Burkina : suspension des déploiements de militaires dans les opérations de soutien à la paix (chef d’état-major général des armées)

2019/06/02 – « Dans le cadre du renforcement de la défense opérationnelle du territoire national et pour assurer une plus grande disponibilité du personnel, les déploiements des officiers des forces armées nationales en qualité d’observateurs militaires et officiers d’état-major au sein des différentes Opérations de Soutien à la Paix (OSP) sont suspendues jusqu’à nouvel ordre », a indiqué le chef d’état-major général des armées, le général de brigade Moïse Miningou dans une note datée du 4 février 2019 dont radio Oméga a obtenu copie.

Le Burkina Faso est le plus gros contributeur de troupes à la MINUSMA en 2018

En 2018, de tous les pays contributeurs de troupe pour la force de maintien de paix au Mali, le Burkina Faso est le plus gros contributeur avec 1.723 membres des forces armées, dont 38 femmes

Cela fait 26 ans que le Burkina envoie des militaires de tous grades aux opérations de soutien à la paix. La première participation à une mission de paix des Forces Armées Nationales (FAN) remonte en 1993. Le 23 juillet 1993 au 17 mars 1994, un contingent de 83 militaires burkinabè a séjourné au Togo dans le cadre de la mission de Réconciliation et de Supervision des Élections dans ce pays.

Radio Oméga

Sahel-Elite / Image utilisée juste à titre d’illustration : © Jeune Afrique par Dorothée Thiénot  Des militaires maliens surveillent les abords de la ville de Ménaka au nord du Mali en mars 2014

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s