Tchad: l’ancien chef rebelle Baba Laddé condamné à 8 ans de prison

2018/08/12 – L’ancien chef rebelle tchadien Abdel Kader Baba Laddé, a été condamné, jeudi, à huit ans d’emprisonnement ferme par la cour criminelle siégeant dans la capitale, a appris Xinhua de sources judiciaires. Arrêté en République centrafricaine en décembre 2014, M. Baba Laddé était poursuivi pour assassinat, détention illégale d’armes, association des malfaiteurs, rébellion, incendie volontaire de villages, viols et mise en danger de la vie de ses compatriotes.

Ses avocats avaient plaidé sa libération immédiate conformément à la loi d’amnistie signée par le chef de l’Etat tchadien, en vain.

Ancien officier de la gendarmerie nationale tchadienne, Baba Laddé était entré en rébellion au Darfour en 1998, puis arrivé en République centrafricaine (RCA) en 2008.

Revenu au Tchad en 2013 à la suite d’un accord de paix, il a été nommé conseiller du Premier ministre, un poste qu’il a occupé peu de temps avant de s’exiler à nouveau en RCA. Il reviendra pour la deuxième fois en 2014 au Tchad et sera nommé préfet du département de la Grande Sido, dans le Moyen-Chari.

Démis de ses fonctions, il décide de s’enfuir vers le nord de la RCA. Il est arrêté, en décembre 2014, par les Casques bleus, remis à Bangui qui décide de l’extrader vers N’Djaména sur la base d’un accord de coopération judiciaire entre les deux pays.

Xinhua / Sahel-Elite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s