New Security Minister for Guinea

18/11/2019 – Guinea President Alpha Conde has replaced his security minister following deadly protests against suspected efforts by Conde to extend his mandate.

Conde (81) is due to step down next year when his second and final five-year term expires, but refuses to rule out running again and asked government to investigate drafting a new constitution. Continuer à lire … « New Security Minister for Guinea »

Togo : les présidents Condé et Akufo-Addo souhaitent la tenue des législatives avant la fin novembre

2018/06/28 – Les présidents guinéen Alpha Condé et ghanéen Nana Akufo-Addo, facilitateurs dans la crise politique au Togo, ont jugé mercredi « souhaitable » que les élections législatives se tiennent dans le pays avant la fin novembre et invité le pouvoir et l’opposition à rechercher un consensus. Continuer à lire … « Togo : les présidents Condé et Akufo-Addo souhaitent la tenue des législatives avant la fin novembre »

Mali/Guinée – Le Premier ministre malien attendu jeudi à Conakry #Sécurité

2018/05/24 – Le Premier ministre malien, Soumeylou Boubèye Maïga, est attendu jeudi à Conakry, a appris mercredi de source officielle.

« À Conakry, Soumeylou Boubèye Maïga aura un tête à tête avec son homologue guinéen, Ibrahima Kassory Fofana, au cours duquel, les deux personnalités évoqueront le renforcement des relations de coopération et de bon voisinage entre nos deux pays. Continuer à lire … « Mali/Guinée – Le Premier ministre malien attendu jeudi à Conakry #Sécurité »

Vincent Bolloré dans la tourmente médiatico-judiciaire

2018/05/14 – Le 26 avril dernier, après deux jours de garde-à-vue, l’industriel français Vincent Bolloré, PDG du groupe éponyme, a été mis en examen dans une enquête sur les conditions d’attribution de ses concessions portuaires en Afrique de l’Ouest. Interrogé dans les locaux de la police anticorruption à Nanterre, le milliardaire français a été mis en examen pour «corruption d’agent étranger» et complicité «d’abus de confiance» et de «faux et usage de faux». Depuis, c’est un emballement médiatique qui accompagne le dossier sur les deux continents; politiques et éditorialistes tirant à boulets rouges sur le milliardaire breton, au nom de la bonne conscience et de la lutte contre le néo (esclavagisme-colonialisme), convoquée opportunément. Au-delà du brouhaha médiatique, regard critique sur quelques éléments de l’accusation. Continuer à lire … « Vincent Bolloré dans la tourmente médiatico-judiciaire »

Ligue des Oulémas du Sahel: l’atelier de Conakry met l’accent sur la formation #Mali #Guinée

2018/05/10 – Les travaux du 7ème Atelier régional de la Ligue des Oulémas, Prêcheurs et Imams du Sahel, tenu lundi et mardi Conakry, se sont soldés par une série de recommandation, dont l’importance de la formation dans la lutte contre le terrorisme et le radicalisme religieux.

Organisé en collaboration avec l’Unité de fusion et de liaison (UFL) des pays du Sahel, l’atelier a permis de relever la nécessité de dispenser des formation aux différents acteurs institutionnels impliqués dans la lutte contre le terrorisme et le radicalisme religieux. Continuer à lire … « Ligue des Oulémas du Sahel: l’atelier de Conakry met l’accent sur la formation #Mali #Guinée »

Guinée : le gouvernement veut atteindre le seuil de 80% de couverture au réseau internet d’ici 2020

2018/04/22 – A l’horizon 2020, le gouvernement guinéen compte atteindre l’objectif de 70 à 80% de couverture au réseau internet de l’ensemble des régions du pays, a indiqué mardi le président guinéen Alpha Condé, à l’occasion du lancement de la 3ème édition de la semaine du numérique.Le chef de l’Etat guinéen a précisé que cette large couverture du pays en réseau internet permettra aux jeunes de s’intégrer davantage dans le monde du numérique et surtout de créer des projets structurants et lucratifs. Continuer à lire … « Guinée : le gouvernement veut atteindre le seuil de 80% de couverture au réseau internet d’ici 2020 »

Guinée-Bissau/crise politique : la CEDEAO menace de sanctionner les acteurs politiques qui ne respectent pas l’accord de Conakry

04/12/17 – La CEDEAO a menacé dimanche de sanctions collectives et individuelles les acteurs politiques qui ne respectent pas l’accord Conakry, signé en 2016, sous les auspices du président guinéen Alpha Condé.Cette menace a été proférée dimanche devant la presse, par la mission de haut niveau de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à l’issue d’une visite de deux jours à Bissau. Continuer à lire … « Guinée-Bissau/crise politique : la CEDEAO menace de sanctionner les acteurs politiques qui ne respectent pas l’accord de Conakry »