Mali: sept soldats maliens tués dans une double attaque à l’engin explosif au centre du pays

2019/13/03 – Au moins sept militaires maliens ont été tués dans une double explosion de mines à Dialloubé et à Hombori, au centre du Mali, a appris mardi Xinhua de sources proches du ministère malien de la Défense.La même source a précisé que quatre soldats ont été tués à Hombori et trois gendarmes, à Dialloubé, lorsque leurs véhicules respectifs ont sauté sur une mine au cours de deux patrouilles dans ces zones. Continuer à lire … « Mali: sept soldats maliens tués dans une double attaque à l’engin explosif au centre du pays »

Mali / Menaka: Barkhane chez le gouverneur

Le gouverneur de la région de Ménaka, Daouda Maïga, a reçu le 25 février 2019 au gouvernorat, le commandant de la force barkhane, le général de division Frédéric Blachon. Le général français était venu à Ménaka pour constater le niveau de sécurité dans la ville et dans la région. Il s’est entretenu à huis clos avec le gouverneur. Ensuite les deux personnalités ont tenu un point de presse. Continuer à lire … « Mali / Menaka: Barkhane chez le gouverneur »

Mali – Mise en œuvre de l’Accord d’Alger : Des blocages et 19 points de recommandations

2019/02/27 – Le Centre Carter qui est l’Observateur Indépendant de la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix au Mali a publié son troisième Rapport, le vendredi 22 février dernier, lors d’une conférence de presse, tenue à l’Hôtel Sheraton de Bamako. Ledit document d’une quarantaine de pages parties en 5 grands axes, aux dires de la Représentante de l’Observateur Indépendant, est une évaluation sur les démarches de l’année 2018.L’Observateur Indépendant, désigné en janvier 2018 dernier, par le Comité de Suivi de l’Accord de Paix, conformément à l’Article 63 de l’Accord, dans la dynamique de sa mission prérogative de contribuer à identifier de manière impartiale les facteurs de blocage dans le processus de mise en œuvre de l’Accord. Plus encore, il a recommandé des mesures pour faire avancer sa mise en œuvre. Son troisième Rapport a été représenté à la Presse nationale et internationale, le vendredi dernier. Des avancées, des blocages, des recommandations et des perspectives de l’année 2019; tels sont, entre autres, les points qui résument les 5 grands axes dudit document. Continuer à lire … « Mali – Mise en œuvre de l’Accord d’Alger : Des blocages et 19 points de recommandations »

Mali: cinq militaires maliens tués dans le centre du pays (sources militaire et locales)

2019/14/02 – Cinq militaires maliens ont été tués mardi dans deux attaques distinctes dans le centre du Mali, a-t-on appris mercredi de source militaire et auprès des autorités locales.
« Des éléments de la gendarmerie de Dialloubé, quittant Mopti pour Dialloubé, ont fait l’objet d’une attaque à l’engin explosif improvisé suivie de tirs nourris », a affirmé à l’AFP une source militaire à Mopti, siège du gouvernorat.

Continuer à lire … « Mali: cinq militaires maliens tués dans le centre du pays (sources militaire et locales) »

Mali – Bamako abritera du 12 au 14 décembre la réunion de haut niveau sur l’opérationnalisation des actions prioritaires Défense et Sécurité (Accord de paix)

Sur instruction du Chef d’Etat-major Général des Armées, le Général de Division M’Bemba Moussa KEITA, Honneur de vous confirmer la tenue de la ‘’Réunion de haut niveau sur l’opérationnalisation des actions prioritaires Défense et Sécurité de l’Accord pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger, du 12 au 14 Décembre 2018 à l’Hôtel de l’Amitié de Bamako.

