Niger / Insécurité : 3 civils blessés par balle dans une attaque à Sebangou (Téra, Tillabéry)

11/10/2019 – Des individus armés ont fait irruption, dans la nuit du mercredi 9 au jeudi 10 octobre,  à Sebangou dans la commune de Kokourou (département de Téra, Région de Tillabéry). Ils ont tiré des coups de feu, blessant gravement deux (2) civils, des commerçants, et légèrement une troisième victime. Selon des sources locales, les assaillants qui étaient au nombre de trois (3), seraient venus à bord de deux (2) motos. Ils ont été auparavant aperçus, en plus grand nombre,  vers la localité de Tida, dans la commune de Mehana, circulant cette fois, à bord de cinq (5) motos, et terrorisant à l’occasion les populations civiles qu’ils rencontraient sur leur chemin.

Après leurs forfaits, les assaillants ont continué à circuler sur l’axe Tida-Mehana. Les blessés ont été, quant à eux, transportés à l’hôpital de district de Téra où ils ont été pris en charge.

C’est le énième incident de ce genre qui est enregistré ces derniers dans cette zone, à la frontière avec le Mali et le Burkina, et où s’activent plusieurs groupes terroristes.  Le mardi 8 octobre 2019, en fin d’après-midi,  des individus armés circulant à bord d’une dizaine de motos, ont tenté une embuscade à une patrouille des militaires de la base militaire d’Ikrefane, située au nord du département d’Abala, toujours dans la région de Tillabéry, à la frontière avec le Mali. La riposte des soldats a permit de neutraliser quatre (4) terroristes et de récupérer 4 motos. Les militaires nigériens ont enregistré un (1)  blessé et ont vu un (1) de leur véhicule endommagé. Le lundi 7 octobre, c’est au niveau du pont bascule du poste frontalier de Makalondi, qu’un gendarme a été tué dans une attaque menée par des individus armés. Ces attaques ont été précédées par un accrochage, le dimanche 6 octobre, entre une patrouille des FDS et des individus armés circulant à motos. Selon le ministère de l’Intérieur, deux (2) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués et 5 autres blessés, au cours de l’accrochage qui a eu lieu près de Dogon Kiria, cette fois dans le département de Dogondoutchi (Région de Dosso).

La presque totalité de la région de Tillabéry est placée en état d’urgence depuis 2017 par le gouvernement afin de contenir les menaces sécuritaires à la suite de plusieurs séries d’attaques terroristes, qui ont fait des dizaines des morts dans les rangs des Forces de défense et de sécurité (FDS) mais aussi des civils. Malgré une relative accalmie observée un temps, la situation s’est de nouveau détériorée ces derniers mois, suite à la dégradation du contexte sécuritaire au Mali et au Burkina voisins.

La semaine dernière, et selon des informations exclusives d’actuniger, une cinquantaine d’individus armés circulant toujours à bord de motos, a été signalés par les populations locales dans les zones de Filingué, Abala et nord- Dogondoutchi.

Ikali | ActuNiger

Sahel-Elite | Photo: image utilisée juste à titre d’illustration

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s