Tchad : Baba Laddé refuse des soins à moitié et préfère « mourir en prison »

2018/09/12 – L’ancien chef rebelle Baba Laddé, emprisonné depuis deux ans à la maison d’arrêt de Moussoro puis à celle de Ndjamena, a été transféré cet après-midi à l’hôpital général de référence nationale. Il devait y subir pendant 72 heures des traitements pour un diabète.
Continuer à lire … « Tchad : Baba Laddé refuse des soins à moitié et préfère « mourir en prison » »