Mali: sept soldats maliens tués dans une double attaque à l’engin explosif au centre du pays

2019/13/03 – Au moins sept militaires maliens ont été tués dans une double explosion de mines à Dialloubé et à Hombori, au centre du Mali, a appris mardi Xinhua de sources proches du ministère malien de la Défense.La même source a précisé que quatre soldats ont été tués à Hombori et trois gendarmes, à Dialloubé, lorsque leurs véhicules respectifs ont sauté sur une mine au cours de deux patrouilles dans ces zones.

Le bilan provisoire fait également état de blessés, dont certains grièvement.

Déjà le 1er mars 2019, neuf soldats maliens relevant de la Force conjointe du G5 Sahel en poste à Boulkessy ont perdu la vie lors d’une patrouille sur l’axe Dioungani-Dinangourou, dans le centre du Mali. Ils ont été tués au passage de leur véhicule sur une mine.

Aucun groupe n’a jusqu’ici revendiqué les attaques.

Xinhua / Sahel-Elite |Photo utilisée juste à titre d’illustration

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s