Mali – Bamako abritera du 12 au 14 décembre la réunion de haut niveau sur l’opérationnalisation des actions prioritaires Défense et Sécurité (Accord de paix)

Sur instruction du Chef d’Etat-major Général des Armées, le Général de Division M’Bemba Moussa KEITA, Honneur de vous confirmer la tenue de la ‘’Réunion de haut niveau sur l’opérationnalisation des actions prioritaires Défense et Sécurité de l’Accord pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger, du 12 au 14 Décembre 2018 à l’Hôtel de l’Amitié de Bamako.

Sous la présidence du Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Professeur Tiémoko SANGARE, la cérémonie d’ouverture sera marquée par l’allocution d’ouverture des travaux de la RHN-DS par le Ministre de la Cohésion sociale, de la Paix et de la Réconciliation nationale, Monsieur Lassine BOUARE, ainsi que les interventions de l’Ambassadeur de la République Algérienne Démocratique et Populaire, Chef de file de la médiation, et du Représentant spécial du Secrétaire Général de l’ONU, et Chef de la MINUSMA.

Y prendront part, également, le Ministre de la Sécurité et la Protection Civile, le Ministre de l’Economie et des Finances et la Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale à 09h45.

Huit (8) thématiques y seront traitées par Quatre (4) Groupes de travail restreints :

a)-Programme DDR/Intégration accéléré(06-30 Novembre 2018).

b)-Processus de réintégration des combattants anciennement membres des FAMa.

c)-Programme Désarmement, de la Démobilisation et de la Réinsertion-DDR (à l’horizon Septembre 2019).

d)-Bataillon des »Unités spéciales » B-US (Article 30 de l’Accord).

e)-Processus RSS : la Stratégie Nationale RSS et ses plans d’actions opérationnels.

f)-les »Forces armées et de Sécurités reconstitués »-(Articles 21 et 22 du Chapitre 9 de l’Accord).

g)-la »Police Territoriale’. -(Articles 27 et 28 du Chapitre 10 de l’Accord).

h)-le »Mécanisme de Suivi-Evaluation » du Chronogramme actualisé des actions prioritaires en matière de Défense et de Sécurité.

Participeront aux plénières (à huis-clos) et aux travaux des Groupes de travail restreints (à huis-clos): Le Président de la CNDDR, le Président de la Commission nationale d’Intégration, le Commissaire à la RSS, les Chefs des Groupes Armés Signataires (GAS) et d’autres Mouvements, les Cadres militaires et politiques aux plus hauts niveaux hiérarchique et décisionnel représentant les mécanismes techniques chargés de la mise en œuvre de l’Accord (HRPR-APR, DDR, Intégration, RSS), ainsi que les Cadres des Départements ministériels concernés (MDAC, MCSPRN, MSPC, MATD, MEF, MAECI).

Le projet de programme détaillé et d’Ordre du jour provisoire annoté de la RHN-DS seront communiqués incessamment.
Haute considération.

Ambassadeur Al Maamoun KEITA

Conseiller Diplomatique

Etat-major Général des Armées (EMGA)-MDAC

Source: CCOM – DIRPA

Mali / DDR : Le quota d’intégration des groupes armés dans l’armée de terre fait polémique

2018/07/11 – Dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, il y a eu la cérémonie de lancement officiel de Désarmement, Démobilisation et réinsertion (DDR) des groupes armés hier, mardi 06 novembre 2018 dans la septième région administrative du Mali (Gao). Environ 1600 combattants affiliés à la CMA, à la Plateforme et aux autres mouvements seront ciblés au cours de ce processus. Mais force est de reconnaitre que les parties (Gouvernement du Mali, Coordination des mouvements de l’azawad (CMA) et la Plateforme) avaient du mal à accorder leurs violons. Pour preuve, la cérémonie qui devrait se tenir à 8 heures n’a commencé qu’à 16 heures. Les tractations se poursuivaient entre les acteurs autour des questions de grade des groupes armés et le quota d’intégration de ces groupes armés au sein de l’armée de terre malienne. Continuer à lire … « Mali / DDR : Le quota d’intégration des groupes armés dans l’armée de terre fait polémique »

Mali / Ligne de force : Dépendance sécuritaire (Opinion)

2018/09/25 – C’est un paradoxe. Le Mali a commémoré, le 22 septembre dernier, le 58e anniversaire de la proclamation de son indépendance. Le clou de l’événement aura été le défilé auquel ont pris part, outre des éléments des FAMAS, leurs frères d’armes issus de six pays africains, de la FC du G5 Sahel, de la force Barkhane, de la MINUSMA. Continuer à lire … « Mali / Ligne de force : Dépendance sécuritaire (Opinion) »

Mali/Militaire – Avancement au grade : 42 nouveaux promus de l’Armée de Terre reçoivent leurs insignes

2018/09/25 – Dans le cadre des avancements au grade, 42 nouveaux promus de l’Etat-major Armée de Terre ont reçu leurs insignes de grade, le vendredi 21 Septembre 2018. La cérémonie, très sobre, s’est déroulée sur la place d’armes de PC Armée de Terre, sis au Quartier Général de la défense à Bamako.
Il s’agit précisément des personnels du PC Etat-major de Armée de Terre et du 311ème Régiment de Commandement de Service (RCS).
Le galon de colonel-major a été remis par le chef d’état-major de l’Armée de Terre (CEM-AT), le général de brigade Abdrahamane Baby.
Le CEM-AT a rappelé l’effort consenti par les autorités militaires et politiques pour satisfaire le personnel militaire. Il a ensuite félicité les nouveaux promus, tout en leur rappelant que le grade est l’illustration de l’aptitude à occuper une fonction et à assurer plus de responsabilités.

FAMA / Sahel-Elite

 

Mali – Quelles forces de défense et de sécurité pour les cinq prochaines années au Mali ? (Opinion)

2018/08/31 -L’élection présidentielle malienne s’est achevée par la réélection du président sortant, Ibrahim Boubacar Keita. Dans son premier discours post élection, devant ses partisans, le président décida de faire de l’emploi des jeunes, son défi prioritaire. La sécurité ne fut que sommairement citée. En effet, durant la campagne, les populations ont eu droit à un élogieux bilan sécuritaire. Stratégie politique, ou conviction des autorités ? Dans les deux cas, il faut s’en inquiéter. Continuer à lire … « Mali – Quelles forces de défense et de sécurité pour les cinq prochaines années au Mali ? (Opinion) »

Mali – visite du nouveau commandant du G5-Sahel à Bamako

2018/08/26 – Le Chef d’état-major Général des Armées, le Général M’Bemba Moussa Keita a reçu en audience, le samedi 25 août 2018, le nouveau commandant de la force conjointe du G5-Sahel, le général Hanena Ould Sidi, accompagne du commandant sortant, le général Didier Dacko.
La rencontre s’est déroulée dans la salle des conférences de l’Etat-major général des Armées.
Cette visite s’inscrit dans le cadre de la prise de fonction du nouveau commandant de la force conjointe du G5-Sahel.

FAMA/Sahel-Elite  Photo: FAMA

Mali – Armée nationale : Le retour annoncé de 900 ex-combattants fait polémique

2018/07/21 – La commission d’intégration annonce l’intégration d’un effectif de 900 ex-combattants dans la « nouvelle armée nationale reconstituée ». Un nombre qui ne fait pas l’unanimité au sein des signataires de l’accord. Continuer à lire … « Mali – Armée nationale : Le retour annoncé de 900 ex-combattants fait polémique »