Mali / Menaka: Barkhane chez le gouverneur

Le gouverneur de la région de Ménaka, Daouda Maïga, a reçu le 25 février 2019 au gouvernorat, le commandant de la force barkhane, le général de division Frédéric Blachon. Le général français était venu à Ménaka pour constater le niveau de sécurité dans la ville et dans la région. Il s’est entretenu à huis clos avec le gouverneur. Ensuite les deux personnalités ont tenu un point de presse. Continuer à lire … « Mali / Menaka: Barkhane chez le gouverneur »

Mali – Mise en œuvre de l’Accord d’Alger : Des blocages et 19 points de recommandations

2019/02/27 – Le Centre Carter qui est l’Observateur Indépendant de la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix au Mali a publié son troisième Rapport, le vendredi 22 février dernier, lors d’une conférence de presse, tenue à l’Hôtel Sheraton de Bamako. Ledit document d’une quarantaine de pages parties en 5 grands axes, aux dires de la Représentante de l’Observateur Indépendant, est une évaluation sur les démarches de l’année 2018.L’Observateur Indépendant, désigné en janvier 2018 dernier, par le Comité de Suivi de l’Accord de Paix, conformément à l’Article 63 de l’Accord, dans la dynamique de sa mission prérogative de contribuer à identifier de manière impartiale les facteurs de blocage dans le processus de mise en œuvre de l’Accord. Plus encore, il a recommandé des mesures pour faire avancer sa mise en œuvre. Son troisième Rapport a été représenté à la Presse nationale et internationale, le vendredi dernier. Des avancées, des blocages, des recommandations et des perspectives de l’année 2019; tels sont, entre autres, les points qui résument les 5 grands axes dudit document. Continuer à lire … « Mali – Mise en œuvre de l’Accord d’Alger : Des blocages et 19 points de recommandations »

Mali: cinq militaires maliens tués dans le centre du pays (sources militaire et locales)

2019/14/02 – Cinq militaires maliens ont été tués mardi dans deux attaques distinctes dans le centre du Mali, a-t-on appris mercredi de source militaire et auprès des autorités locales.
« Des éléments de la gendarmerie de Dialloubé, quittant Mopti pour Dialloubé, ont fait l’objet d’une attaque à l’engin explosif improvisé suivie de tirs nourris », a affirmé à l’AFP une source militaire à Mopti, siège du gouvernorat.

Continuer à lire … « Mali: cinq militaires maliens tués dans le centre du pays (sources militaire et locales) »

Mali / Ménaka – En un mot : Enquêtes urgentes (Opinion)

2019/06/02 – La tension est vive dans la région de Ménaka après la mort brutale du maire d’Anderaboukane, Hamad Ahmed. Et depuis l’annonce de son décès, l’émotion est grande au sein de la communauté Idaksahak.

Au regard des conditions de sa mort, sa communauté “demande aux services habilités que des enquêtes urgentes soient diligentées pour identifier les auteurs de cet acte afin que la loi leur soit appliquée dans toute sa rigueur et couper court à toute spéculation, intoxication ou désinformation”.

Dans un communiqué, le ministre de la Défense et des Anciens combattants a expliqué les circonstances qui ont conduit au drame. Suivant le communiqué, le véhicule à bord duquel était le maire a été alerté de loin par les éléments des FAMa au niveau du check-point.  Mais, précise-t-il, le chauffeur a continué à foncer sur les éléments. C’est ainsi que les miliaires ont ouvert le feu.

Face au tollé qu’a suscité cette tuerie, le ministère de la Défense et des Anciens  combattants a annoncé qu’une enquête a été ouverte pour élucider cette situation. Est-ce suffisant pour apaiser la tension ? Le député de Ménaka, Bajan Ag Hamatou estime que “les militaires maliens devraient associer vigilance et sérénité pour identifier les vrais ennemis”.

DAK / L’Indicateur du Renouveau

Sahel-Elite – Image d’illustration: Dramane Aliou Koné, Directeur de publication de l’Indicateur du Renouveau

Mali – Communiqué du ministre de la Sécurité et de la Protection Civile

2018/06/11 – Le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile informe l’opinion nationale et internationale que face a la persistance des informations faisant état de la fermeture des écoles par des combattants terroristes dans les Cercles de Nara et de Banmba, une patrouille FAMA de grande envergure a débuté depuis samedi 03 novembre 2018, dans lesdites circonscriptions. Ladite patrouille a sillonné entre autres les villages de Toubacoura, Toubacoro, N’gounadi Ballaba, Madinani, Dandougou Yele, Sebete, Orteliba, Sayan, Chobougou, Boron et Madina Sacko.

Cette opération qui se poursuit, a permis l’interpellation de suspects qui ont été mis à la disposition des Unités d’enquêtes.

Le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile rassure que les dispositions utiles sont prises pour assurer au mieux la sécurité, la tranquillité et la quiétude des citoyens.

Mali/DDR – Début de l’armée reconstituée à Tombouctou,Gao et Kidal : La CN-DDR enclenche l’intégration de 1200 combattants aux FAMAs

2018/06/11 – Le processus du Désarmement-Démobilisation-Réinsertion connaîtra certainement un coup de fouet très déterminant ce mardi, avec le début du screening des tout premiers éléments des mouvements armés en vue de leur intégration à l’armée malienne.
Sous la houlette de la Commission Nationale et de son président, l’ancien ministre Zahabi Ould Sidi Mohamed, tout est fin prêt en tout cas pour le démarrage effectif de cette première vague, dont l’épilogue est attendu en février prochain. Elle concernera notamment les différents représentants de la CMA et de la Plateforme regroupés depuis plus de deux ans au sein des MOC (Mécanisme Opérationnel de Coordination) à Tombouctou, Gao et Kidal, en raison de 200 éléments par mouvement et dans chacun des sites énumérés. Continuer à lire … « Mali/DDR – Début de l’armée reconstituée à Tombouctou,Gao et Kidal : La CN-DDR enclenche l’intégration de 1200 combattants aux FAMAs »

Mali – Fin de mission pour le général Deconinck, chef des Casques bleus au Mali

2018/04/10 – Le général suédois Dennis Gyllensporre a succédé mardi à Bamako au Belge Jean-Paul Deconinck comme commandant de la force – militaire – de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), la quatrième plus importante force de maintien de la paix onusienne dans le monde.
Continuer à lire … « Mali – Fin de mission pour le général Deconinck, chef des Casques bleus au Mali »