Niger /Militaire : Mohamed Bazoum répond aux critiques sur les bases militaires étrangères au Niger

14/01/18 – Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Mohamed Bazoum (photo), a répondu, samedi dernier, à des critiques de plus en plus récurrentes contre la présence des puissances militaires étrangères au Niger. C’était à l’occasion du 27ème anniversaire du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (Pnds Tarraya).

Après avoir reconnu la présence de Barkhane (France), de la base militaire américaine et de la présence de 40 soldats allemands (appui logistique pour la Minusma) sur le sol nigérien, le patron du Pnds a laissé entendre que « l’opération Barkhane se sert de notre territoire comme d’un point d’appui naturel, eu égard à notre proximité avec le Mali. S’il s’agit d’une déchéance, nous la partageons alors avec le Mali, justement, mais aussi le Tchad, le Burkina Faso et même le Sénégal et la Côte d’Ivoire, pour ne citer que ces pays».
Continuer à lire … « Niger /Militaire : Mohamed Bazoum répond aux critiques sur les bases militaires étrangères au Niger »

G5 Sahel: Rencontre de Paris sur le G5 Sahel : Les lignes bougent, les djihadistes aussi

14/01/18 – Les ministres de la Défense des pays membres du G5 Sahel (Mali, Burkina Faso, Niger, Mauritanie et Tchad) rencontrent leur homologue français ce lundi 15 janvier 2018 à Paris, pour un échange de vues sur l’opérationnalisation de la force conjointe dont l’objectif à terme est de bouter les terroristes de la zone sahélienne. Seront également associés à cette rencontre ordinaire, des pays qui ont généreusement accepté de cracher au bassinet sous forme d’aide bilatérale comme les Etats-Unis, ou sous forme de contribution directe au G5 comme les pays de l’Union européenne (UE).   Continuer à lire … « G5 Sahel: Rencontre de Paris sur le G5 Sahel : Les lignes bougent, les djihadistes aussi »

Mali – Le soutien de l’Algérie est la clé de la mise en œuvre de l’accord de paix au Mali (PM malien)

14/01/18 – Le Premier ministre malien Soumeylou Boubeye Maïga a conclu dimanche soir une visite de deux jours en Algérie, à

l’issue de laquelle il a affirmé que le soutien de ce voisin du nord est un facteur clé dans la mise en œuvre de l’accord de paix dans son pays.

Avant d’achever sa visite, le Premier ministre malien a été reçu par le président algérien Abdelaziz Bouteflika, qui a réaffirmé le soutien constant de l’Algérie au Mali en faveur de la mise en œuvre de l’accord de paix dans le pays voisin. Continuer à lire … « Mali – Le soutien de l’Algérie est la clé de la mise en œuvre de l’accord de paix au Mali (PM malien) »

Mali hails Algeria as model for national reconciliation

Mali’s Minister of Foreign Affairs and International Cooperation, Tieman Hubert Coulibaly, has hailed Algeria’s readiness to help the country to achieve a national law of understanding.

“It is a necessity for us to have a charter on national understanding, of course, Algeria has announced that it is willing and available to participate in any design and reflection work,” Coulibaly added. Continuer à lire … « Mali hails Algeria as model for national reconciliation »

Mali – Algeria encourages Malian movements to greater rapprochement with authorities

Algeria « encourages the Malian movements to further steps forward and greater rapprochement with the Malian authorities » as part of the peace and the national reconciliation, Prime Minister Ahmed Ouyahia said Saturday in Algiers. Continuer à lire … « Mali – Algeria encourages Malian movements to greater rapprochement with authorities »

Sénégal /Sécurité : Après le massacre de boffa-boyottes: L’armée nettoie la zone, selon le CEMGA #Casamance #Bofa

14/01/18- La tuerie de Boffa-Bayottes ne restera pas impunie. L’armée s’est déployée sur le terrain et s’emploie à nettoyer la zone, selon les mots du Chef d’Etat-major Général des Armées (CEMGA), hier à Ziguinchor. Continuer à lire … « Sénégal /Sécurité : Après le massacre de boffa-boyottes: L’armée nettoie la zone, selon le CEMGA #Casamance #Bofa »

Burkina/Militaire: Présumé coup d’Etat du colonel Barry: trois civils interpellés, des officiers entendus

14/01/18 – Depuis le 3 janvier 2018, le colonel Auguste Denise Barry, ministre en charge de la Sécurité de Blaise Compaoré et de la Transition, est inculpé pour complot, incitation à la commission d’acte contraire à la discipline et au devoir, selon un communiqué du Parquet militaire. Notre confrère Adama Ouédraogo, directeur de publication du journal Le Dossier, révèle que le mercredi 10 janvier, trois civils ont été interpellés dans le cadre de ce dossier. Continuer à lire … « Burkina/Militaire: Présumé coup d’Etat du colonel Barry: trois civils interpellés, des officiers entendus »