Burkina Faso : cinq bases terroristes démantelées depuis janvier

12/07/2019 – Au moins cinq bases terroristes ont été détruites et de « nombreux » terroristes neutralisés au Burkina Faso depuis l’instauration en janvier de l’état d’urgence dans les régions confrontées aux attaques terroristes, a-t-on appris vendredi de source sécuritaire. Selon le bilan établi par les autorités en charge de la sécurité, de janvier à juillet 2019, les forces de défense et de sécurité ont mené quatre grandes opérations de ratissage qui se sont soldées par le démantèlement de cinq bases terroristes, avec de nombreux terroristes neutralisés et 110 personnes déférées au parquet du tribunal militaire.

Au total, 22 écoles fermées dans des zones d’insécurité ont été rouvertes.

L’armée a effectué 1.593 patrouilles permettant d’identifier 1.117 personnes, tout en contrôlant 2.160 engins et interpellant 297 personnes dans les 567 visites conduites au niveau des axes routiers et des secteurs de résidence.

Jeudi, le Parlement a adopté une loi prorogeant l’état d’urgence du 13 juillet 2019 au 12 janvier 2020, afin de renforcer la lutte contre le terrorisme dans plusieurs provinces du pays.

Confronté à une recrudescence des attaques terroristes sur la quasi-totalité de son territoire, le Burkina Faso a instauré depuis le 1er janvier 2019 l’état d’urgence dans plusieurs provinces.

Au moins cinq bases terroristes ont été détruites et de « nombreux » terroristes neutralisés au Burkina Faso depuis l’instauration en janvier de l’état d’urgence dans les régions confrontées aux attaques terroristes, a-t-on appris vendredi de source sécuritaire.Selon le bilan établi par les autorités en charge de la sécurité, de janvier à juillet 2019, les forces de défense et de sécurité ont mené quatre grandes opérations de ratissage qui se sont soldées par le démantèlement de cinq bases terroristes, avec de nombreux terroristes neutralisés et 110 personnes déférées au parquet du tribunal militaire.

Au total, 22 écoles fermées dans des zones d’insécurité ont été rouvertes.

L’armée a effectué 1.593 patrouilles permettant d’identifier 1.117 personnes, tout en contrôlant 2.160 engins et interpellant 297 personnes dans les 567 visites conduites au niveau des axes routiers et des secteurs de résidence.

Jeudi, le Parlement a adopté une loi prorogeant l’état d’urgence du 13 juillet 2019 au 12 janvier 2020, afin de renforcer la lutte contre le terrorisme dans plusieurs provinces du pays.

Confronté à une recrudescence des attaques terroristes sur la quasi-totalité de son territoire, le Burkina Faso a instauré depuis le 1er janvier 2019 l’état d’urgence dans plusieurs provinces.

Xinhua

Sahel-Elite

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s