Bénin – Radicalisation dans les espaces frontaliers : Les déterminants socio-économiques d’une menace potentielle

04/01/2020 – Les risques de la survenue de la radicalisation voire l’extrémisme violent au Bénin sont bien latents et la menace est réelle notamment dans les espaces frontaliers. Et selon une étude qualitative exploratoire sur les risques et facteurs potentiels de radicalisation et d’extrémisme violent au Bénin, réalisée par Aziz Mossi dans le cadre du Programme de l’Union européenne de Prévention de l’Extrémisme Violent en Afrique de l’Ouest et dans le Bassin du Lac Tchad (PPREV-UE II), des déterminants d’ordre socio-économique sont susceptibles de mettre en péril, la coéhésion sociale au sein des communautés. Continuer à lire … « Bénin – Radicalisation dans les espaces frontaliers : Les déterminants socio-économiques d’une menace potentielle »

G5 Sahel / Lutte contre le terrorisme : Un plaidoyer pour la régulation du discours religieux

2019/03/08 – Dans le cadre de la lutte contre l’extrémisme violent, le Réseau des jeunes du G5 Sahel, en collaboration avec Human Security Collective, ont organisé le 4 mars 2019 à l’Azalai Hôtel , une rencontre d’échanges de deux jours. L’objectif était principalement de de planifier la régulation du discours religieux afin de promouvoir la lutte contre l’extrémisme violent dans les pays du G5 Sahel (Mali, Burkina, Niger, Tchad et Mauritanie).

QNA

Sahel-Elite

Burkina Faso/G5 Sahel : Des défis attendent le président burkinabè (Opinion)

2019/03/02 – Après quatre années de sommets et de plaidoiries auprès des décideurs européens, américains, saoudiens, émiratis et récemment chinois, c’est au président du Burkina Faso qu’incombe la mise en œuvre des engagements militaires du G5 sahel, et des programmes d’investissements.

Parce que sécurité et développement vont de paire, le gouvernement burkinabè procédait au lancement le 3 août 2017 du Programme d’Urgence pour le Sahel, (PUS-BF) d’un budget de 455,34 milliards de f CFA. « Aucune solution durable, encore moins pérenne, au phénomène du terrorisme, à l’extrémisme et aux trafics illicites n’est possible sans le développement. Sécurité et développement sont les deux faces d’une même médaille », relevait quatre mois plus tard, le 5 novembre, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré. Continuer à lire … « Burkina Faso/G5 Sahel : Des défis attendent le président burkinabè (Opinion) »

G5 Sahel – La Chine soutient l’ONU dans son aide financière à la force du G5 Sahel

2019/01/11 – Un diplomate chinois a déclaré jeudi que la Chine soutenait l’aide financière nécessaire que les Nations Unies accordaient à la force conjointe du G5 Sahel. Lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU, le vice-représentant permanent de la Chine auprès des Nations Unies, Wu Haitao, a appelé la communauté internationale à apporter un soutien énergique aux pays d’Afrique de l’Ouest et de la région du Sahel pour lutter contre la criminalité transfrontalière et le terrorisme. Continuer à lire … « G5 Sahel – La Chine soutient l’ONU dans son aide financière à la force du G5 Sahel »

Afrique de l’Ouest : adoption d’une série de mesures pour assurer la sécurité, l’intégration et le développement transfrontalier

2018/02/12 – Des chargés de la gestion des espaces frontaliers de 11 pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), ont adopté à Cotonou, une série de mesures visant à assurer la sécurité, l’intégration et le développement transfrontalier de l’espace communautaire, indique un communiqué parvenu samedi à Xinhua dans la métropole béninoise.Selon ce communiqué publié à l’issue du séminaire sousrégional sur la coopération transfrontalière en Afrique de l’Ouest, tenu du mercredi 28 au vendredi 30 novembre à Cotonou, les responsable de la gestion des espaces frontaliers des pays membres de la CEDEAO, ont recommandé, aux organisations régionales d’intégration (UEMOA, CEDEAO, UA), la nécessité d’identifier, de capitaliser et de diffuser les initiatives novatrices de coopération transfrontalière et de promouvoir les infrastructures de désenclavement des zones transfrontalières. Continuer à lire … « Afrique de l’Ouest : adoption d’une série de mesures pour assurer la sécurité, l’intégration et le développement transfrontalier »

Mali – Extrémisme violent : Les acteurs à pied d’œuvre pour lutter contre le phénomène

2018/08/11 – L’extrémisme violent a un effet dévastateur sur la vie et les moyens de subsistance des populations. Le Mali, trois ans après la signature de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation, fait face aux défis de consolidation de la paix dans un contexte d’émergence de nouvelles menaces à la paix et la stabilité que sont le terrorisme et la violence extrémiste qui affecte les civiles, l’armée et les forces de maintien de la paix (MINUSMA). Les jeunes constituent une proie facile à la violence extrémiste. Continuer à lire … « Mali – Extrémisme violent : Les acteurs à pied d’œuvre pour lutter contre le phénomène »

Niger/Algérie – Poursuite du rapatriement des migrants illégaux et lutte contre les passeurs #Mali

2018/07/19 – Les travaux du comité bilatéral algéro-nigérien frontalier, que président le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, et le ministre nigérien de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses, Mohamed Bazoum, ont pris fin hier, après de difficiles discussions entre experts des deux pays, qui ont buté sur la question de l’immigration clandestine et les rapatriements, avant d’arriver à un consensus. Continuer à lire … « Niger/Algérie – Poursuite du rapatriement des migrants illégaux et lutte contre les passeurs #Mali »