Mauritanie / G5 Sahel : Les EAU vont construire une école de guerre à Nouakchott pour les besoins du G5

15/12717 – Après que le gouvernement de Riyad ait  promis de fournir 100 millions de dollars d’ un coup, à la force militaire du Sahel que dirige  la Mauritanie (G5) ,les Emirats arabes unis ont annoncé la création d’une « école de guerre » à Nouakchott  pour les besoins de la force  du G5  dont l’ouverture est prévue en janvier 2018. Continuer à lire … « Mauritanie / G5 Sahel : Les EAU vont construire une école de guerre à Nouakchott pour les besoins du G5 »

Mali ‘Sahel coalition’ wants victories against Islamist militants by mid-2018

12/12/17 – A French-backed West African military force to tackle Islamist militants must secure its first victories by the middle of 2018 to prove its worth and ensure more concrete support from the United Nations, the French and Malian leaders said on Wednesday.

The G5 Sahel – composed of the armies of Mali, Mauritania, Niger, Burkina Faso and Chad – launched a symbolic military operation to mark its creation in October amid growing unrest in the region, whose porous borders are regularly crossed by jihadists, including affiliates of al Qaeda and Islamic State. Continuer à lire … « Mali ‘Sahel coalition’ wants victories against Islamist militants by mid-2018 »

Niger /Sahel : Bad Idea: Armed Drones in West Africa (opinion)

10/12/17 – It’s unofficial: “The government of Niger has approved the use of armed American drones.” Though this Reuters report is not a statement of American policy, it follows an NBC News report that American policymakers were indeed considering the use of airborne “lethal force” in the western Sahel, a semi-arid strip of land bordering the Sahara Desert. The Department of Defense (DoD)’s expansion of an airfield in central Niger and the Nigerien Minister of Defense’s public comments corroborate the story: the U.S. plans to add remotely piloted airstrikes to its policy approach in West Africa. Continuer à lire … « Niger /Sahel : Bad Idea: Armed Drones in West Africa (opinion) »

Mauritanie : l’État prêt a indemnisé les militaires victimes du passif humanita

05/11/17 – Le gouvernement mauritanien par l’intermédiaire du ministre de la défense, Diallo Mamadou Bathia a réitéré son engagement à régler définitivement la question du dossier sur le passif humanitaire  de 1989, en procédant ainsi  à l’indemnisation  des victimes. Continuer à lire … « Mauritanie : l’État prêt a indemnisé les militaires victimes du passif humanita »

Mali’s president contradicts French account of military strike

04/12/17 – Malian soldiers killed by a French military strike in northern Mali in October were hostages of Islamist militants, not deserters turned jihadists as French authorities say, Mali’s president said in a newspaper interview published on Sunday.

Malian and French officials have given contradicting accounts of the Oct. 23 strike on a camp of the Ansar Dine militant group, which the French army said took 15 Islamists “out of action”. Continuer à lire … « Mali’s president contradicts French account of military strike »

Sénégal – 13 milliards de plus dans le budget de l’Armée

04712717 – Le budget du Ministère des Forces Armées, pour l’année 2018, est arrêté à la somme de 192.717.427.020 francs Cfa contre 179.348.673.540 en 2017, soit une hausse de plus de 13 milliards de francs Cfa en valeur absolue et 7,45% en valeur relative.
Ledit buget a été voté et adopté à l’unanimité, ce dimanche 3 décembre 2017, par l’Assemblée nationale.

Source: SeneWeb

G5 Sahel – Réunion internationale à Paris le 13 décembre pour « accelérer le déploiement du G5-Sahel » (Elysée)

30/11/17 – Une réunion internationale aura lieu le 13 décembre pour « accélérer le déploiement » de la force multinationale G5-Sahel (Tchad, Niger, Mali, Burkina Faso et Mauritanie), a-t-on appris jeudi auprès de l’Élisée.

« Le président Emmanuel Macron va inviter ses homologues et des partenaires clés de la force conjointe, de l’UE, des ONU, de l’UA… » dans le but « d’accélérer le déploiement de la force du G5 Sahel » qui « n’avance pas assez vite », a affirmé l’Elysée en marge du 5e sommet Afrique-Europe d’Abidjan.

Source: AFP