Jihad »

France/Mali: Députés et gouvernement rendent hommage aux deux soldats tués au Mali

2018/02/21 – Les députés et le gouvernement ont rendu hommage mercredi aux deux soldats français tués au Mali dans l’explosion d’une mine artisanale au passage de leur véhicule blindé. Continuer à lire … « France/Mali: Députés et gouvernement rendent hommage aux deux soldats tués au Mali »

Sénégal: nouveau renvoi du procès de 31 jihadistes présumés, au 14 mars


2018/02/14 – Le procès d’une trentaine de jihadistes présumés poursuivis devant un tribunal de Dakar pour « actes de terrorisme et financement du terrorisme » a été une nouvelle fois renvoyé mercredi, au 14 mars, a constaté un journaliste de l’AFP. Continuer à lire … « Sénégal: nouveau renvoi du procès de 31 jihadistes présumés, au 14 mars »