Togo – Le Rapport général de l’Evaluation Nationale des Risques (ENR) de Blanchiment de Capitaux et du Financement du Terrorisme au Togo (BC/FT) validé

02/01/2020- Un atelier national de validation du rapport général de l’Evaluation Nationale des Risques (ENR) de Blanchiment de Capitaux et du Financement du Terrorisme au Togo (BC/FT) s’est tenu les 30 et 31 décembre à Lomé.

Cette rencontre est à l’actif de la Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières du Togo (CENTIF-Togo) et du ministère de l’Economie et des Finances en collaboration avec le Comité International de Suivi des Activités relatives à la Lutte contre le Blanchiment d’Argent et le Financement du Terrorisme (CIMSA-LBA/FT), le Groupe Intergouvernemental d’Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique de l’Ouest (GIABA) et la Banque Mondiale. Lancé le 11 juin 2018, cet exercice a pour objectif de dégager les tendances en la matière, de proposer les mesures propres à faire face au nouveau défi, de finaliser les documents et procéder à leur validation enfin d’atténuer les risques de BC/FT au Togo.

Les participants ont planché sur les principales conclusions de l’ENR sur la menace, la vulnérabilité et le niveau de risque de BC/FT au Togo, puis relevé les grandes lignes du plan d’action pour l’atténuation des risques identifiés. Les participants se sont également constitués en commission pour discuter de l’étude et de l’amendement du rapport général de l’ENR, du plan d’action, puis validé les améliorations apportées au rapport précité.
La cérémonie d’ouverture des des travaux a été présidée par le directeur de cabinet du ministère de l’Economie et des Finances, Kossi Tofio. C’était en présence des délégués des ministères en charge de la Sécurité, de la Justice, des ambassadeurs, et des directeurs des services impliqués.

M. Tofio a, à l’occasion, exprimé sa gratitude au chef de l’Etat, Faure Gnassingbé pour son engagement dans la lutte contre le BC/FT. Il a remercié les partenaires pour leurs appuis multiformes à la réalisation de cet atelier. « Je vous invite donc à l’utilisation des résultats de l’ENR… je sollicite une réelle implication qui se traduira par votre engagement à mettre en œuvre les recommandations issues de l’évaluation nationale des risques en vue d’atténuer les risques qui auront été identifiés dans vos différents secteurs et par une conduite d’une évaluation institutionnelle de vos risques», a-t-il souligné

Le président de la CENTIF et coordonnateur de l’ENR, Tcha Bignossi Aquitème a rappelé que cet exercice apportera des contributions constructives en vue d’améliorer la qualité et l’exhaustivité du rapport de l’évaluation. Selon lui, le rapport général qui va être adopté lors de cet atelier et le plan d’action à mettre en œuvre pour atténuer les risques identifiés ne serviront pas uniquement à la CENTIF mais aussi à tous les acteurs qui voudraient s’approprier du contenu des documents pour mieux s’acquitter des responsabilités. Il a souhaité qu’à la fin de cet atelier, les acteurs prennent connaissance des règles d’évaluation afin de ressortir des recommandations pour une lutte efficace contre le BC/FT.

Agence de Presse Togolaise

Sahel-Elite (Bamako-Mali) |Photo: image utilisée juste à titre d’illustration: le président togolais Faure Gnassingbé

Auteur : Sahel-Elite | Sécurité privée

Société de sécurité privée créée et basée à Bamako (Mali). Nous travaillons en partenariat avec la société privée américaine Captive Audience dans les domaines sécuritaire, renseignement, formation et autres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s