Burkina Faso – Sud-ouest : Les dozos se mobilisent pour la quiétude des populations #Mali

2019/21/02 – Du 14 au 18 février 2019 s’est tenue au siège des dozos à Niobini, secteur n°8 de Gaoua , une rencontre de réflexion, d’information et de mobilisation des membres de la confrérie dozo. Ce regroupement est organisé par l’union des dozos du Sud-ouest et vise à renforcer leur contribution au processus de sécurisation de la région. Une rencontre qui a vu la participation des autorités régionales.

Durant quatre jours passés, les dozos ont partagé leurs expériences et discuter des efforts nécessaires à fournir pour parer à toute tentative de déstabilisation de la région par les ennemis de la paix. Ils comptent travailler afin de permettre aux populations de vivre dans la quiétude. Venus du grand Ouest du Burkina Faso, à savoir les régions du Sud-ouest, des Cascades, des Hauts-bassins et aussi du Mali, ils étaient près de deux cents à prendre part à cette rencontre de réflexion sur la sécurisation de nos contrées.

Pour Nouhoun Palenfo, secrétaire général de l’Union régionale des dozos du Sud-ouest, « cette rencontre se veut un cadre d’échange et de partage d’expériences avec les leaders des cellules dozos afin de discuter des stratégies de collaboration avec les Forces de défense et de sécurité ainsi qu’avec les autorités administratives dans un contexte sécuritaire peu reluisant ».

Il a ajouté : « Certaines régions du Burkina sont en Etat d’urgence et cette pression peut sans doute obliger les malfrats à trouver refuge dans notre région du Sud-ouest qui est d’ailleurs une région qui dispose d’un couvert végétal dense. Donc, nous dozos, connaissant la brousse, devrons travailler en synergie avec nos autorités pour la sécurisation de la région. »

Cette rencontre d’échange sur la sécurisation de nos contrées a été reconnue à sa juste valeur par les plus hautes autorités de la région. Tagsseba Nitiema, gouverneur du Sud-ouest a ainsi invité les dozos de la région à une franche collaboration avec les forces de défense et de sécurité et à une conjugaison des efforts pour une meilleure sécurisation de la région. Il a également appelé tous les dozos qui détiennent des armes illégalement à se conformer aux textes en la matière et à respecter les consignes sécuritaires établies par les FDS.

Boubacar Tarnagda|LeFasoNet

Sahel-Elite

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s