Burkina : Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation : Le syndicat critique et annonce une grève de 72 heures

Ouagadougou 23/11/17 – Le Syndicat national des administrateurs civils, des secrétaires et adjoints administratifs du Burkina(SYNACSAB), a animé une conférence de presse ce mercredi 22 novembre, à la bourse du Travail de Ouagadougou. Après considération d’un certain nombre de points, le syndicat a annoncé une grève de 72 heures et a exigé le départ de leur ministre de tutelle. Continuer à lire … « Burkina : Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation : Le syndicat critique et annonce une grève de 72 heures »

Niger : Conflit de Debi/Maijirgui : Trois (3) morts selon le gouvernement

Niamey 23/11/17 – Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique et des Affaires Coutumières et Religieuses a le regret d’informer la population que suite à un conflit entre agriculteurs et éleveurs dans le village de Débi et alentours (Commune rurale de Maijirgui) Département de Tessaoua, une rixe a opposé dans la journée du lundi 20 novembre 2017 ces deux (2) communautés.

Continuer à lire … « Niger : Conflit de Debi/Maijirgui : Trois (3) morts selon le gouvernement »

Burkina – Une marche-meeting à Ouagadougou pour dénoncer la gravité de la situation sociopolitique

Des milliers de personnes ont pris part, samedi à Ouagadougou, à une marche-meeting pour dénoncer la gravité de la situation sociopolitique et économique actuelle du Burkina Faso.

La manifestation s’inscrit dans le cadre de la commémoration du troisième anniversaire de l’insurrection populaire des 30, 31 octobre et du 2 octobre 2014.

Continuer à lire … « Burkina – Une marche-meeting à Ouagadougou pour dénoncer la gravité de la situation sociopolitique »

La Plateforme demande une enquête « crédible et indépendante » sur l’embuscade meurtrière contre une mission officielle de celle-ci le 20 octobre dernier

Bamako – Dans un communiqué rendu public la semaine dernière, la Plateforme confirme une embuscade meurtrière dans la zone d’Inafara par des éléments de la CMA, (identifiés comme Mohamed Ag Cheick Aoussa, officier supérieur, Boubacar Ould Oumar et Ould Cheick Kounta, officiers), contre une mission officielle de la Plateforme dirigée par Ahibe Ould Meya et Alhassane Ould Mohammed.

Le bilan humain et matériel précisé confirme la mort de Ahibe Ould Meya et l’enlèvement de deux nouveaux véhicules 4×4, six Kalashnikov, plusieurs caisses de munitions, des téléphones satellitaires/cellulaires et une forte somme d’argent. Continuer à lire … « La Plateforme demande une enquête « crédible et indépendante » sur l’embuscade meurtrière contre une mission officielle de celle-ci le 20 octobre dernier »

Abidjan – Un conflit intercommunautaire fait sept morts en Côte d’Ivoire

ABIDJAN, 25/10/2017 – D’après des sources officielles, des violences intercommunautaires nées de l’exploitation de la forêt classée de Goin-Débé, dans le département de Guiglo, dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, ont fait sept morts, a-t-on appris de source officielle mercredi à Abidjan.

« On dénombre sept personnes tuées, 28 blessés, deux cas de viol et quatre campements incendiés et pillés », a indiqué le porte-parole du gouvernement ivoirien, Bruno Koné, au sortir d’un conseil des ministres.

« Par ailleurs, 806 personnes ont été enregistrées dans les sites de recasement », a ajouté M. Koné.

Début octobre, au plus fort de la crise entre autochtones Wê et allochtones Baoulé (originaires du centre), au moins 3.000 Baoulé fuyant les violences s’étaient réfugiés à la préfecture de Guiglo.

Le gouvernement ivoirien a renforcé la présence militaire et humanitaire dans la région et un accord a pu être trouvé entre les protagonistes pour une trêve après une mission de bons offices de cadres et d’élus locaux.

Les communautés Wê et Baoulé ont commencé à rejoindre leurs lieux d’installation dans la forêt classée où ils se disputent 9.000 hectares de terre, en attendant une solution définitive au conflit par le gouvernement.

Xinhua Afrique / Sahel-Elite

 

Mali : Sécheresse à Gourma-Rharous: Le président du conseil de cercle craint des conflits intercommunautaires

Le phénomène de la sécheresse se pose avec acuité à Gourma Rharouss. Ce qui constitue non seulement une menace pour la survie pour la population, mais aussi celle des animaux. C’est ce qui ressort de notre entretien avec le président du conseil de cercle de Gourma Rharous, Mohamed Youssouf AG Ghallas.       Continuer à lire … « Mali : Sécheresse à Gourma-Rharous: Le président du conseil de cercle craint des conflits intercommunautaires »