Sous la présidence du Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Professeur Tiémoko SANGARE, la cérémonie d’ouverture sera marquée par l’allocution d’ouverture des travaux de la RHN-DS par le Ministre de la Cohésion sociale, de la Paix et de la Réconciliation nationale, Monsieur Lassine BOUARE, ainsi que les interventions de l’Ambassadeur de la République Algérienne Démocratique et Populaire, Chef de file de la médiation, et du Représentant spécial du Secrétaire Général de l’ONU, et Chef de la MINUSMA.

Y prendront part, également, le Ministre de la Sécurité et la Protection Civile, le Ministre de l’Economie et des Finances et la Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale à 09h45.

Huit (8) thématiques y seront traitées par Quatre (4) Groupes de travail restreints :

a)-Programme DDR/Intégration accéléré(06-30 Novembre 2018).

b)-Processus de réintégration des combattants anciennement membres des FAMa.

c)-Programme Désarmement, de la Démobilisation et de la Réinsertion-DDR (à l’horizon Septembre 2019).

d)-Bataillon des »Unités spéciales » B-US (Article 30 de l’Accord).

e)-Processus RSS : la Stratégie Nationale RSS et ses plans d’actions opérationnels.

f)-les »Forces armées et de Sécurités reconstitués »-(Articles 21 et 22 du Chapitre 9 de l’Accord).

g)-la »Police Territoriale’. -(Articles 27 et 28 du Chapitre 10 de l’Accord).

h)-le »Mécanisme de Suivi-Evaluation » du Chronogramme actualisé des actions prioritaires en matière de Défense et de Sécurité.

Participeront aux plénières (à huis-clos) et aux travaux des Groupes de travail restreints (à huis-clos): Le Président de la CNDDR, le Président de la Commission nationale d’Intégration, le Commissaire à la RSS, les Chefs des Groupes Armés Signataires (GAS) et d’autres Mouvements, les Cadres militaires et politiques aux plus hauts niveaux hiérarchique et décisionnel représentant les mécanismes techniques chargés de la mise en œuvre de l’Accord (HRPR-APR, DDR, Intégration, RSS), ainsi que les Cadres des Départements ministériels concernés (MDAC, MCSPRN, MSPC, MATD, MEF, MAECI).

Le projet de programme détaillé et d’Ordre du jour provisoire annoté de la RHN-DS seront communiqués incessamment.
Haute considération.

Ambassadeur Al Maamoun KEITA

Conseiller Diplomatique

Etat-major Général des Armées (EMGA)-MDAC

Source: CCOM – DIRPA

Mali / DDR : Le quota d’intégration des groupes armés dans l’armée de terre fait polémique

2018/07/11 – Dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, il y a eu la cérémonie de lancement officiel de Désarmement, Démobilisation et réinsertion (DDR) des groupes armés hier, mardi 06 novembre 2018 dans la septième région administrative du Mali (Gao). Environ 1600 combattants affiliés à la CMA, à la Plateforme et aux autres mouvements seront ciblés au cours de ce processus. Mais force est de reconnaitre que les parties (Gouvernement du Mali, Coordination des mouvements de l’azawad (CMA) et la Plateforme) avaient du mal à accorder leurs violons. Pour preuve, la cérémonie qui devrait se tenir à 8 heures n’a commencé qu’à 16 heures. Les tractations se poursuivaient entre les acteurs autour des questions de grade des groupes armés et le quota d’intégration de ces groupes armés au sein de l’armée de terre malienne. Continuer à lire … « Mali / DDR : Le quota d’intégration des groupes armés dans l’armée de terre fait polémique »

Mali / Ligne de force : Dépendance sécuritaire (Opinion)

2018/09/25 – C’est un paradoxe. Le Mali a commémoré, le 22 septembre dernier, le 58e anniversaire de la proclamation de son indépendance. Le clou de l’événement aura été le défilé auquel ont pris part, outre des éléments des FAMAS, leurs frères d’armes issus de six pays africains, de la FC du G5 Sahel, de la force Barkhane, de la MINUSMA. Continuer à lire … « Mali / Ligne de force : Dépendance sécuritaire (Opinion) »