Boko Haram enlève dix personnes lors d’une attaque contre un village de l’extrême-nord du Cameroun (source sécuritaire)

04/12/17- Un groupe d’individus armés soupçonnés d’être affiliés à la secte islamiste Boko Haram a enlevé dix personnes et tué deux autres après un raid dans un village de la région de l’Extrême-Nord, principale cible des attaques que le groupe djihadiste mène sur le sol camerounais depuis 2014, a-t-on appris de source sécuritaire.L’attaque survenue dans la localité de Tchebe Tchebe, une zone proche de la frontière nigériane, dans la nuit de samedi à dimanche, a coûté la vie à deux civils, au même titre que les dix personnes enlevées. Celles-ci ont été conduites vers une destination inconnue, a précisé cette source sans pouvoir donner plus de détails sur l’attaque. Continuer à lire … « Boko Haram enlève dix personnes lors d’une attaque contre un village de l’extrême-nord du Cameroun (source sécuritaire) »

Publicités

Guinée-Bissau/crise politique : la CEDEAO menace de sanctionner les acteurs politiques qui ne respectent pas l’accord de Conakry

04/12/17 – La CEDEAO a menacé dimanche de sanctions collectives et individuelles les acteurs politiques qui ne respectent pas l’accord Conakry, signé en 2016, sous les auspices du président guinéen Alpha Condé.Cette menace a été proférée dimanche devant la presse, par la mission de haut niveau de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à l’issue d’une visite de deux jours à Bissau. Continuer à lire … « Guinée-Bissau/crise politique : la CEDEAO menace de sanctionner les acteurs politiques qui ne respectent pas l’accord de Conakry »

Guinée – Une mission de haut niveau de la CEDEAO à Bissau pour tenter de dénouer la crise politique

03/12/17 – Une mission de haut niveau de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est attendue ce samedi à Bissau, en vue de trouver des solutions plus cohérentes pour surmonter la crise politique dans le pays, selon un communique du bureau de l’ONU.La délégation de la CEDEAO est composée notamment du président du Conseil des ministres de la CEDEAO, des ministres des Affaires étrangères du Sénégal, de la Guinée-Conakry et de la Sierra Leone et du président de la Commission de la CEDEAO. Continuer à lire … « Guinée – Une mission de haut niveau de la CEDEAO à Bissau pour tenter de dénouer la crise politique »

Mali – Le Mali se dote d’une direction nationale de l’économie numérique

30/11/17 – L’Assemblée nationale du Mali a doté le pays d’une direction de l’économie numérique. Le projet de loi portant création de cette structure, entériné par le conseil des ministres du 31 août 2016, a finalement été adopté par les députés, le 28 novembre 2017. Continuer à lire … « Mali – Le Mali se dote d’une direction nationale de l’économie numérique »

G5 Sahel – Réunion internationale à Paris le 13 décembre pour « accelérer le déploiement du G5-Sahel » (Elysée)

30/11/17 – Une réunion internationale aura lieu le 13 décembre pour « accélérer le déploiement » de la force multinationale G5-Sahel (Tchad, Niger, Mali, Burkina Faso et Mauritanie), a-t-on appris jeudi auprès de l’Élisée.

« Le président Emmanuel Macron va inviter ses homologues et des partenaires clés de la force conjointe, de l’UE, des ONU, de l’UA… » dans le but « d’accélérer le déploiement de la force du G5 Sahel » qui « n’avance pas assez vite », a affirmé l’Elysée en marge du 5e sommet Afrique-Europe d’Abidjan.

Source: AFP

Mali – Alerte Sécurité: Un véhicule qui transportait une équipe de maintenance de SOTELMA a été enlevé à Boni (Douentza)

Bamako 30/11/17 -Des sources locales confirment qu’un véhicule appartenant à un arabe de Tombouctou qui transportait une équipe de maintenance de SOTELMA, la Société des Télécommunications du Mali, a été enlevé aujourd’hui par des individus armés. Les faits se sont déroules aux environs de 16 heures, à l’entrée de la localité de Boni, dans le Cercle de Douentza. Les techniciens ont été dépouillés de tous leurs biens et du tout le matériel technique.

Heureusement, aucune victime à déplorer.

Source: Sahel-Elite

Mali – Crise sécuritaire au Mali en 2017 : Le Parena révèle la mort de 700 personnes

Bamako 29/11/17 – Réagissant au report des élections des conseillers de cercles, de régions et du district de Bamako, le Parena a dressé un bilan inquiétant de la situation sécuritaire dans le pays. Pour le parti de Tiébilé Dramé, près de 700 personnes ont été tuées depuis le début de l’année.  Continuer à lire … « Mali – Crise sécuritaire au Mali en 2017 : Le Parena révèle la mort de 700 personnes »