Mali – Extrémisme violent : Les acteurs à pied d’œuvre pour lutter contre le phénomène

2018/08/11 – L’extrémisme violent a un effet dévastateur sur la vie et les moyens de subsistance des populations. Le Mali, trois ans après la signature de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation, fait face aux défis de consolidation de la paix dans un contexte d’émergence de nouvelles menaces à la paix et la stabilité que sont le terrorisme et la violence extrémiste qui affecte les civiles, l’armée et les forces de maintien de la paix (MINUSMA). Les jeunes constituent une proie facile à la violence extrémiste. Continuer à lire … « Mali – Extrémisme violent : Les acteurs à pied d’œuvre pour lutter contre le phénomène »

Niger/Algérie – Poursuite du rapatriement des migrants illégaux et lutte contre les passeurs #Mali

2018/07/19 – Les travaux du comité bilatéral algéro-nigérien frontalier, que président le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, et le ministre nigérien de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses, Mohamed Bazoum, ont pris fin hier, après de difficiles discussions entre experts des deux pays, qui ont buté sur la question de l’immigration clandestine et les rapatriements, avant d’arriver à un consensus. Continuer à lire … « Niger/Algérie – Poursuite du rapatriement des migrants illégaux et lutte contre les passeurs #Mali »

Mali/Niger – Note d’information coalition GATIA-MSA sur le massacre de civils à Injagalane le 15 juillet 2018

2018/07/16 – Ce jour 15 juillet 2018 des bandits armés affiliés au réseau criminel opérant le long de la frontière Mali-Niger ont fait irruption dans la localité d’Injagalane (situé à une cinquantaine de kilomètres de Menaka côté Ouest). Ils ont ouvert le feu sur les civils de la communauté Ibogholitane et Idarfane, tuant douze (12) personnes et calcinant trois (3) véhicules dont un camion. Continuer à lire … « Mali/Niger – Note d’information coalition GATIA-MSA sur le massacre de civils à Injagalane le 15 juillet 2018 »

Togo/Afrique de l’ouest et du centre : Des experts examinent les questions de sécurité et stabilité #Lomé

2018/07/12 – Des experts en provenance des pays de l’Afrique de l’ouest et du centre examinent depuis mardi à Lomé, la capitale togolaise, une approche commune pour ces deux régions concernant la paix, la sécurité, la stabilité, ainsi que la lutte contre le terrorisme, la radicalisation et l’extrémisme violent. Continuer à lire … « Togo/Afrique de l’ouest et du centre : Des experts examinent les questions de sécurité et stabilité #Lomé »

Des experts de la CEDEAO et de la CEEAC se concertent sur les questions sécuritaires à Lomé

2018/07/10 – Les chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) se réuniront le 30 juillet 2018 à Lomé, au Togo. Continuer à lire … « Des experts de la CEDEAO et de la CEEAC se concertent sur les questions sécuritaires à Lomé »

Algérie/USA – Dialogue algéro-américain: réunion à Alger sur les questions sécuritaires et la lutte antiterroriste

2018/06/29 – La 5ème session du dialogue algéro-américain sur les questions sécuritaires et la lutte antiterroristes, s’est tenue jeudi à Alger, sous la co-présidence du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel et le secrétaire d’Etat américain adjoint, John Sullivan. Continuer à lire … « Algérie/USA – Dialogue algéro-américain: réunion à Alger sur les questions sécuritaires et la lutte antiterroriste »

Burkina – Abolition de la peine de mort : plus de la moitié des Burkinabè n’y sont pas favorables

2018/06/20 – Le Burkina a adopté, le 31 mai 2018, la loi portant code pénal, avec pour principale modification, l’abolition de la peine de mort. Trois semaines après, le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD), avec l’appui de l’Institut Général-Tiémoko-Marc-Garango pour la gouvernance démocratique (IGD), a rendu publics les résultats d’un sondage réalisé en septembre 2017 sur la peine de mort, et qui a concerné l’ensemble du territoire national. Continuer à lire … « Burkina – Abolition de la peine de mort : plus de la moitié des Burkinabè n’y sont pas favorables »