Niger : deux gendarmes et un civil tués dans une attaque terroriste dans le sud-ouest

2019/14/02 -Au moins deux gendarmes et un civil ont été tués et plusieurs autres personnes blessées dans une attaque terroriste contre le poste des Forces de défense et de sécurité (FDS) nigériennes mercredi en début d’après-midi à Bagagi, dans la commune de Matankari du département de Dogondoutchi, dans l’ouest du Niger, proche de la frontière avec le Nigeria, a-t-on appris de sources sécuritaires.

Les assaillants à moto ont fait usage d’armes lourdes, des RPG-7, pour faire exploser le hangar des gendarmes en surveillance du marché, ont précisé les mêmes sources, ajoutant que les individus ont par la suite brûlé les corps des gendarmes tués avant de prendre la fuite.

C’est pour la première fois que cette zone, située à moins de 200 km à l’est de la capitale nigérienne, Niamey, a fait l’objet d’une attaque de telle ampleur, a-t-on constaté.

Un détachement des FDS envoyé en renfort a aussitôt engagé une opération de ratissage de cette zone frontalière.

Le préfet du département de Dogondoutchi, Mounkaïla Sorka, s’est rendu mercredi après-midi sur le lieu de l’attaque, accompagné d’autres responsables civils et militaires.

Les zones près de la frontière entre le Niger et le Nigeria servent de repaires à des bandits armés qui mènent des attaques dans les deux pays, notamment au niveau des régions de Diffa (sud-est) et de Maradi (centre-sud).

Xinhua

Sahel-Elite | Photo: Image utilisée juste à titre d’illustration

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s